Au jardin-potager de Marcol en 2015

Pour discuter autour de votre potager au fil des récoltes, c'est par ici !
Verrouillé
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 8796
Inscription : ven. 06 nov. 2009 9:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Marcol »

Bonjour à toutes, bonjour à tous :kiss:

Vous êtes les bienvenu(e)s sur le post que j'ouvre pour 2015
J'espère qu'il vous sera agréable de visiter mon jardin-potager durant cette année et d'y baguenauder à loisir.

Nous voilà enfin à la fin MARS, le mois qui m'est le plus difficile à supporter.
Pour la plupart des jardiniers, c'est le printemps, le mois des semis, des premières plantations.

Image

Comme le montre cette photo faite un 1er mars, pour moi, c'est pas encore le printemps, même si c'est plus tout à fait l'hiver depuis une semaine.
Du premier jour du printemps météorologique au premier jour du printemps astronomique, je suis astreint à une longue et pénible attente :
- jusqu'à ce que le sol se soit asséché après la fonte de la neige
- jusqu'à ce que la terre se soit réchauffée à au moins 5° (même après une nuit froide)
- jusqu'à ce que le soleil se lève avant 8 h
- ...

Et comme la météo d'avril est souvent semblable à celle de mars :oops: plutôt que de me laisser tenter à commencer des semis et des cultures comme la plupart d'entre vous, je vais prendre le temps de vous présenter de façon plus complète mon jardin-potager et les cultures prévues pour cette année.
Je dis un peu ce que je fais, je fais tout ce que je dis.
Avatar de l’utilisateur
Kalinda
Prince du jardin
Messages : 9410
Inscription : ven. 18 mars 2011 19:24
Région : Bretagne
Sexe : Femme
Localisation : région rennaise

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Kalinda »

:coucou:

Dommage pour les salades, je t'en aurais bien pris une douzaine de plants (payants bien sûr) ;)

:kiss:
mes jardins

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas,
c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.

Sénèque
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 8796
Inscription : ven. 06 nov. 2009 9:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Marcol »

Image
J'habite à 10 km au sud de Fribourg. C'est une région de collines situées entre les plaines agricoles et les montagnes couvertes de sapins. La photo (faite face au SE) montre les dernières collines - celles qui sont enneigées - à la limite de la première chaîne des Préalpes; j'habite derrière la colline centrale.

Image

Comme vous le voyez sur la coupe transversale, le jardin-potager est situé sur la contre-pente de la dernière colline avant les pentes montagneuses des Préalpes. Cette orientation plein SE est une chance pour la végétation et ... pour le jardinier.
Il faut bien cette chance pour compenser l'ennui de l'ombre portée de la montagne qui repousse d'une heure l'arrivée du soleil en hiver par rapport au centre du village.

Image

La photo satellitaire permet de constater que le jardin est entouré de haies au N et à l'W et d'une prairie dans laquelle j'ai planté une dizaine d'arbres fruitiers. C'est par là qu'arrivent habituellement les campagnols ...

On dit souvent de la haie qu'elle offre gîte et restaurant aux oiseaux et insectes, mais en creusant un peu on lui trouve bien d'autres utilités:
Image
Je dis un peu ce que je fais, je fais tout ce que je dis.
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 8796
Inscription : ven. 06 nov. 2009 9:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Marcol »

Mon potager s'étend sur environ 400 m2, au Nord-Ouest de la maison, sur une pente bénéficiant d'une inclinaison moyenne de 18 % ce qui m'oblige à le cultiver en demi-buttes.

Pour aider votre compréhension (et la mienne!), je le divise en 5 secteurs, chacun différant par un aspect, un rôle ou un mode de culture.

Image

Comment qualifier ma terre ? Réponses en 5 phases:

1) Un simple examen visuel du relief permet une première et grossière appréciation du sol: moraine latérale d'une vallée, donc un sol profond et fertile malgré quelques grosses pierres, plus abondantes vers le haut de la colline là où le terrain a été le plus érodé.

2) J'ai voulu faire le test de la bêche: planter une bêche à lame longue de 45 cm, sortir une tranche de 10 cm d'épaisseur pour observer la couleur, l'odeur, l'humidité, la nature du sol, ....
Trop de pierres ! j'ai pas pu effectuer le test comme prévu.
Image
Par contre, lors de la création de la butte, en mars 14, en août 14 et en décembre 14, les observations visuelles ont été confirmées: beaucoup de pierres !

3) J'ai fait le test du boudin: humidifier une petite boule de terre, la rouler dans les mains, en faire le plus long boudin possible et l'enrouler en anneau.
Le Seigneur des anneaux était absent ! la terre ne veut pas s'agglomérer.
Conclusion: j'ai un sol sableux avec moins de 12 % d'argile.

4) J'ai fait le test de la décantation: mélanger une poignée de terre avec le double de son volume dans un récipient transparent et laisser décanter.
Les cailloux se sont déposés rapidement, suivis des sables. Le lendemain, c'était les limons (entre 0.002 et 0.05 mm). J'ai craint un moment que les argiles (moins de 0.002 mm) ne floculent pas, mais une semaine plus tard tout était décanté.
Image

Traduction en mesures chiffrées:
Image
Conclusion: j'ai un sol limono-sableux

5) J'ai demandé une analyse de sol à un laboratoire spécialisé:
humus = 5.5 %
argile = 11 %
limon = 31 %
sable = 52 %
pH = 7.3
Conclusion de la Faculté: J'ai un sol sableux, fortement limoneux avec peu d'argile, mais un peu trop d'humus.
Je dis un peu ce que je fais, je fais tout ce que je dis.
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 8796
Inscription : ven. 06 nov. 2009 9:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Marcol »

Topo habituel sur le jardinage en moyenne altitude

Quand on jardine à plus de 900 m d'altitude, on a parfois l'impression d'être un extra-terrestre par rapport à ce que montrent les jardiniers du forum ! Il y a un tel décalage dans le temps, la météo, l'environnement, ...
Et il est bien difficile de trouver des conseils dans les jardineries qui se trouvent toutes en plaine.

Alors il faut observer, réfléchir par soi-même jusqu'à trouver les solutions qui prennent en compte les contraintes, qui pour moi sont les suivantes:
- la T° moyenne plus basse: 5° de moins qu'en plaine
- les risques de gelée jusque tard au printemps
- l'ombre portée par la montagne qui recule l'heure du lever du soleil
- l'amplitude entre jour et nuit qui peut aller du simple au double, ce qui rend les plantes fragiles et ralentit terriblement leur croissance
- l'accélération qui précède l'arrivée de l'été
- la durée écourtée de la saison, ce qui interdit la plupart des semis en PT

Les solutions peuvent se résumer en 2 mots: patience et rapidité
- patience avant de démarrer les travaux
- rapidité au moment de l'action

Heureusement beaucoup de légumes peuvent être cultivés sans problème: pommes de terre, laitues, poireaux, carottes, épinards, oseille, bettes, navets, scaroles, choux, pois, haricots, ... A CONDITION qu'on les ait préparés à l'intérieur ou qu'on attende la fin des saints de glace pour les semer/planter.
Pour les haricots, j'attends même jusqu'au 15 juin pour les premiers semis. Les derniers: 15 juillet. Par contre, pas de problème pour les récoltes tardives malgré les températures fraîches. Il faut accepter que la saison de culture commence plus tard qu'en plaine. Mais il est permis d'être malin, de gagner du temps, en remplaçant le max de semis par des plantations de légumes préparés en jardinières.

Pour la culture des plantes qui réclament plus de chaleur (tomates, concombres, aubergines, poivrons, courgettes, ...) une serre est indispensable. Ce qui permet de cultiver en toutes saisons et récolter en hiver mâches, épinards et laitues.

Image
C'est ce qu'on fait dans le potager de ma fille à 1300 m d'altitude à Leysin. Elle cultive chaque année des pommes de terre, des haricots nains, des poireaux, des oignons, de l'ail, des carottes, des mâches, des raves, des betteraves rouges, des côtes de bettes, des salades, des choux. Seules les carottes et les raves sont semées en pleine terre.
Elle a aussi des fraises, des framboises, de la rhubarbe, des herbes aromatiques, des arbres fruitiers et des milliers de fleurs.
Ce n'est qu'en adaptant les méthodes à la réalité locale qu'on peut espérer une réussite.

Relire ce que Jean Pain a réussi à cultiver sur son rocher m'apporte régulièrement beaucoup d'encouragements, même s'il l'a fait dans un tout autre environnement climatique que le mien.
Je dis un peu ce que je fais, je fais tout ce que je dis.
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 8796
Inscription : ven. 06 nov. 2009 9:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Marcol »

Kalinda a écrit :Dommage pour les salades, je t'en aurais bien pris une douzaine de plants
Image
Rien n'est perdu, ils vont rester dans leur caissette encore 15 jours. Alors si tu passes par là ...
Et ils seront gratuits, comme toujours pour les amis.
Je n'ai que des amis :veryhappy:
Je dis un peu ce que je fais, je fais tout ce que je dis.
luluDombes
Liseron du clavier
Messages : 2169
Inscription : mar. 01 juil. 2014 21:56
Région : Rhone Alpes
Localisation : Ain,plateau de la Dombes (altitude 310m),vue d'un coté sur la plaine de l’Ain et de l'autre Lyon.

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par luluDombes »

Je trouve que de jardiner est super car l'on a toujours des plants ou des récoltes à offrir au amis!!!!
Voici mes suivis de jardin des années précédentes.
2014
2015
2016
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 8796
Inscription : ven. 06 nov. 2009 9:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Marcol »

Il y a parfois plus de bonheur à donner qu'à recevoir :veryhappy:

Il pleuvait hier, il pleut aujourd'hui et ça va continuer avec une baisse des températures, donc le retour de la neige.
Je vais rester au chaud et consacrer cette semaine à la présentation des 5 secteurs du potager.
Je dis un peu ce que je fais, je fais tout ce que je dis.
Avatar de l’utilisateur
Pompotte
Fleur de pipelette
Messages : 665
Inscription : mar. 24 juin 2014 10:25
Région : Aquitaine
Sexe : Femme
Localisation : lot et garonne (47)

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Pompotte »

Salut Marcol, je vais suivre ici maintenant tes aventures. Je trouve ça très chouette le récapitulatif sur la disposition de ton jardin-potager, l'exposition, la terre etc.
Enfin je visualise clairement comment est fait ton chez toi !
"Cultiver son Jardin est un acte politique."
Et c'est reparti pour 2016 au potager, et ailleurs !
Avatar de l’utilisateur
Princesse
Empereur jardinier
Messages : 24012
Inscription : jeu. 15 déc. 2005 16:02
Région : Ile de France
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Princesse »

Bonjour Marcol,
Je ne sais pas si tu as vu ces posts (ci-dessous) et je sais que tu cultives les légumes concernés, pourrais-tu participer à ces posts :

:arrow: pour les tomates.
:arrow: Pour les piments et poivrons
:arrow: Pour les aubergines

Merci,
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 8796
Inscription : ven. 06 nov. 2009 9:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Marcol »

Bonjour Princesse

Je ne cultive ni poivrons, ni piments.
Je ne sème pas les aubergines, j'achète des plants.

Je me prépare à répondre au questionnaire sur les tomates.
Je dis un peu ce que je fais, je fais tout ce que je dis.
Avatar de l’utilisateur
Princesse
Empereur jardinier
Messages : 24012
Inscription : jeu. 15 déc. 2005 16:02
Région : Ile de France
Localisation : Essonne
Contact :

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Princesse »

Marcol a écrit :Bonjour Princesse

Je ne cultive ni poivrons, ni piments.
Je ne sème pas les aubergines, j'achète des plants.

Je me prépare à répondre au questionnaire sur les tomates.

C'est royal Marcol.
merci d'avance.

j'en profite si d'autres sont intéressés pour y répondre, n'hésitez pas.
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 8796
Inscription : ven. 06 nov. 2009 9:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Marcol »

Image

Secteur 1 : longues de 4.50 à 6 m, 4 planches de fleurs alternent avec 3 planches de pommes de terre et 1 de fraisiers.

Les fleurs se trouvent dans les planches impaires.
De bas en haut:
1) tulipes, cosmos et autres vivaces
3) zinnias
5) oeillets de poète (le prochain message leur sera consacré)
7) mélange de fleurs d'été semées le 1 mai

Les PdT Désirées sont cultivées dans les planches paires 2 - 6 - 8. Elles seront cultivées plusieurs années de suite à cette même place selon la pratique de A. Seiffert.

Les fraisiers seront cultivés sous film en polyéthylène noir dans la planche 4 et y resteront pendant 3 ans.

Sur le même niveau, il y a un étang en forme de coeur, une culture de 10 groseillers (raisinets), une zone verte et la petite serre en verre.

Installée en 1982, la serre en verre me rend bien service, malgré ses petites dimensions.

Image
- structure alu fixée à des parpaings bien enterrés sur tout le périmètre
- 240 x 190 cm au sol, 2 m de hauteur au centre
- une porte à glissière, une fenêtre à bascule

Ma première et seule intention était d'y cultiver des tomates. Ce que j'ai fait pendant une dizaine d'années. J'estime que la dépense a été amortie en 7 ans, tellement les récoltes étaient abondantes.

Avec les années, j'ai découvert d'autres utilisations et, depuis ma retraite, elle est occupée 12 mois sur 12.

Améliorations apportées au fil des années:
1) Il était devenu nécessaire de mieux utiliser la hauteur. J'ai construit une table à 120 cm de hauteur sur laquelle je peux placer 6 plateaux pour faire les semis en serre froide.
2) Habitant dans un couloir à grêle (2-3 averses par année, une meurtrière tous les 5 ans) j'ai, au fur et à mesure des réparations des parois verticales, remplacé les verres de 2 mm par du 3 mm d'épaisseur.
Mais pour le toit, en 2010, j'ai mis des verres float sécurisés de 6 mm d'épaisseur. Plus jamais de dégâts, même s'il tombe des balles de golf !
3) Pour garder le max de chaleur du sol à l'intérieur de la serre + empêcher le froid extérieur d'entrer, j'ai intercalé entre les parpaings et le sol cultivé des planches de polystyrène de 4 cm d'épaisseur.
Image
4) Pour des cultures à risque comme les tomates, j'utilise un câble chauffant long de 6 m qui serpente dans le sol et me permet d'assurer une T° suffisante jour et nuit pendant le mois de préparation des plantons.
Dernière modification par Marcol le mar. 31 mars 2015 17:38, modifié 1 fois.
Je dis un peu ce que je fais, je fais tout ce que je dis.
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 8796
Inscription : ven. 06 nov. 2009 9:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Marcol »

Le 1 décembre, j'avais fait des pronostics sur l'avenir du semis d'oeillets de poète envahis par les mauvaises herbes.

1 décembre: Image

31 mars 15: Image
Comme espéré, les "mauvaises" herbes ont disparu pendant l'hiver.
Maintenant il me reste la tache de sarcler 1-2 fois avant que les oeillets dominent la situation.
Je dis un peu ce que je fais, je fais tout ce que je dis.
Avatar de l’utilisateur
Kalinda
Prince du jardin
Messages : 9410
Inscription : ven. 18 mars 2011 19:24
Région : Bretagne
Sexe : Femme
Localisation : région rennaise

Re: Au jardin-potager de Marcol en 2015

Message par Kalinda »

Est-ce que couvrir avec du BRF ne résoudrait pas ton souci d'envahissement des oeillets, sans avoir à sarcler ?
mes jardins

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas,
c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.

Sénèque
Verrouillé

Revenir à « Au potager des membres »