LA PETITE-CAPUCINE

Ce forum regroupe les discussions sur les plantes aromatiques et condimentaires comme ail, ciboule, ciboule de Chine, ciboulette, oignon, aneth, céleri, cerfeuil, coriandre, fenouil, persil, mélisse, ...
Plantaromatix
Bourgeon de bavard
Messages : 153
Inscription : sam. 28 janv. 2017 4:10
Région : Espagne
Sexe : Homme
Localisation : Málaga

LA PETITE-CAPUCINE

Message par Plantaromatix » mar. 07 févr. 2017 11:18

LA PETITE-CAPUCINE

La Petite-Capucine (Tropæolum minus; syn.: T. minor) est une plante très rare qui a disparu des jardins, graineteries, est inconnue des horticulteurs et fleuristes du monde. On la trouve seulement dans ses pays d’origine, le Pérou et l’Équateur, ainsi que dans quelques jardins botaniques et chez les collectionneurs.

C’est une plante voisine de la Grande-Capucine. Comme l’indique l’épithète, elle est en toutes ses parties plus petite et grimpante comme elle mais dépasse rarement les 2 m de hauteur.

Les feuilles sont presque rondes, avec une petite poine où finit chaque nervure ; les fleurs sont jaunes, à cinq pétales, les trois inférieurs surtout, et plus largement, marqués d'une tache pourpre. Elles sont plus nombreuses que chez la Grande.

On confond parfois à tort la Petite Capucine avec les variétés naines de la Grande- Capucine (Tropæolum majus var. nanum) et ceci est la cause de sa disparition. La différence est pourtant facile à déceler car la Capucine Naine est une plante basse de 30-40 cm non grimpante. Les fleurs sont beaucoup plus nombreuses et commencent à se former quand elle n'a que quelques décimètres de hauteur.

Dans la cuisine, les fleurs décorent et aromatisent les salades verdes - les feuilles remplacent le cresson dans les potages - les graines confites au vinaigre, qui sont préférées à celles de la Grande-Capucine, confites au vinaigre s'emploient comme les câpres : sauce blanche, sauces pour poissons (raie, colin), sauce charcutière, biftèque haché, escalopes de veau.

Les graines mûres moulues s’utilisent comme le poivre.

Contrairement à ce qu’on peut lire dans de nombreux textes, la Petite-Capucine, tout comme la Grande, est une plante vivace cultivée souvent comme annuelle, sauf dans les zones à hivers doux.

Dans les régions à étés arides (climats méditerranéen et subméditerranéen), elle prospère mieux en hiver quand le temps est frais et il n’y a que de faibles gelées. En été, elle souffre de la chaleur sèche. Dans les climats océaniques doux, elle peut pousser toute l’année, sauf en cas de fortes gelées.

On l’utilise aussi comme plante médicinale pour ses propriétés médicinale. Elle est antibactérienne ; antibiotique ; antifongique ; antiseptique laxative ; dépuratve ; diurétique ; emménagogue ; expectorante ; laxative ; stimulante.

Au jardin-potager, on l’associe comme plante auxiliaire dans certaines cultures :

Betterave : elle attire les pucerons qui libèrent les concombres.

Concombre et concombre à cornichons : elle attire les pucerons qui libèrent les concombres.

Courge à courgette :elle stimule la croissance et attire les pucerons qui libèrent les courges.

Haricot mangetout : elle le débarasse des pucerons qu’elle attire sur elle.

Laitue : elle le débarasse des pucerons qu’elles attirent sur elle.

Laitue pommée : elle attire les pucerons qui la soulagent.

Tomate : la capucine semblent limiter le mildiou.

Chaque hiver, je fais des potées fleuries de Petite-Capucine.

Le grainetier Vilmorin-Andrieux en parle dans son livre “Les Plantes Potagères” de 1883 (original, car les rééditions modernes ont été modifiées).

S.,
Eiffel.
L'AMARANTE. Plante rigolotte dont on consomme les feuilles et les graines.
LA MARANTE. Plante rigolotte dont on consomme les rhizomes.
BOULOTTER. Aller au boulot.
MÉKINOFF (russe: Мекинов). Film documentaire relatant le tournage d'un film .

Répondre

Revenir à « Aux aromatiques et condiments »