brulure sur les bras après une tonte

Un coup de main pour identifier une plante que vous avez photographiée dans votre jardin, chez le voisin ou en vacances, c'est par ici !
Règles du forum
Nous vous recommandons d'être critique et très vigilant vis à vis des identifications notamment pour les champignons ou une confirmation par un pharmacien est recommandé. De par sa nature de forum, nous ne pouvons pas confirmer la validité des informations soumises
Canadel
Graine de timide
Messages : 3
Inscription : lun. 26 juin 2006 17:15

brulure sur les bras après une tonte

Message par Canadel » lun. 26 juin 2006 17:19

Bonjour
Je recherche des infos sur une plante qui me provoque des brulures sur les parties exposées pendant une tonte de gazon. On m'a parlé de "pané brulant" mais je ne trouve rien à ce sujet. Quelqu'un a t-il des infos ?
Merci

Avatar de l’utilisateur
dagda
Prince du jardin
Messages : 9988
Inscription : mar. 20 avr. 2004 10:48
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme
Localisation : un breton en normandie

Message par dagda » lun. 26 juin 2006 19:23

ben y'a quelque plantes qui ont une sève urticante, comme les euphorbes par exemple, je me demande si certaines solanacées n'ont pas la même propriétés également
la nature ne fait jamais rien au hasard !

Avatar de l’utilisateur
galipe
Pépinière à blabla
Messages : 2655
Inscription : dim. 21 mai 2006 19:42
Localisation : hameau de Prin marne 51

Message par galipe » lun. 26 juin 2006 21:49

ammi majus

Et si ce n'est pas cela, je te conseille, de lire cet article que j'ai mis en ligne lorsque j'étais webmaster de la MSA.


Profites en pour jeter un oeil sur la phyttatitude. On n'est jamais assez prudent.



http://www.msa085155.fr/front/id/msa085 ... 2609105826

Arganier
Fleur de pipelette
Messages : 936
Inscription : sam. 11 juin 2005 8:38
Localisation : sud ouest

Message par Arganier » lun. 26 juin 2006 22:05

Bonsoir,
il y a plusieurs plantes qui provoquent des brulures, quand on les manipule au soleil, notamment , la berce commune ou patte d'ours qui est une ombellifère.
Arganier

Prends le meilleur de toi mème, et livre le au combat

Avatar de l’utilisateur
Hommenature
Prince du jardin
Messages : 9655
Inscription : ven. 01 oct. 2004 21:13
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Goegnies-chaussée (Hainaut Belgique)
Contact :

Message par Hommenature » lun. 26 juin 2006 23:40

Quand on parle de berce la plus dangereuse c la berce du Caucasse qui provoque de graves brulures

Pascal
Consultant en Ecologie et Horticulture ornementale

Avatar de l’utilisateur
pascale 56
Maitre des bosquets
Messages : 5286
Inscription : mer. 20 juil. 2005 20:42
Localisation : Morbihan

Message par pascale 56 » mar. 27 juin 2006 7:26

l'an passé après un désherbage manuel sans gants, mes doigts ont doublé de volume, et le phénomène s'est calmé après que je me sois lavé les mains. Bizarre, non ?
Si tu n'as pas ce que tu aimes, aime ce que tu as.
Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. Gandhi

Canadel
Graine de timide
Messages : 3
Inscription : lun. 26 juin 2006 17:15

Message par Canadel » mar. 27 juin 2006 11:58

Bonjour

J'ai enfin trouvé cette plante qui me brule les bras !

Merci à vous


L'espèce botanique
Le panais cultivé est une variété améliorée du panais sauvage ("Pastinaca sativa" L. subsp. "sylvestris" (Mill.) Rouy & E. G. Camus)
Le panais sauvage est une plante bisannuelle, à feuilles poilues, érigée, de 50 cm à 1 m de haut, qui porte des inflorescences en ombelles de petites fleurs jaunes, portées par des tiges creuses et sillonées. Les feuilles sont grandes, pennées à plus de 5 segments lobés dentés. La racine principale, pivotante, peu développée, coriace et ligneuse, est immangeable. Elle a été considérablement améliorée par la sélection. La plante dégage une odeur forte caractéristique lorsque on la froisse

C'est une plante de plaine, des prés sur sol calcaire ou des bords des chemins, mais elle peut pousser en montagne jusqu'à 1600 m d'altitude. La floraison se déroule en juillet-août. Le panais sauvage, dont il existe de nombreuses formes, est spontané dans toute l'Europe, dans le Caucase et la Sibérie. Il a été naturalisé dans les régions tempérées du monde, notamment en Amérique du Nord où il a été introduit au XVIIe siècle

Une variété doit être signalée, c'est la panais urticant ("Pastinaca sativa" L. subsp. "urens" (Req. ex Godr.) Celak.) qui provoque des dermites de contact, qui peuvent être sévères et provoquer chez les sujets sensibles des brûlures du 2e degré. La sève du panais en général, et spécialement de cette variété, contient des substances, les furanocoumarines, qui ont la propriété de provoquer des réactions cutanées, aggravées sous l'action des rayons solaires par photosensibilisation

Répondre

Revenir à « Identification d'une plante »