la biodynamique

Ce forum est dédié à tous ceux qui souhaitent jardiner en adoptant une démarche plus respectueuse de l'environnement. Vos idées, vos trucs ou vos questions sont les bienvenus.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
ortie
Bourgeon de bavard
Messages : 144
Inscription : lun. 02 janv. 2006 17:06
Localisation : loire
Contact :

la biodynamique

Message par ortie » mar. 31 janv. 2006 18:20

bonjour!

j'ai suivi il y a peu une émission sur un viticulteur qui utilisait la culture biodynamique qui est différente de la culture bio courante.

je voulais savoir si quelqu'un en sait un peu plus et surtout connaissez-vous des liens pour que j'en apprenne plus.

:wink: merci à tous.
pour les gourmands regardez ce site.
http://auvergerfleuri.free.fr.
quand la passion est devenue mon métier...

Sitelle
Graine de timide
Messages : 49
Inscription : sam. 21 janv. 2006 17:47

Message par Sitelle » ven. 03 févr. 2006 23:32

Chère ortie, bonsoir,
La "biodyn" comme on la nomme dans le "milieu" biodynamie, est une méthode de culture assez particulière. D'ailleurs ce n'est pas qu'une méthode de culture, c'est aussi un état d'esprit, une autre manière d'aborder le monde.

Je te colle ça trouvé sur Google:
Les fondements de l'agriculture biodynamique ont été posés par Rudolf Steiner (1861-1925), scientifique et philosophe autrichien, fondateur de la méthode de connaissance qu'il a nommée anthroposophie (littéralement: sagesse de l'homme).

Un des principes de base de l'agriculture biodynamique est la gestion autosuffisante.
La première étape consiste à chercher un équilibre entre la surface de terres cultivées, les prairies et les animaux de sorte que les achats de fourrage et de fumure à l'extérieur soient réduits au minimum.
Les bases de l'agriculture biodynamique ont été jetées par Rudolf Steiner lors d'une conférence en 1924 à Koberwitz (Silésie, actuellement en Pologne). Cette conférence avait été suscitée par un groupe d'agriculteurs s'inquiétant (déjà!) des conséquences néfastes de la fertilisation chimique (après la première guerre mondiale, l'ammoniac, qui ne trouvait plus de débouchés dans la fabrication des explosifs, était, alors, mis à disposition de l'agriculture comme engrais).
En 1899, Steiner avait adhéré à la Société théosophique créée aux E.U.A. en réaction au matérialisme des sociétés industrielles. Selon les théosophes, des lois spirituelles agissent sur toutes les créatures terrestres.

Au-delà de cette pratique en accord avec la nature, considérant que la terre est actuellement vieillie et malade de toutes les pollutions, l'agriculture biodynamique utilise des préparations d'origine minérale, végétale et animale spécifiques visant à rendre le sol et la plante à nouveau sensibles, réceptifs aux nombreuses influences subtiles de la terre et du ciel. Selon les biodynamistes, ces préparations employées à des doses infinitésimales dynamisent le sol et le compost ou servent de remède contre des maladies cryptogamiques.
Les périodes de travaux et d'emploi des préparations sont choisies en fonction des cycles lunaires, de la position des constellations mais aussi du moment de la journée.

J'ai été stagiaire dans le laboratoire Weleda France en Alsace (Colmar est le siège du mouvement biodyn Français) qui est un laboratoire qui fabrique des médicaments homéopathiques et des produits de beauté naturels. Ils récoltent les plantes médicinales dans le milieu sauvage et en cultivent un bon nombre aussi. Ils ont leur propre ferme biodynamique. J'étais au service récolte et j'ai pu discuter des pratiques biodyn propre à l'agriculture.
Ca me semblait un peu "space" à l'époque (1998) parce que les dynamisations au lever du soleil entre telle heure et telle heure et enterrer des cornes de vaches dans le tas de compost en fonction des points cardinaux, et lire un passage des textes anthroposophiques ou des poëmes "du grand maître Steiner" avant d'aller bosser au champ, et tout un tas d'autres pratiques un peu délirantes me faisaient légèrement penser aux rites religieux d'une secte.
Depuis, j'ai travaillé avec d'autres personnes pratiquant la biodyn (et beaucoup de viticulteurs obtiennent d'excellents résultats grâce à la biodyn. Ce qui est un exploit de parvenir à avoir des résultats sans chimie en viticulture, la culture la plus traitée de toutes les cultures) et j'ai compris une partie de leur concept. Notamment le rapport existant entre les énergies du cosmos, des astres, et celle de la terre et des végétaux. Maria Thun, une agricultrice chercheuse en biodyn, qui édite chaque année le calendrier des semis biodyn, fait d'intéressantes découvertes et aident bon nombre d'agriculteurs à retrouver une terre fertile et la plus saine possible.
Tu peux te rapprocher du mouvement biodyn français. Je crois qu'ils ont un site http://www.biodynamie.fr
Il y a aussi la revue "biodynamis" (chercher avec moteur de recherche), la revue du mouvement biodyn, qui est trés instructive et trés intéressante.
Ce que je retiens des pratiques de la biodyn, pour l'instant, dans ma propre pratique, c'est de jardiner, le plus possible en tenant compte des astres, avec le calendrier lunaire. C'est un tout petit début, mais je compte moi aussi m'y intéresser de plus près pour les préparations à base de plantes et les dynamisations pour ma future réserve de plantes médicinales.
Je n'aurai jamais l'autosuffisance prônée par les biodyn, et certes pas d'élevage de vaches, indispensable en biodyn... mais si quelques préparations peuvent ajouter au bien-être de ma terre et de mes futures plantes, ce sera positif.
Trés long message, c'est vrai, mais vaste sujet...
A très bientôt Anne
Sitelle

Avatar de l’utilisateur
Natou
Empereur jardinier
Messages : 20610
Inscription : dim. 16 mai 2004 8:48
Région : Alsace
Sexe : Femme
Localisation : Saverne - 67

Message par Natou » sam. 04 févr. 2006 10:10

Merci Sitelle, c'etait très interressant et très instructif. C'est vrai que le biodynamie est beaucoup plus contraignante que la culture bio. Car il faut impérativement respecter les jours et les heures à laquelle tu peux cultiver, traiter (naturelement bien sur) recolter etc etc.
Mais je pense que c'est vraiment l'avenir pour tous, meilleur pour notre Terre si polluée.

Pour l'instant,j'essaie aussi de respecter ne serait-ce que le calendrier lunaire, c'est pas beaucoup mais... J'evite aussi tout produit chimique,je fais mes purins et decoctions pour soigner ou traiter.

Avatar de l’utilisateur
ortie
Bourgeon de bavard
Messages : 144
Inscription : lun. 02 janv. 2006 17:06
Localisation : loire
Contact :

biodyn

Message par ortie » sam. 04 févr. 2006 23:07

merci sitelle!

ton message n'est pas trop long, car cela explique bien la chose et je pense ne pas être la seule à être interessée par ce sujet.

je pense que la biodyn est longue à mettre en place et qu'il faut surtout être bien formée et entourée de personnes la maitrisant vraiment bien pour pouvoir la pratiquer dans le sens noble du terme.

moi aussi, je fais attention aux lunes pour les plantations (et même pour couper mes cheveux :wink: )

moi aussi lorsque je cultive, je ne mets aucun produit, car je ne vois pas l'intérêt de bourrer mon terrain et mes légumes de produits, si je fais mon jardin c'est pour avoir une qualité de fruits et légumes et pas de ces agents chimiques, j'aime beaucoup alterner les fleurs et leurs légumes (les fleurs chassant les parasites de ce dit légume) et cela donne un jardin si chatoyant.

et il y a tous ces animaux tout autour de mon jardin, ces agneaux... ce serait affreux de pollue la terre qui dériverait sur leur pature et la rivière juste à côté :evil:
pour les gourmands regardez ce site.
http://auvergerfleuri.free.fr.
quand la passion est devenue mon métier...

Avatar de l’utilisateur
christianne
Prince du jardin
Messages : 10459
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Message par christianne » sam. 04 févr. 2006 23:11

voici un post la dessus : ftopic31006.html

merci sitelle pr ton message :D

Avatar de l’utilisateur
to-Mat
Bourgeon de bavard
Messages : 299
Inscription : ven. 03 févr. 2006 22:20
Localisation : entre Lausanne et Sion...

Un petit adepte egalement

Message par to-Mat » dim. 05 févr. 2006 1:04

J'essai aussi de suivre la lune et les etoiles mais ma regle de conduite, c'est d'etre bien au jardin. Une fois, j'ai commence a m'ennerver contre des ronces hautes de 3m... J'ai preferer partir et revenir dans un meilleur etat d'esprit. Une tres bonne recette: s'assoir sur une pierre, et contempler le jardin jusqu'a avoir le sourir, et on peut commencer...

Etre bien pour creer un beau jardin, c'est aussi ce que je recherche dans le jardin associatif et toutes les activites conviviales et enrichissantes qui s'y passent...
mon royaume contre une fleur des champs

Avatar de l’utilisateur
Natou
Empereur jardinier
Messages : 20610
Inscription : dim. 16 mai 2004 8:48
Région : Alsace
Sexe : Femme
Localisation : Saverne - 67

Message par Natou » dim. 05 févr. 2006 9:57

Bonjour à tous

J'aime beaucoup ton état d'esprit To-mat, je crois que je vais y penser plus souvent d'autant que j'installe des chaises ça et là à des fins décoratives. mais je crois que à présent je m'y assaierai et contemplerai mon jardin! :wink:

Avatar de l’utilisateur
Jarphil
Fruit de la jacasse
Messages : 1312
Inscription : mar. 17 mai 2005 14:51
Localisation : IDF SUD et Charente

Message par Jarphil » dim. 05 févr. 2006 15:19

:?:
Dernière édition par Jarphil le lun. 04 févr. 2008 15:27, édité 1 fois.

Sitelle
Graine de timide
Messages : 49
Inscription : sam. 21 janv. 2006 17:47

Message par Sitelle » lun. 06 févr. 2006 23:13

Moi aussi j'aime beaucoup ton état d'esprit to-mat.
Finalement, qu'en as-tu fait de ton tas de ronce.
Je viens d'acquérir un terrain de 3.5 ha et il y a des tas de ronciers un peu partout. Ce sont des refuges idéaux pour les oiseaux... à cause des épines, il sont à l'abri des prédateurs. Le soir, nous voyons des tas d'oiseaux s'envoler pour peu que l'on s'approche de ces ronciers. Et j'imagine qu'il y a bien d'autres sortes d'animaux qui vivent là. Pour rien au monde je ne détruirai ces ronciers. Avec mon compagnon, nous allons juste faire en sorte qu'ils ne s'étendent pas démesurément.
De plus la ronce est une excellente plante médicinale, notamment pour soigner les inflammations de la bouche, de la gorge et des muqueuses des voies digestives (gastrite, entérite, diarrhée chronique, dysenterie), à raison de 3 ou casses tasses de décoction de feuilles.
J'aime beaucoup moi aussi contempler mon jardin, me mettre à respirer à son rythme et écouter "le chant vert"...

Avatar de l’utilisateur
Natou
Empereur jardinier
Messages : 20610
Inscription : dim. 16 mai 2004 8:48
Région : Alsace
Sexe : Femme
Localisation : Saverne - 67

Message par Natou » lun. 06 févr. 2006 23:19

Bonsoir
C'est sur Sitelle avec 3ha5 tu peux laisser les ronces. :wink:

Chantal
Bourgeon de bavard
Messages : 330
Inscription : ven. 30 janv. 2004 17:10
Localisation : Calvados

Message par Chantal » mar. 07 févr. 2006 23:45

Sitelle, la ronce est aussi une plante mellifère (je suis apicultrice amateur). Félicitations de préserver un peu de nature.

Avatar de l’utilisateur
Natou
Empereur jardinier
Messages : 20610
Inscription : dim. 16 mai 2004 8:48
Région : Alsace
Sexe : Femme
Localisation : Saverne - 67

Message par Natou » mer. 08 févr. 2006 10:30

Sitelle, on m'a aussi dit que les ronces comportaient une partie qui pouvait servir d'homone de bouturage mais je me rappelle plus laquelle précisement, je veux pas dire de bêtise mais je crois que c'est à la base de la plante :oops:

D'autres m'aideront certainement :? enfin j'espère :wink:

Chantal
Bourgeon de bavard
Messages : 330
Inscription : ven. 30 janv. 2004 17:10
Localisation : Calvados

Message par Chantal » mer. 08 févr. 2006 21:59

J'ai lu ça aussi Natou, ce sont les racines des jeunes pousses, qu'il faut broyer, mais ensuite je ne sais plus

Répondre

Revenir vers « Au jardin naturel »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités