Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
benji791
Graine de timide
Messages : 54
Inscription : mar. 14 août 2018 18:34
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par benji791 » lun. 13 mai 2019 15:26

Ah super je ne savais pas je pensais qu'il fallait chercher les marques dans les tiges qu'elles soient aoûtées ou non

benji791
Graine de timide
Messages : 54
Inscription : mar. 14 août 2018 18:34
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par benji791 » lun. 13 mai 2019 22:31

Bonsoir,

Ca y est j'ai effectué la taille. Il est bien mieux comme ca !
Image
Par contre je n'avais pas vu une de tes recommandations sur cette photo ! Je ne l'ai d'ailleurs pas suivi. Il s'agissait de ratiboiser mon acer griseum qui débourre gentiment derrière :P
Image
Pour les tuteurs je n'avais rien sous la main de correct. J'espère avoir le temps de passer en acheter d'ici la fin de la semaine.

Benjamin
Pièces jointes
sango kaku copie taille.jpg
20190513_174331_redim.jpg

Gensba
Graine de timide
Messages : 8
Inscription : dim. 07 oct. 2018 21:11
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Gensba » ven. 17 mai 2019 11:06

opusoculi a écrit :
jeu. 02 mai 2019 15:29
Gensba a écrit :
mar. 30 avr. 2019 14:46
Bonjour à tous,

J'ai fait l'acquisition d'un acer palmatum bloodgood il y a quelques semaines déjà, et que j'ai planté il y a exactement 10 jours, avec arrosage à la plantation.

La semaine suivant la plantation il a plu de manière abondante de sorte que je n'ai pas arrosé.

J'ai fait un trou énorme, mis près de 15 cm de billes d'argile au fond, et fait un mélange terreau arbuste, pouzzolane, et un chouïa de terre de bruyère, avec enfin un paillage pouzzolane.

Il est planté au nord de la maison, il a du soleil le matin très tôt et un petit peu le soir.

Ce matin, je me suis aperçu qu'il était très mal en point :

IMG_7513.JPG
IMG_7512.JPG
IMG_7519.JPG

IMG_7516.JPG
IMG_7515.JPG
IMG_7514.JPG


Peut-être n'ai-je pas assez arrosé depuis 10 jours ?
Ou peut-être est-ce du au vent (il a beaucoup soufflé le weekend dernier, de sorte que les branches de l'érable était toute emmêlée les unes aux autres, et ont peut être été asséchées).

Sauf erreur, il n'était pas autant atteint dimanche, j'ai l'impression qu'en deux jours il a cuit.

Je suis très attristé et vous remercie d'avance pour vos bons conseils !
Reprenons.
C'est un Acer amoenum blood good planté il y a 15/20 jours environ.
Tu l'as planté dans un mélange qui convient, OK.
Ton petit arbre avait des feuilles, il sortait de serre ou d'un lieu marchand protégé. Planté en plein air il a du affronter les différences de température surtout la fraicheur nocturne, le vent le soleil et la température froide du sol. Il a subi un stress qui se manifeste par le bord des feuilles sèches. Ce désagrément est très fréquent , d'autant plus que l'arbre peut avoir été planté dans une orientation différente par rapport à la lumière, différente de ce qu'elle était au paravant.

Ton blood good va s'acclimater, il lui faut du temps pour s'adapter à son nouvel environnement; ne pas l'arroser excessivement.
blood good est une des variété qui supporte le mieux le soleil , tu pourras arroser ces feuilles cet été quand le soleil sera couché; et même s'il perdait des feuilles cet été , une fois qu'il aura fait assez de racines dans son nouveau sol, il devrait te donner beaucoup de satisfactions. Patience !

Note:
On ne plante pas les Acer au moment de la pousse, c'est un stress supplémentaire.
Arroser les feuilles maintenant est déconseillé, trop d'humidité=maladies cryptogamiques.
On attend qu'ils aient fini de pousser et quand le bourgeon terminal est fermé, on procède à la plantation.
Bonjour à tous, un petit point quelques semaines après : aucune amélioration, les feuilles séchées sont toujours là, je pense même qu'il y en a un peu plus qu'avant. Je n'ai pas pincé l'extremité des branches, peut-être que cela le soulagerait ?

J'ai été un peu découragé et ne sais pas vraiment quoi faire. A chaque épisode venteux j'ai une petite aggravation. Il m'est pourtant impossible de le déplacer pour le moment.

Que puis-je faire ?

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4708
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » ven. 17 mai 2019 13:25

Gensba a écrit :
mar. 30 avr. 2019 14:46
Bonjour à tous,

J'ai fait l'acquisition d'un acer palmatum bloodgood il y a quelques semaines déjà, et que j'ai planté il y a exactement 10 jours, avec arrosage à la plantation.

La semaine suivant la plantation il a plu de manière abondante de sorte que je n'ai pas arrosé.

J'ai fait un trou énorme, mis près de 15 cm de billes d'argile au fond, et fait un mélange terreau arbuste, pouzzolane, et un chouïa de terre de bruyère, avec enfin un paillage pouzzolane.

Il est planté au nord de la maison, il a du soleil le matin très tôt et un petit peu le soir.

Ce matin, je me suis aperçu qu'il était très mal en point :

Peut-être n'ai-je pas assez arrosé depuis 10 jours ?
Ou peut-être est-ce du au vent (il a beaucoup soufflé le weekend dernier, de sorte que les branches de l'érable était toute emmêlée les unes aux autres, et ont peut être été asséchées).

Sauf erreur, il n'était pas autant atteint dimanche, j'ai l'impression qu'en deux jours il a cuit.

Je suis très attristé et vous remercie d'avance pour vos bons conseils !
Je remets ton post du 30 avril pour rappeler les circonstances difficiles de la plantation .
Tu as planté ton blood good autour du 20 avril. Nous sommes le17 mai. Il ne peut pas améliorer son apparence aussi vite.
C'est décevant , il faut être patient.
Les racines sont probablement à l'arrêt ('probablement' car je n'ai pas les yeux dans la terre), c'est le cas général.
Pas de nouvelles racines=> les feuilles continuent à sécher.
Les nouvelles racines se formeront dans un sol mi-sec. Arroser trop n'est pas une solution, au contraire, dans un sol trop mouillé aucune nouvelle racine ne se forme.
Dans l'immédiat, s'il fait très chaud, maintenir la surface du sol humide par aspersion, pas au goulot de l'arrosoir.
Un arrosage plus abondant dans quelques semaines et cet été bien entendu.

Quand de nouvelles racines se formeront, il ne faut pas attendre que ton arbre se mette immédiatement à pousser; il nourrira d'abord ses bourgeons pour une pousse future au printemps prochain ou éventuellement vers le 15 aout si tout va bien.

RicoAvilly
Graine de timide
Messages : 11
Inscription : mar. 07 mai 2019 23:55
Région : Picardie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par RicoAvilly » ven. 17 mai 2019 15:40

Bonjour à tous

Je pensais avoir fait ma demande d aide au bonne endroit ... 😕

Pourriez vous m aider?

Merci

viewtopic.php?f=16&t=195064&p=3000399#p3000399

MorganeM
Graine de timide
Messages : 1
Inscription : ven. 17 mai 2019 12:37
Région : Pays de la Loire

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par MorganeM » sam. 18 mai 2019 11:19

Bonjour,
Je viens demander de l'aide pour mon érable. Pour commencer, je ne sais pas de quelle variété il s'agit et visiblement tout ce qu'il ne faut pas faire, je l'ai fait ^^
L'érable est en pot sombre (le pot est à l'ombre d'un autre arbuste), sur une terrasse plein sud mais qui est assez ventée. On l'arrose quand il le demande, mon compagnon l'a même posé sur une coupelle remplie de billes d'argiles. L'érable a 4 ans environ.
On a voulu le rempoter en début d'année mais il avait déjà commencé à bourgeonner et dans le doute on l'a laissé dans son pot. Le dernier rempotage date de début 2018.

Pour l'histoire, jusqu'à maintenant il était magnifique, il avait bien grandi, faisait de très belles feuilles. Et depuis le we dernier, c'est pire depuis lundi, les feuilles jaunissent. Il en reste quasiment plus de belles.
J'ai regardé le tronc et je n'ai vu aucune trace de griffure ou autre. Au contraire, il a même forci. Je n'ai pas de branches mortes non plus. Pas de parasites, visibles en tous les cas.

J'espère qui'l n'est pas atteint d'un champignon ou autre, ça m'embêterait vraiment qui'l meurt ;(

Voici les photos des feuilles.

Image

Image

Image

Image

Merci pour votre aide.

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4708
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » sam. 18 mai 2019 13:11

Bonjour et bienvenue sur le forum.

Le tronc et les branches sont en bon état, la greffe est parfaite. Vous avez agrandi le pot l'année dernière. Quel substrat , était ce du terreau pur ?
J'observe :
-1°qu'il a bien poussé l'année dernière mais que les longues pousses qu'il a faites ont des entre-noeuds (espaces entre les paires de bourgeons) très grands. Peut être les pousses se sont trop allongées en cherchant la lumière.
Ces longues pousses portent des petits bourgeons qui actuellement n'ont pas fait de feuilles.
-2°les feuilles ne sèchent pas, elles ne grillent pas, elles jaunissent. Ce qui semblerait indiquer que la sève ne les nourrit plus.
Cela ne ressemble pas à une maladie mais plutôt à un abandon naturel par manque de lumière; première hypothèse.
Je dis cela au conditionnel car je ne suis pas sur place. Il peut il y avoir autre chose qui s'ajoute, la motte de racines est peut-être dans un substrat devenu trop sec; deuxième hypothèse.

La première chose à faire est de sortir la motte du pot pour vérifier l'état des racines et surtout l'humidité du substrat.
Cette opération n'est pas nuisible à votre arbre. Je vous invite à dépoter, c'est ce qui donne les meilleures informations sur l'état de votre arbre. Est-ce que vous voyez des racines blanches ? Ce sont les racines de cette année. Sil n'y en a qu'au fond et pas sur les côtés , il est possible que l'eau d'arrosage glisse tout de suite en bas sans passer par le centre de la motte de racines.
Vous pourrez faire deux photos de la motte de racines recto/verso et nous les faire voir.
Si vous constatez que la motte est sèche, il faudra la re-humidifier . Une motte trop sèche refuse l'eau et il faut la plonger dans une bassine jusqu'à ce qu'elle s'imprègne bien .
Notez l'orientation de votre Erable par rapport à la lumière pour le re-placer dans le même sens, sans changer son orientation.

D'abord cette vérification essentielle , nous verrons pour la suite.
A bientôt.

Avatar de l’utilisateur
lambada
Bourgeon de bavard
Messages : 451
Inscription : jeu. 29 mai 2014 20:23
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par lambada » sam. 18 mai 2019 20:42

opusoculi a écrit :
ven. 03 mai 2019 1:02
Me suis-je trompé? C'est possible sur des photos.
-dissectum viridis a des feuilles qui ont 5 à 7 lobes.
-les feuilles de japonicum green cascade ont de 9 à 11 lobes, elles sont beaucoup plus grandes que celles de viridis.
Sur cette photo j'ai vu 3 feuilles où je pouvais compter 9 lobes.
Et comme j'ai vu des longs pétioles , des internoeuds longs , cela confirmait japonicum.

La photo ancienne ne permet pas de compter les lobes des feuilles. Tu vérifies leur nombre et leur dimension sur ton arbre.

Quoiqu'il en soit, ton arbre ne pousse que de 2 feuilles à chaque bourgeon. Grande faiblesse qui correspond toujours à des racines insuffisamment développées; je ne peux pas dire pourquoi.
Bonsoir,
Me revoilà avec mon Viridis qui a quand même l'air être un Viridis.
Bon, il n'en finit plus de mourir, j'ai vraiment l'impression de n'être vraiment pas douée pour l'érable en terre (le seul autre Paul Garnet avait chopé un champignon et il est mort). Sinon, ma terre ne convient pas du tout ?
Je ne sais pas quelle est sa "qualité", je sais juste que je suis complètement envahie par le trèfle. Incompatible ?

Voici les photos du jour, ça me déprime.
Des fois j'ai envie de carrément le virer, je n'arrive pas à croire que j'arriverai à le sauver (il était si beau il y a 3 ans).

Image

Image

Image

Image

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4708
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mar. 21 mai 2019 20:20

Le trèfle est une légumineuse qui ne transmet pas de maladies grave comme le font les solanacées; je ne chercherais pas de ce côté.

Deux Erables en pleine terre, perdus consécutivement en mourant lentement, alors que tu demandais des conseils et que tes Erables en pots n'ont pas de problème, ça fait réfléchir.

Je me demande si ton sol ne retient pas trop d'eau pendant la mauvaise saison (?)
Dans cette hypothèse, tes Erables perdraient des racines en hiver et ils en auraient trop peu pour repartir et pousser au printemps.

roddy44
Graine de timide
Messages : 58
Inscription : mer. 20 sept. 2017 9:53
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par roddy44 » mer. 22 mai 2019 12:40

bonjour je viens vers vous car j'ai des soucis avec l'acer katsura que j'ai acquis au printemps.
Il est planté en pleine terre depuis plus d'un mois, plantation suivant les recommandations usuels ( mélangé de terreau de terre de jardin et d'éléments drainants).
il présente depuis quelques jours des petites taches noires bien circulaires à différents endroits du tronc.
Mon sol est kimono sableux et légèrement en pente, il n'y a jamais de flaques d'eau en surface chez moi le sol draine très bien. Si il y a eu excès d'eau c'est a l'arrosage de plantation.
Image
ImageImage
Image
Image

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4708
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mer. 22 mai 2019 12:56

Je les vois.
Je n'ai jamais observé de petites taches comme celles-là. Je ne peux pas te dire ce que c'est.
Tu surveilles et si tu vois de la sciure dans les mois prochain, ce seraient des pontes d'insectes parasites du bois.
Dans le cas des bactérioses, les taches sont plus larges que celles que l'on voit sur ton katsura .

Chaque fois que les cellules du bois des Erables du Japon sont attaquées , quelle que soit la raison, elles deviennent orange puis virent au brun. Ce n'est pas chaque fois une maladie. Les cellules du bois qui ne sont plus alimentées en sève se colorent avant de devenir grises.

Voir le cas de Yanou67 pour son kamagata, dans un post que j'ai ouvert pour lui.
Au cours de l'abandon naturel d'une branche elle se colore d'orange puis de brun.
Après une taille, le talon se colore de brun avant de devenir gris.

Avatar de l’utilisateur
lambada
Bourgeon de bavard
Messages : 451
Inscription : jeu. 29 mai 2014 20:23
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par lambada » ven. 24 mai 2019 18:57

opusoculi a écrit :
mar. 21 mai 2019 20:20
Le trèfle est une légumineuse qui ne transmet pas de maladies grave comme le font les solanacées; je ne chercherais pas de ce côté.

Deux Erables en pleine terre, perdus consécutivement en mourant lentement, alors que tu demandais des conseils et que tes Erables en pots n'ont pas de problème, ça fait réfléchir.

Je me demande si ton sol ne retient pas trop d'eau pendant la mauvaise saison (?)
Dans cette hypothèse, tes Erables perdraient des racines en hiver et ils en auraient trop peu pour repartir et pousser au printemps.
En fait concernant le trèfle je ne pensais pas à une maladie mais à une qualité de terre (pH ?) qui ne conviendrait pas aux érables.
Je confirme que l'hiver, c'est trempé de chez trempé.
Je marche dans le jardin (par temps de pluie ou après la pluie), c'est ambiance gadoue...

Du coup.... je remets Viridis en pot ?

Qu'en penses-tu ?

Peut-être serait-ce trop tard ?

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4708
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » ven. 24 mai 2019 20:12

"Trempé de chez trempé" , voilà l'information capitale.
Ton idée de le remettre en pot est la bonne, tout à fait.

Seulement si tu sorts de terre ton viridis en plein printemps, tu risques l'achever .
Il vaudrait mieux le déterrer et le mettre en pot en novembre, c'est en théorie plus raisonnable.

Tu objecteras que d'ici à novembre il doit résister à l'été et avec peu de racines , il peut aller de plus en plus mal au point d'être irrécupérable.
Alors que en pot et protégé du soleil brûlant, il peut se refaire un peu.
Dilemme du choix ... Des deux côtés il y a un risque.

La décision à prendre, c'est toi qui la prend selon ton intuition, et ton sentiment. Je suis persuadé que ce que l'on fait avec une petite palpitation dans le coeur a plus de chance de réussir (à cause du bonheur qu'on y met) ...
plus de chances que ce que l'on ne fait pas par peur et en serrant les fesses (par peur mortifère de l'échec) .
Ce sont deux façon de vivre les choses fort différentes; même en jardinant .

Tu pèses le pour et le contre pour viridis (et pour ta philosophie aussi). Quel que soit ton choix, je te suis .
Dernière modification par opusoculi le sam. 25 mai 2019 1:21, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
lambada
Bourgeon de bavard
Messages : 451
Inscription : jeu. 29 mai 2014 20:23
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par lambada » ven. 24 mai 2019 21:05

Aïe dilemme !
La nuit porte conseil... merci en tout cas de tous tes précieux conseils

Avatar de l’utilisateur
lambada
Bourgeon de bavard
Messages : 451
Inscription : jeu. 29 mai 2014 20:23
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par lambada » dim. 26 mai 2019 21:54

Bonsoir,
La décision fut vite prise : Viridis a encore décliné depuis les dernières photos, je n'ai donc rien à perdre.

Voici la motte au déterrage, et dans le pot avant remplissage.

Image

Image

Image

Voilà, maintenant... wait & see...

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »