Comment travailler sa terre ?

Ce forum est consacré aux techniques sans travail du sol pour l'améliorer et l'entretenir.
Avatar de l’utilisateur
hakim26
Graine de timide
Messages : 66
Inscription : ven. 23 sept. 2011 10:40
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Drôme

Comment travailler sa terre ?

Message par hakim26 » sam. 01 oct. 2011 12:23

Bonjour à tous. :D

Ayant une terre argilo calcaire depuis deux ans j'ai réussi à lui donner un aspect correcte pour commencer à avoir un petit jardin potager. Bien entendu j'ai apporter engrais organique comme or brun, compost, paillage, fumier de cheval. Cette année je viens de semer un engrais vert , de la moutarde blanche, et à certains endroits de l'orge et du treifle. J'ai mis aussi sous une couche de compost des cartons. Mais ma question porte sur le travail de la terre tout particulièrement. A certains endroit je peux enfoncer un petit baton jusqu'à 20 cms et à côté 30 cms, en dessous je sens la terre très dure c'est la couche d'argile qui domine.
Alors je sais que la composition de ma terre déjà en deux ans à changé d'aspect mais étant à une époque un adepte de la bèche trident je soulevais les mottes pour les retourner et les casser ensuite ( très fatiguant ). On m'avait apris à jardiner de cette manière.
J'en arrive à ma question ; comment travailler une terre suivant son aspect ? :pmt:
Trident, bèche, grelinette, croc pour griffer juste la surface, ou encore de temps en temps la motobineuse qui à mon avis ne retourne pas la terre comme la bèche mais casse juste la surface ... Et vous qu'en pensez-vous :?:
Que la terre et le ciel nous soient bénéfiques

jardin-hakim-t145858.html

Avatar de l’utilisateur
Tangerine
Fleur de pipelette
Messages : 950
Inscription : lun. 16 juil. 2007 0:37
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : BduR
Contact :

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par Tangerine » sam. 01 oct. 2011 13:23

Pourquoi se casser le dos quand on peut laisser travailler les vers de terre :smoke:

Chez moi aussi sol argilo calcaire mais transformé en surface grâce surtout au BRF mais aussi aux cartons + feuilles à l'automne + crottin. ..... et maintenant plus besoin de retourner la terre :top:

Avatar de l’utilisateur
hakim26
Graine de timide
Messages : 66
Inscription : ven. 23 sept. 2011 10:40
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Drôme

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par hakim26 » sam. 01 oct. 2011 14:27

La question: est-il vraiment utlile d'avoir un motoculteur ou pouvons nous laisser la terre se transformer d'elle même à rajoutant au fur et à mesure des éléments extèrieurs ,? :smoke:
Que la terre et le ciel nous soient bénéfiques

jardin-hakim-t145858.html

Avatar de l’utilisateur
Tangerine
Fleur de pipelette
Messages : 950
Inscription : lun. 16 juil. 2007 0:37
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : BduR
Contact :

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par Tangerine » sam. 01 oct. 2011 16:24

Le nôtre ne sert plus à rien depuis plusieurs années - la terre se transforme toute seule enfin presque puisqu'interviennent les champignons et autres vers de terre :wink:

Astrée
Fleur de pipelette
Messages : 990
Inscription : mar. 09 nov. 2010 0:11
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par Astrée » sam. 01 oct. 2011 19:47

hakim26 a écrit :La question: est-il vraiment utlile d'avoir un motoculteur ou pouvons nous laisser la terre se transformer d'elle même à rajoutant au fur et à mesure des éléments extèrieurs ,?
Il y a deux possibilités :
- nourrir sa terre et laisser la vie qui s'y trouve l'enrichir
- passer un motoculteur, puis ajouter régulièrement des engrais

J'ai une terre de pure argile, je n'ai jamais eu de motoculteur, et je n'en vois vraiment pas l'intérêt. La où je cultive, je peux planter la main à 10 cm de profondeur sans aucun problème. Ailleurs, çà reste du béton. Preuve suffisante à mes yeux que pailler en permanence 12 mois sur 12, ne jamais laisser le sol nu, laisser les herbes sauvages vivre leur vie entre les légumes, sauf pour les couper sur place de temps à autre afin de compléter le paillage, et griffer un peu en surface avant de semer ou planter suffit amplement pour avoir une terre meuble.

Avatar de l’utilisateur
Ayn
Pépinière à blabla
Messages : 2575
Inscription : lun. 31 août 2009 22:24
Région : Pays de la Loire

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par Ayn » lun. 03 oct. 2011 16:13

Tu peux définitivement te passer de motoculteur, comme moi qui est rendu le mien (en fait celui que m'avait donné mon grand-père) à mon frère. Ma terre aussi est argilo-calcaire et très compactée en profondeur.

En surface, à force de paillages, compost, engrais verts, BRF, terre qui n'est jamais laissée à nue l'hiver, cultures qui se succèdent en rotations intelligentes, je suis parvenue à quelque chose de très meuble en très peu de temps (en fait, depuis la troisième année de culture en carrés sans motoculteur).

J'arrive même à produire de magnifiques carottes pas ou peu fourchues, dans un carré spécifique que j'ai localement allégé avec du compost tamisé, de la mousse issue de scarification, du terreau et du sable en mélange avec ma terre, tout ça mis en couches successives par dessus un lit de branchages à demi décomposées (principe des cultures en buttes ou en lasagnes).

En deux ans j'ai multiplié par un coefficient inconnu mais important mon nombre de vers de terre, de façon assez incroyable. Avant, comme je n'arrivais pas à passer le motoculteur avant mi-mai, la terre restait à nue tout l'hiver et une bonne partie du printemps, et je ne produisais que des légumes d'été, donc la terre se compactait de façon importante, et le manque de matière organique faisait qu'elle était en déficit de vers de terre faute de nourriture pour eux.

Par contre, question paillage et divers mulchs, je me suis rendue compte qu'il ne faut pas lésiner sur l'épaisseur et la quantité et la variété pour obtenir de bons résultats.

Par contre, je butte encore sur une semelle à 30cm de profondeur, très dure, très compacte, plutôt imperméable, que les vers de terre ne doivent sans doute pas atteindre, ou refuser de coloniser. Mais que de toute manière le motoculteur n'atteint pas. Je ne sais pas s'il y a quelque chose à faire pour ça, ni si c'est vraiment indispensable, ou si la culture de surface peut suffire. En grandes cultures, il existe des outils attelés pour défoncer le sol à 50cm de profondeur et casser la semelle de labour, mais je ne pense pas qu'il y ait d'équivalent pour les jardiniers, d'autant que c'est un outil destiné à réparer le résultat de mauvaises pratiques agricoles, donc on peut espérer qu'avec de bonnes pratiques ce n'est pas utile.

Personnellement, j'utilise deux outils :

- le croc (à 4 dents, assez longues, pas juste la petite griffe de moins de 10cm de profondeur), pour griffer la surface, pour des semis, pour égaliser, pour les cultures de légumes ne nécessitant pas un ameublissement profond.

- la fourche-bêche, quand je dois ameublir un peu plus, par exemple pour une culture de légumes racines ou de pommes de terre ou de poireaux.

Je ne retourne pas la terre, mais je l'aère, et je mélange le paillage d'hiver resté en surface au printemps, ou le paillage d'été pour une nouvelle culture après une culture précoce.

exemples :
> pommes de terre cultivées sous 20cm de paille, faiblement enterrées, mises en terre en mars et récoltées en juillet, suivie de haricots verts : j'enfouis alors la paille des pommes de terre, puis je sème mes haricots dans le mélange de terre + paille).
> BRF mis à l'automne par dessus un semis d'engrais verts : au printemps je fauche l'engrais vert, puis je passe la griffe dans le mélange de BRF + fanes, afin de les mélanger à la terre, avant mise en culture.

Si ta terre est très argileuse et très pauvre en matières organiques, ça prendra du temps avant d'avoir quelque chose de vraiment léger et facile à travailler, mais avec des apports réguliers, tu vas vite constater l'amélioration tout de même.

Et puis n'oublies pas qu'il y a des périodes plus propices que d'autres au travail du sol : juste après une pluie en été, après une bonne semaine de beau temps en début de printemps, avant les grosses pluies à l'automne, bref le stade où ta terre est légèrement mouillée, pas trop sèche ni trop mouillée, sinon elle est soit trop dure et compacte (briques) soit au contraire trop collante et gluante.

Avatar de l’utilisateur
esox10
Empereur jardinier
Messages : 16518
Inscription : ven. 06 nov. 2009 19:28
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Homme
Localisation : Troyes

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par esox10 » lun. 03 oct. 2011 16:17

Tu peux utiliser la méthode Soltner.
Cultiver sans travail du sol. On en a beaucoup parlé sur ce forum.

Tu peux aussi aller voir sur www.soltner.fr

C'est ce que j'ai fait cette année.
Les dents de la Seine. :D
jardin-esox-t140049.html
Lisez la charte du forum.
charte-forum-t97092.html

Avatar de l’utilisateur
hakim26
Graine de timide
Messages : 66
Inscription : ven. 23 sept. 2011 10:40
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Drôme

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par hakim26 » lun. 03 oct. 2011 20:47

Je vous remercie et cela me rassures sur le fait de ne pas acheter de motoculteur quoi que je pense encore que les houes du motoculteur ne tournes pas la terre mais casse seulement la surface et donc respecte la vie en dessous.
je vous rejoins malgré tout sur l'apport régulier chaque année qui donne en surface cette humus riche en oligo éléments. Bien entendu comme ma terre est relativement compact j'évite au maximum de marcher dessus
Il y a quelques jours j'ai trouvé dans la terre un outil de jardin , après l'avoir nettoyé j'ai mis un petit manche et pour ma terre argileuse c'est une vrai merveille car sa forme casse les mottes sans les retourner et sur sur une surface large comme la main car il n'est pas très pointus , j'ai aiguisé les bords et il coupe aussi bien les herbescomme les mottes de terre . Comment l'appeler si non "une binette ronde" :top:

Image

Uploaded with NePasUtiliser
Que la terre et le ciel nous soient bénéfiques

jardin-hakim-t145858.html

TOf12
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : mar. 04 oct. 2011 21:39
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par TOf12 » jeu. 06 oct. 2011 6:47

Le motoculteur est un outil rotatif... La terre des couches inférieures se retrouvent à la surface, et inversement pour les couches supérieurs !
Pour ma part je ne trouve pas ça si éloigné d'un labour même si la profondeur
du travail du sol est relativement superficiel ! Une semelle peut être créée avec un motoculteur !

Avatar de l’utilisateur
hakim26
Graine de timide
Messages : 66
Inscription : ven. 23 sept. 2011 10:40
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Drôme

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par hakim26 » jeu. 06 oct. 2011 12:57

De toutes façon plus j'avance sur cette question, sur le sol ,les vers de terre, ne pas remuer la couche superficielle, apporter de l'engrais vert ne pas enfouir, j'en arrive à me dire qu'un motoculteur je vais le bannir et tout faire à la main avec patience , le temps, les décomposition naturelle comme dans un sous bois .
Que la terre et le ciel nous soient bénéfiques

jardin-hakim-t145858.html

Avatar de l’utilisateur
clocreuse
Bourgeon de bavard
Messages : 271
Inscription : jeu. 08 mars 2007 22:47
Région : Limousin
Sexe : Femme
Localisation : 23 Gouzon

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par clocreuse » jeu. 06 oct. 2011 13:06

" j'en arrive à me dire qu'un motoculteur je vais le bannir et tout faire à la main "
oui mais quand on n'est plus toute jeune un petit motoculteur ça aide bien. :top:
Et puis pour tout laisser faire naturellement il faut avoir une grande surface pour pouvoir utilier les parties qui auront attendues patiemment
On peut philisopher longtemps sur le sujet :wink:
Clo
Plus belle la vie en Creuse!

Avatar de l’utilisateur
renepontadit
Grappe de parlotte
Messages : 1907
Inscription : dim. 19 déc. 2010 12:34
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Saint-Etienne

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par renepontadit » jeu. 06 oct. 2011 15:35

La publicité a raison :

"Qui d'autre mieux que Lombric pour travailler ton jardin ?"

"Pourquoi s'en faire, puisque Lombric peut l'faire ?"

2ème année, çà se passe bien. Bonsoir à tous, amicales pensées de Sainté. René.

Avatar de l’utilisateur
Ayn
Pépinière à blabla
Messages : 2575
Inscription : lun. 31 août 2009 22:24
Région : Pays de la Loire

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par Ayn » jeu. 06 oct. 2011 16:35

oui mais quand on n'est plus toute jeune un petit motoculteur ça aide bien.

Non, au contraire, je dirais que c'est plus facile sur une petite surface de travailler à la main, surtout en "non travail du sol" qui suppose justement un travail très limité, alors que la grande surface peut nécessiter au contraire une aide mécanisée.

Et puis un motoculteur, justement, c'est lourd et difficile à passer, quand on n'est pas trop costaud.

Je pense que les buttes ou les carrés de potagers sont l'idéal pour ceux qui n'ont plus la santé et le dos assez solide, comme pour ceux qui n'ont pas beaucoup de temps devant eux. Parce qu'il y a juste à les entretenir une fois formés, et parce que ça se cultive petite portion par petite portion au fur et à mesure qu'on sème ou qu'on plante, au lieu d'avoir à bêcher une grande surface tous les ans pour repartir à zéro après chaque hiver.

Déjà, un sol constamment paillé, c'est un sol avec très peu d'adventices (à part le liseron, qui mérite un sujet de discussion à lui tout seul), et du coup tu peux oublier la corvée de désherbage à la binette.

Ensuite, un sol constamment paillé, s'il est travaillé uniquement quand il est humide juste comme il faut (chaque mois on trouve des jours qui le permettent, aussi bien la semaine ensoleillée de février ou mars que le le lendemain de grosse pluie d'orage en août), c'est facile à travailler, parce que ça ne se tasse pas, ça ne devient pas complètement dur. Et ça, dès la deuxième année passée en techniques culturales simplifiées. Il faut juste avoir la patience d'expérimenter un an complet avant d'en récolter les fruits.

Alors qu'on ne me dise pas que c'est plus facile de passer le motoculteur. Un motoculteur c'est plus lourd qu'un croc, c'est pas à la portée de n'importe qui. Il vaut mieux peser plus de 50kg et avoir le dos en bon état pour le passer, et du temps devant soi aussi, et de la place pour le ranger, et on ne le sort pas juste pour préparer le sol pour une rangée de radis, donc ça suppose de traiter toute la surface en même temps.

Qu'on me dise qu'on obtient un résultat plus fin et une impression de propre, là d'accord, ce sont effectivement des arguments que je peux entendre, car c'est vrai. Mais pas celui de la facilité.

Avatar de l’utilisateur
renepontadit
Grappe de parlotte
Messages : 1907
Inscription : dim. 19 déc. 2010 12:34
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Saint-Etienne

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par renepontadit » jeu. 06 oct. 2011 16:43

Entièrement d'accord avec Ayn ! Rien à ajouter.
René.

quentin19
Fleur de pipelette
Messages : 810
Inscription : lun. 07 déc. 2009 11:30
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : mouscron (belgique)

Re: Comment travailler sa terre ?

Message par quentin19 » jeu. 06 oct. 2011 17:38

pareil, la première fois que j'ai utilisé un motoculteur je me suis dis c'est débile ce truc.
ça n'avance pas, ça t'envoie de la terre sur les pieds, tu dégommes tout ce qui habite dans le sol et en plus ça te reviens plus cher que d'acheter tes légumes au marché.
si c'est ça faire le jardin ça ne sert pas à grand chose et en plus ça devient une corvée.
et j'ai oublié l'odeur de l'essence, quelle puanteur.

Répondre

Revenir vers « Aux techniques sans travail du sol »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité