mon projet "jardin libre service" vente fruits et legumes

Parce que la réglementation française, voire européenne s'applique aussi à certains aspects du jardin et du jardinage, nous vous proposons ce forum pour en discuter.
aubonjardin
Graine de timide
Messages : 1
Inscription : sam. 12 juin 2010 19:41
Région : Centre

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par aubonjardin » sam. 12 juin 2010 19:48

Bonjour. Comme vous je souhaiterais créer mon entreprise dans ce domaine, j'en suis encore au stade de l'élaboration si vous pouviez me donner quelques conseils ca serais sympathique car je pense que cela est un bon projet que nous tenons et qui a le merite d'etre soutenu.
Amicalement.

Avatar de l’utilisateur
danbio
Bourgeon de bavard
Messages : 379
Inscription : sam. 12 juin 2010 21:21
Région : Rhone Alpes

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par danbio » sam. 12 juin 2010 22:48

provençaou a écrit :donc je voulez savoir si il etait possible d'ouvrir une entreprise en auto entrepreneur pour faire un jardin et vendre les fruits et legumes directement en libre service c'est a dire que les clients vont eux meme ceuillir les fruits et legumes (sa se fait beaucoup dans la region pour les pommes ) , sachant que le jardin fait a peu pres 1500/2000 M² et que j'ai tout le materiel necessaire a l'exploitation , du tracteur a la motobineuse en passant par les semis de fruits et legumes rares et anciens laisser par mon grand pere ...
bonsoir,
Je ne connais pas précisement votre projet, mais avec la surface que vous envisagez de cultiver vous ne pourrez pas tirer un salaire même minime de votre production, ce sera donc certainement une activité secondaire pour laquelle il n'y a pas besoin de statut particulier.
Vous pourrez (pour être tout à fait en règle :wink: ) déclarer ces revenus dans la rubrique des revenus non commerciaux sur votre feuille d'impôts.
A titre indicatif: il faut compter environ 1 hectare de culture maraichère (dont 10% de tunnels) pour vivre de ce travail.
bonne suite au projet...

mamou62100
Graine de timide
Messages : 24
Inscription : sam. 06 nov. 2010 13:08
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Femme
Localisation : calais

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par mamou62100 » jeu. 25 nov. 2010 13:24

je vends le surplus de mes legumes semis fleurs et plante
un jours par semaine de temps en temps
je paie ma place simplement j'ai au pire deux metre de place
y a un agent de la mairie qui passe et qui encaisse
on est une trentaire sur un espace reservé on peut y vendre des volailles ou oiseaux du moment que c'est a nous

bibiloba
Maitre des bosquets
Messages : 6309
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par bibiloba » ven. 10 déc. 2010 2:20

Ces fermes-cueillette existent dans ma région comme un peu partout. Les clients qui viennent récolter ont à disposition plan du domaine, brouette, panier et couteau. Les produits n'ont pas l'appellation bio, mais agriculture raisonnée, d'où leur succès. Certains légumes comme oignons ou pommes-de-terre étant récoltés par l'exploitant et présentés en cagettes. Il s'y vend aussi selon les saisons confitures, oeufs, fruits pressés, jeunes plants de légumes, fleurs....Une partie de la production est vendue sur les marchés locaux.

Leur catégorie est "exploitant agricole", ou "maraîcher".
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

Avatar de l’utilisateur
The King of Garden
Graine de timide
Messages : 54
Inscription : dim. 12 déc. 2010 13:06
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par The King of Garden » mar. 14 déc. 2010 18:45

Bonjour, pour vendre des légumes, il faut être à la MSA. Il te faut au minimum être cotisant solidaire et avoir au moins 1,9 hectare pondéré (ça change suivant les régions) en fermage ou propriété. Demander un n° de siret et pour les impôts remplir l'imprimé pour être au forfait agricole (tu seras imposé en fonction de tes cultures et c'est eux qui te disent le montant de ton bénéfice agricole). Ou alors tu t'installes maraîcher mais le statut d'auto-entrepreneur ne convient pas.

tpoischiche
Bourgeon de bavard
Messages : 422
Inscription : lun. 21 juin 2010 16:26
Région : Rhone Alpes
Localisation : ARDECHE

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par tpoischiche » mer. 15 déc. 2010 10:32

bonjour,
pourquoi ne pas monter une association type "consommateurs solidaires" et voir avec les coopératives solidarités.
Je n'ai pas de grande connaissance à ce propos, mais je pense que c'est de ce côté qu'il faut se tourner, la chambre des métiers, peut aussi être un bon guide,bonne recherche

quentin19
Fleur de pipelette
Messages : 810
Inscription : lun. 07 déc. 2009 11:30
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : mouscron (belgique)

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par quentin19 » mer. 15 déc. 2010 11:03

ce que tu veux faire c'est une petite AMAP en fait

Avatar de l’utilisateur
Jumentfolle
Fleur de pipelette
Messages : 929
Inscription : lun. 29 mai 2006 18:15
Localisation : Fresnoy (52)
Contact :

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par Jumentfolle » mer. 05 janv. 2011 9:02

Bonjour,
avez vous une activité principale en tant que salarié?
Dans ce cas, le statut d'auto-entrepreneur n'est pas forcément le plus indiqué si vous voulez cultiver un jardin. Le maraichage est une activité agricole, à ce titre, vous pourriez vous déclarer en tant que cotisant solidarité. Vous payez alors une cotisation calculée sur la base de votre surface, qui est sans doute inférieure à ce que l'on appelle la 1/SMI, Surface Minimale d'Installation. A vous de vérifier de combien est la SMI pour le maraichage dans votre département.
La cotisation n'est pas très élevée (en tout cas, elle est loin des minimum 2000€ de cotis pour un "vrai" agriculteur), mais elle ne vous ouvre aucun droit à aucune prestation. D'où l'importance de savoir si vous avez déjà un autre statut en tant que salarié.
Par contre, vous serez en règle en ce qui concerne les cotisations sociales.
Plus d'informations sur la cotisation solidarité
Pour ce qui est du statut juridique (et non du statut social, à ne pas confondre!), vous devrez immatriculer une entreprise agricole et obtenir un numéro SIRET au CFE de la Chambre d'Agriculture de votre département. Vous n'aurez pas le choix de votre statut juridique, vous serez automatiquement exploitant individuel.
Lire les informations données par lien, c'est assez complet.
En espérant que ces lignes vous seront utiles,
Sarah
Trésors Lingons, c'est le défi d'une création d'entreprise à 23 ans... Quel boulot, mais alors quel bonheur!

Avatar de l’utilisateur
ciflorette
Graine de timide
Messages : 34
Inscription : jeu. 19 mai 2011 13:27
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Contact :

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par ciflorette » ven. 20 mai 2011 9:32

Bonjour,

J'ai lu ce post avec attention, ayant moi même un projet de production et de vente de fruits et légumes en "libre service" ou vente directe.

D'après les informations que j'ai obtenu par ailleurs, je pourrais, tant que ma surface cultivée ne dépasse pas 1/8 SMI avoir le statut d'agriculteur amateur (ce qui nécessite d'avoir bien entendu une autre activité à côté car avec ce statut pas de cotisations et donc de droit pour la maladie, la retraite...)

Or dans mon département, le SMI est de 8,75 ha donc je peux avoir le statut d'amateur si je suis en dessous de 1 ha environ. Ce qui me semble déjà énorme :oh:

Qu'en pensez vous ? Toutes informations sur ce statut me serait utile.

D'avance, merci beaucoup.

Avatar de l’utilisateur
Jumentfolle
Fleur de pipelette
Messages : 929
Inscription : lun. 29 mai 2006 18:15
Localisation : Fresnoy (52)
Contact :

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par Jumentfolle » sam. 21 mai 2011 14:59

Ce statut s'appelle en fait "cotisant solidaire", ce qui signifie que vous devez cotiser, mais que vous ne bénéficierez pas de prestations sociales (retraite, allocations familiales...) au titre de ces cotisations, à part, depuis peu, pour l'ATEXA, qui vous couvre en cas d'accident du travail.

C'est donc une cotisation "dans le vide", pour ne pas dire de "solidarité avec les gros"...

Attention, la SMI dépend de la culture/activité envisagée. Chez nous, en maraich, ça tourne autour de 1.4 Ha. A côté, 8,75 ha pour la SMI, ça me parait gros. Tu est dans quel département?
Trésors Lingons, c'est le défi d'une création d'entreprise à 23 ans... Quel boulot, mais alors quel bonheur!

Avatar de l’utilisateur
zagribouille
Grossiste en parlotte
Messages : 4053
Inscription : lun. 14 févr. 2011 14:42
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : charly 69

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par zagribouille » sam. 21 mai 2011 15:07

un producteur est obligatoirement a la chambre d'agriculture donc pas auto-entrepreneur mais pourquoi absolument être auto-entrepreneur? ce n'est pas si intéressant que ça!

Nicole37n
Maitre des bosquets
Messages : 6145
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par Nicole37n » sam. 21 mai 2011 16:04

Il y a eu une autre discussion : vendre-ses-legumes-t64825.html

sans conclusion nette.
Nicole

Avatar de l’utilisateur
epi59
Liseron du clavier
Messages : 2302
Inscription : ven. 19 sept. 2008 21:05
Région : Nord Pas-de-Calais
Localisation : nord

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par epi59 » sam. 21 mai 2011 17:53

a mon avis, cela dépend de la chambre d'agriculture
c'est de la vente directe, (producteur/consommateur)
"on reconnaît l'arbre à ses fruits"

Avatar de l’utilisateur
doudouk6
Liseron du clavier
Messages : 2148
Inscription : lun. 18 avr. 2011 6:05
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne , près de chez K6
Contact :

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par doudouk6 » sam. 21 mai 2011 18:28

comme Jeangab , je suis Ae et il faut savoir que tu paies de cotisations RSI non pas sur le bénéfice mais sur le chiffre d'affaire
D'autre part , je connais une cueillette en seine et marne dont le champ est separé d'un centre commercial par un route
Ici, J' aide ASABEPI gratuitement
______________________________________

Phytolaque: une peste végétale ?
Fontainebleau : balades en forêt

L 'éternité c 'est long,surtout vers la fin..

Avatar de l’utilisateur
jeangab
Grossiste en parlotte
Messages : 4703
Inscription : ven. 31 juil. 2009 0:55
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme

Re: mon projet "jardin libre service" vente fruits et legume

Message par jeangab » dim. 22 mai 2011 0:16

doudouk6 a écrit :comme Jeangab , je suis Ae et il faut savoir que tu paies de cotisations RSI non pas sur le bénéfice mais sur le chiffre d'affaire
D'autre part , je connais une cueillette en seine et marne dont le champ est separé d'un centre commercial par un route
ouaip, je confirme, le statut ae est à prendre avec précaution et en connaissance de cause, on est imposé sur le ca, et non sur les bénéfices, c'est valable quand on a pas/peu de charge de fonctionnement (c'est mon cas), mais si il y a de l'investissement et des frais, ça devient vite un gouffre au niveau des charges (faire un calcul avant, et se tourner vers la structure juridique offrant le meilleur rapport).
l'ae, c'est plutôt à réserver à du service.
sinon, il y a eut quelques évolutions législatives depuis le début du post, mais il me semble que les activités agricoles en sont toujours exclues (cotisation à la MSA, et non au RSI)
perso, je bosse en agricole en ae (bien que ce ne soit pas mon activité principale), mais je vends mes heures de boulot en tant qu'ouvrier agricole indépendant, c'est assimilable à du service.....pas à de l'exploitation agricole.
le meilleur conseil que j'ai à donner est de prendre contact avec sa chambre d’agriculture, ils seront vous orienter vers des solutions viables.
(bonne chance et bienvenue chez les agriculteurs :top: c'est un métier fantastique)
Don't Tread On Me

Répondre

Revenir à « Au jardin des réglementations »