La rusticité des avocats, je teste !

Les plantes n'ont pas toutes la même résistance au froid et l'acclimatation peut améliorer cette résistance, quelles sont vos expériences ?
oekintaro
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : mar. 06 avr. 2010 14:15
Région : Ile de France

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par oekintaro » mer. 21 déc. 2016 16:16

Bonjour,

ta stratégie me semble très sensée. En gros tu limites les déperditions par rayonnement (même avec ciel dégagé la nuit, l'arbre "cache" le ciel froid), les dégâts dus à la glace dans le pot, etc.

Pour le futur, tu pourras essayer de dresser ton avocatier en espalier, collé à la maison en façade sud. Je retiens aussi l'idée évoqué par Sebb de créer un tronc de 2m avant embranchement, pour profiter d'une petite différence de température entre le sol et l'air à trois mètres.

J'ai commencé moi même depuis peu avec avocatiers et citronniers, mais j'en suis encore à l'étape semis. Je vais suivre ton expérience avec intérêt.

Je suis également en train d’expérimenter différents micro-climats dans mon petit jardin (300m²): milieu humide boréale, milieu bruyère/alpin, milieu sec/aride, etc.
Par exemple, j'ai décidé il y a trois ans de construire un bassin de 1.2m de profondeur et 15m² en surface, qui humidifie l'air et rajoute (ou bien enlève, en été) quelques précieux dégrée à l'air environnant. Prés de l'ombre d'un cabanon côté ouest, il est entouré de camélias, de fougères, etc.
A l'opposé du jardin, j'ai des cactus, de la lavande, du romarin, de la sauge, etc, en plein lumière, avec un sol très drainant.
J'ai des figuiers placés à un endroit où leur branches se lèvent à la lumière, mais le sol est toujours frais à cause de l'ombre porté des bâtiments et des arbustes environnant (en plus du thermomètre, il est intéressant de faire une collection de photos durant les 4 saisons pour marquer comment le soleil ou le gel touchent ici et là différemment le jardin).

En gros, tout en étant réaliste et acceptant la possibilité de l’échec (il faut quand même avouer que un avocatier à nos latitudes c'est osé), je partage l'ouverture à ces expérimentations, qui vont dans la direction de la permaculture de Holzer. L'équivalent dans le bâtiment serait la maison bioclimatique de Pierre Oliva. Il s'agit de prendre profit de tout avantage donné par l'orientation, l'inertie des matériaux, etc. pour obtenir les résultats qui à première vue nécessiteraient d'un forçage technologique (le ruban chauffant en hiver... ) pour lequel je suis très opposé.

J'avoue que cela fait du bien au moral de voir ce que Sepp Holzer a obtenu en Autriche, vraiment une source d'inspiration! Si tu n'as pas de problèmes avec l'anglais, voici une lecture intéressante:

http://www.seppholzer.at/cms/index.php?id=69
http://treeyopermacultureedu.wordpress. ... croclimate

Cela n'a rien du "fanatique" ou de la 'radicalisation verte", ça s'apparente plutôt à de la physique appliqué.

Avatar de l’utilisateur
christianne
Prince du jardin
Messages : 10460
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par christianne » jeu. 22 déc. 2016 1:51


Gordame
Graine de timide
Messages : 70
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par Gordame » ven. 06 janv. 2017 19:40

Bonjour !

Nous avons frôlé les -4°C et aucun dégât sur mes avocatiers. Je pense que la pourcentage que mes avocatiers passent l'hiver 2017 sans dégât est de 100%.

Je tiens à remercier Roger22 pour m'avoir recommandé d'acheter une station météo ! C'est très utile pour traiter des données ! De plus, j'ai mes propres chiffres :^)

Image

Gordame
Graine de timide
Messages : 70
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par Gordame » ven. 20 janv. 2017 21:57

Bonsoir,

Très étonné de voir ces températures aussi basse et j'ai bien fait de rentrer mes avocatiers quand j'ai vu grâce au site meteofrance -7°C. :shock:

Je vous donne un ombrogramme où l'on peut voir les périodes de sécheresse en regardant la pluviométrie sur le mois et la température moyenne. En espérant que tout se passe bien pour vos plantations extérieures !

Image

Pour voir l'image en grand format --> http://image.noelshack.com/fichiers/201 ... gramme.png

CBD
Fleur de pipelette
Messages : 672
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par CBD » sam. 21 janv. 2017 6:29

j'ai bien fait de rentrer mes avocatiers
Au final tu n'a même pas profité de ces T° encore relativement clémentes pour réellement tester la rusticité de tes avocats comme le prétend le titre, ça valait même pas 2012.
C'était justement l'occasion. Un bon paillage et la souche serait probablement encore vivante, des semis en pot comme ça ça ne vaut rien ça aurait été d'autant plus intéressant de prendre le risque d'en sacrifier potentiellement pour le savoir.
:?

Gordame
Graine de timide
Messages : 70
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par Gordame » sam. 21 janv. 2017 9:31

CBD a écrit :
j'ai bien fait de rentrer mes avocatiers
Au final tu n'a même pas profité de ces T° encore relativement clémentes pour réellement tester la rusticité de tes avocats comme le prétend le titre, ça valait même pas 2012.
C'était justement l'occasion. Un bon paillage et la souche serait probablement encore vivante, des semis en pot comme ça ça ne vaut rien ça aurait été d'autant plus intéressant de prendre le risque d'en sacrifier potentiellement pour le savoir.
:?
Bonjour,

Disons qu'au mois de décembre il y a eu une petite période de froid avec -4°C qui à fait grillé toutes les feuilles de mes avocatiers. Certains d'entre eux ont plutôt bien résister notamment les 3 plus vieux. Je ne voulais pas prendre un autre risque qui aurait été beaucoup plus fatal jusqu'au point de faire geler les branches et le tronc.

Mon but n'est pas de faire crever mes plantes, mais de pousser au fil des années leur limite de rusticité ! Quand j'ai dit que je les ai rentré, ils sont dans une pièce pas chauffée. Ils ne sont donc pas à la maison avec une température clémente, mais au moins protégé du vent, du gel et de l'humidité. Ils vont en profiter pour repartir de plus belle ce printemps !

Je posterai des photos pour que vous voyez les dégâts d'une journée de -4°C (le matin de bon heure) à 1°C (maximum dans la journée) pour repartir sur du -2°C (la nuit).

En tout cas, j'ai pu voir quels avocatiers sont les plus résistant au gel, une sélection naturelle.

Gordame
Graine de timide
Messages : 70
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par Gordame » sam. 08 avr. 2017 22:01

Bonjour,

Je viens apporter des nouvelles comme promis dans mon dernier message.

J'ai fais une très nette différence de résistance face au gel cette année, et il y en a un qui l'a remporté haut la main. En voici une photo :

Image


Pour comparer, voici un autre avocatier qui lui pour le coup a vraiment morflé :

Image

Heureusement, il commence à repartir grâce aux nouveaux bourgeons :

Image


Je tiens à féliciter mon avocatier d'avoir résister à une température de -4°C, compte tenu que c'est variété aléatoire qui vient du supermarché et que c'est une plante tropicale, je trouve ça fantastique !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

oekintaro
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : mar. 06 avr. 2010 14:15
Région : Ile de France

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par oekintaro » mar. 18 avr. 2017 14:23

Vue que tu as apparemment déjà amorcé une première sélection, pourquoi ne pas imaginer un marcottage (aérien?) du champion, histoire de préserver cette lignée, au cas où, et pouvoir alors tenter le coup du -7°C dehors l'année prochain, tout en préservant à l'intérieur le nouveau plant issu du marcottage...

Avatar de l’utilisateur
libicou
Bourgeon de bavard
Messages : 264
Inscription : sam. 06 juin 2015 16:35
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par libicou » jeu. 11 mai 2017 11:51

Bonjour gordame!

J'ai lu ton sujet avec attention, en effet nous tentons nous aussi d'acclimater un avocatier que nous avons fait pour de façon classique. Il s'agit aussi d'un avocat acheté dans le commerce.

Nous l'avons depuis 5 ans, il a passé les 3 premières années de sa vie en appartement, sur le balcon. Nous ne l'avons jamais rentré et il a très bien résisté, mais il était protégé par la baie vitrée derrière lui, en plus c'était une résidence très chauffée (chauffage compris dans les charges ce n'était pas nous qui le réglions, pour te dire parfois on ouvrait en plein hiver tellement il faisait chaud à l'intérieur).
Depuis deux ans nous avons aménagé dans une maison , il a passé son premier hiver à l'extérieur, mais ici l'hiver 2016 a été très doux. Il n'a pas du tout souffert.
Forts de cette expérience, nous l'avons laissé dehors cet hiver aussi, mais la température est descendue jusqu'à moins 7 plusieurs jours d'affilé et il a commencé à montrer de grands signes de souffrance, nous l'avons donc rentré début février car nous ne voulions pas le perdre.
Il est ressorti en avril et à heureusement très très bien récupéré.
L'année prochaine les températures seront peut-être plus douces et nous tenterons le voile d'hivernage car cette année il n'avait aucune protection.
Nous espérons aussi que peut-être un jour il trônera fièrement au milieu du jardin :D

Image

Image

Image
Pièces jointes
IMG_20170511_115536.jpg
IMG_20170511_115211.jpg
IMG_20170511_113926.jpg

Gordame
Graine de timide
Messages : 70
Inscription : mar. 25 août 2015 17:48
Région : Pays de la Loire
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par Gordame » sam. 13 mai 2017 16:26

Bonjour libicou,

J'ai lu ton message et je suis intrigué que tu suive attentivement mon sujet :)

En revanche, il me semble que tu ai omis de dire ton lieu de résidence pour connaître le climat qu'a supporté ton avocatier ?

En tout cas, c'est étrange que ton avocatier repart plusieurs fois de la base. Pour ma part, j'essaye de garder un tronc à peu près droit et d'enlever les bourgeons sur les premiers centimètres en bas de la tige.

De plus, les troncs excepté peut-être un ne sont vraiment pas épais ...

Malgré tout, ton avocatier reste beau comparé à certains qui se sont essayés et qui ont obtenus des avocatiers moches aussi bien en intérieur qu'en extérieur ...

Les photos ont été prises avant ou après le -7 degrés Celsius ?

J'espère que toi aussi ton expérience va être mené à bien ! Nous sommes toi et moi dans le même objectif ! En revanche pour ma part, ce sera une année où j'aurai très peu de contrôle et de suivis sur mes plantes étant donné que je suis en stage vers Perpignan ! En espérant que mon père ne fasse pas n'importe quoi


Bonne journée à toi !

Avatar de l’utilisateur
libicou
Bourgeon de bavard
Messages : 264
Inscription : sam. 06 juin 2015 16:35
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par libicou » sam. 13 mai 2017 18:43

Je suis dans les Pyrénées Atlantiques, aux alentours de Pau!

Les photos sont prises après les - 7 degrés mais bien après, 3 mois après je dirais, donc il a eu le temps de se refaire car il n'avait presque plus de feuilles mais a très rapidement refait des pousses...
En effet je n'interviens pas dans sa pousse, je le laisse croître comme il le souhaite, je me dis que la nature est bien faite et qu'il sait ce qu'il a à faire pour se sentir au mieux!

J'espère aussi que ton père sera prudent, je ne veux pas te porter la poisse mais la seule fois que j'ai laissé une plante à mon père je l'ai récupérée dans un sale état!!

LandryTusse
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : mar. 30 mai 2017 14:43
Région : Languedoc Roussillon

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par LandryTusse » mar. 30 mai 2017 20:30

Une bien belle passion que la culture de l'avocatier.

Avatar de l’utilisateur
Roger22
Bourgeon de bavard
Messages : 302
Inscription : mar. 07 juil. 2015 9:08
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par Roger22 » mar. 30 mai 2017 21:25

Bonjour libicou. Voir que des avocatiers puissent résister à -7°C est particulièrement intéressant. Les miens n'ont pas résisté cet hiver à une température de -5°C mesurée au niveau de la mi hauteur des plants (environ 40 cm au dessus du sol).Température enregistrée le matin au levé du jour avec une température positive dès 10 heures . Cette vague de froid a durée 5 jours avec des température de moins en moins négatives. Les arbres avaient 2 et 3 ans.

Avatar de l’utilisateur
libicou
Bourgeon de bavard
Messages : 264
Inscription : sam. 06 juin 2015 16:35
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par libicou » mer. 31 mai 2017 11:40

Bonjour Roger!

Non mais mon avocatier n'a malheureusement pas résisté aux - 7 degrés, je l'ai rentré car il souffrait trop... Je pense que jusqu'à - 2 il tenait bon, puis les températures ont continué à baisser, les feuilles ont séché, le haut des tiges est devenu marron, je ne voulais pas le perdre je l'ai donc rentré dans la maison... Où il a mis deux bon mois à se requinquer!
Voili voilou, j'espère que l'hiver prochain sera plus doux et que lui un peu plus résistant!

LandryTusse
Graine de timide
Messages : 19
Inscription : mar. 30 mai 2017 14:43
Région : Languedoc Roussillon

Re: La rusticité des avocats, je test !

Message par LandryTusse » ven. 02 juin 2017 19:40

Cet avocatier n'est pas très bien en point. Il a environ un an et est issu d'un noyau que j'avais mis dans un verre.
Il a eu des feuilles, elles ont toutes ou presque viré au noir-marron. Hier je lui a fait une grosse toilette; espérant qu'il aura apprécié.
Qu'en dites-vous ?

Depuis quelques mois je l'arrosais une fois par semaine. J'ai l'intention de passer au quotidien.
Je précise qu'il est en extérieur depuis un mois.
31052017 aprèstoilette 2-min.jpg
31052017 après toilette1-min.jpg
Merci pour vos avis.

Répondre

Revenir à « A la rusticité »