Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

De part leur culture contraignante et difficile, les érables du Japon méritent leur propre forum
Gensba
Graine de timide
Messages : 18
Inscription : dim. 07 oct. 2018 21:11
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Gensba » mar. 30 avr. 2019 17:21

Merci pour cette info.

En revanche, je suis désolé, mais je ne comprends pas la manipulation à faire :

"Tu pinces entre 2 ongles la terminaison avec ses deux feuilles sèches.
Tu laisses quelques millimètres. Deux bourgeons grossiront au creux des pétioles des deux feuilles."

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 240
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA » mar. 30 avr. 2019 19:10

Tu pars du haut de la pousse qui a séché.
Tu descends le long de la tige jusqu’à ce que tu trouves une paire de feuilles.
Tu pinces (sectionnes) avec tes ongles (pouce et index) quelques millimètres au dessus du départ de cette paire de feuilles de manière à supprimer la pousse séchée.
En principe un petit bourgeon devrait pousser au creux que forme la tige et le pétiole des feuilles.

Gensba
Graine de timide
Messages : 18
Inscription : dim. 07 oct. 2018 21:11
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Gensba » mar. 30 avr. 2019 21:45

J’ai tenté l’opération.

La seule chose c’est que sur toute une branche toutes les feuilles peuvent être atteintes.

Alors si je descends jusqu’à avoir deux feuilles non atteintes je peux couper quasiment une branche !

Avatar de l’utilisateur
LilyKay
Graine de timide
Messages : 87
Inscription : sam. 16 juil. 2016 8:06
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme
Localisation : Cévennes

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par LilyKay » mer. 01 mai 2019 7:58

Hello hello,

Mon Osakazuki, que je cultive en pot depuis 3 ou 4 ans, et qui n'a jamais été très vaillant, me soucie un brin.
Il a fait une forte pousse initiale (5 à 6 paires de feuilles sur chaque nouvelle tige) et ces parties molles s'avachissent. Certaines jusqu'à se flétrir.
Il m'avait déjà fait le coup le printemps dernier, ne se rétablissant qu'une fois que j'ai eu tout pincé (mais avec ce principe, bien sûr, le bougre ne grandira jamais).

Dès le souci repéré, mon premier réflexe a été d'enfoncer un doigt dans le substrat pour voir s'il ne pourrait pas s'agir d'un accident d'arrosage. Le substrat était frais et légèrement humide sur 3 cm. Je n'ai donc pas arrosé.
Ce qui m'a surprise est que deux jours plus tard a démarré une bonne semaine de pluie, dont certaines saucées vraiment copieuses. J'allais le mettre sous auvent afin qu'il ne soit pas "délugé" dans l'état où il se trouve mais j'ai constaté qu'au contraire il s'était redressé et semblait aller mieux.
Une fois les pluies terminées, bien que sa terre soit encore humide, il a recommencé à s'avachir.

Une idée de ce qu'il pourrait avoir ?
J'ai pensé que la soudain changement de température et la sècheresse de l'air en journée pouvait l'affecter (il va mieux la nuit) et l'ai déplacé sous ombre totale, mais je reste dubitative.
(ps : je n'ai pas inspecté les racines : il a été rempoté l'année dernière après le premier incident et la motte n'est certainement pas prise).

Avatar de l’utilisateur
CHANIWA
Bourgeon de bavard
Messages : 240
Inscription : sam. 05 août 2017 11:40
Région : Rhone Alpes

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par CHANIWA » mer. 01 mai 2019 8:08

Mais non tu t’arrêtes à la première paire de feuilles faut pas couper la branche.
C’est à partir de cette première paire de feuilles que ça va rebourgeonner et que la branche va se diviser en 2 (comme un Y).
C’est fait pour supprimer la pousse qui a séché. Le reste des feuilles abîmées s’éliminera tout seul. Ou elles sont trop abîmées et tomberont, ou elles resteront mais seront pas belles.
Mais pas de souci, il va pas mourir... ou sinon c’est que ce n’est pas la faute du vent.
Compte tenu que nous avons tous les mêmes symptômes après le même traumatisme...
pas d’angoisse c’est costaud un érable.
Et puis lorsqu’ils sont seuls dans la nature ils se débrouillent, alors que dans le cas présent nous sommes aux petits soins !

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4839
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mer. 01 mai 2019 12:31

LilyKay a écrit :
mer. 01 mai 2019 7:58
Hello hello,

Mon Osakazuki, que je cultive en pot depuis 3 ou 4 ans, et qui n'a jamais été très vaillant, me soucie un brin.
Il a fait une forte pousse initiale (5 à 6 paires de feuilles sur chaque nouvelle tige) et ces parties molles s'avachissent. Certaines jusqu'à se flétrir.
Il m'avait déjà fait le coup le printemps dernier, ne se rétablissant qu'une fois que j'ai eu tout pincé (mais avec ce principe, bien sûr, le bougre ne grandira jamais).

Dès le souci repéré, mon premier réflexe a été d'enfoncer un doigt dans le substrat pour voir s'il ne pourrait pas s'agir d'un accident d'arrosage. Le substrat était frais et légèrement humide sur 3 cm. Je n'ai donc pas arrosé.
Ce qui m'a surprise est que deux jours plus tard a démarré une bonne semaine de pluie, dont certaines saucées vraiment copieuses. J'allais le mettre sous auvent afin qu'il ne soit pas "délugé" dans l'état où il se trouve mais j'ai constaté qu'au contraire il s'était redressé et semblait aller mieux.
Une fois les pluies terminées, bien que sa terre soit encore humide, il a recommencé à s'avachir.

Une idée de ce qu'il pourrait avoir ?
J'ai pensé que la soudain changement de température et la sècheresse de l'air en journée pouvait l'affecter (il va mieux la nuit) et l'ai déplacé sous ombre totale, mais je reste dubitative.
(ps : je n'ai pas inspecté les racines : il a été rempoté l'année dernière après le premier incident et la motte n'est certainement pas prise).
Ce que tu décris correspond aux symptômes du Fusarium. (flétrissement le jour, rétablissement la nuit).
Ce champignon vasculaire prend naissance dans les racines et gène la circulation de la sève.
Une fente longitudinale sur une branche avec bourrelet le confirmerait. (j'ai eu un cas).
Voir P2 /11janvier 2014 => viewtopic.php?f=118&t=167833&start=15
Essayer l'Aliette en arrosage .

Avatar de l’utilisateur
lambada
Bourgeon de bavard
Messages : 451
Inscription : jeu. 29 mai 2014 20:23
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par lambada » mer. 01 mai 2019 17:57

Bonjour opusoculi,

J'ai fait comme tu as dit mais j'ai l'impression qu'il continue de mourir. Les branches qui étaient oranges sont noires, et les feuilles sont tombantes.
Il a eu de l'osmocote hortensias, et une fois de l'engrais liquide géranium (c'est la 1ère fois que je l'arrose depuis).
Tu penses qu'il est encore "sauvable" ?

Merci d'avance pour tes conseils

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
lambada
Bourgeon de bavard
Messages : 451
Inscription : jeu. 29 mai 2014 20:23
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par lambada » mer. 01 mai 2019 17:59

Zut, les photos sont toute tournées... c'est exploitable quand même ? (sans se dévisser une vertèbre je veux dire)

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4839
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » mer. 01 mai 2019 18:51

La photo de l'arbre en entier (même sans me rompre le cou) montre à l'évidence un Acer japonicum . Ce n'est pas un palmatum dissectum viridis comme annoncé précédemment. Il a eu une erreur d'étiquetage.
C'est une bonne nouvelle , car les feuilles et les branches (y compris leur couleur) sont en bonne santé.
Il pousse trop peu , d'accord. L'engrais va l'aider à nourrir ses bourgeons . Arrose-le, il n'est pas malade.
Les japonicum ont besoin d'un sol plus acide que les palmatum, c'est peut-être la raison pour laquelle il pousse peu. Une couverture de sol épaisse avec de la tourbe blonde PH 4,5 environ l'aidera.
La tourbe blonde ne se trouve qu'en grosses bales, donc difficile pour toi d'en trouver.


Il pourrait s'agir de Acer japonicum green cascade. Dans cette hypothèse tu ne perds pas au change. Il poussera en retombant .

Avatar de l’utilisateur
LilyKay
Graine de timide
Messages : 87
Inscription : sam. 16 juil. 2016 8:06
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme
Localisation : Cévennes

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par LilyKay » jeu. 02 mai 2019 9:56

opusoculi a écrit :
mer. 01 mai 2019 12:31
Ce que tu décris correspond aux symptômes du Fusarium. (flétrissement le jour, rétablissement la nuit).
Ce champignon vasculaire prend naissance dans les racines et gène la circulation de la sève.
Une fente longitudinale sur une branche avec bourrelet le confirmerait. (j'ai eu un cas).
Voir P2 /11janvier 2014 => viewtopic.php?f=118&t=167833&start=15
Essayer l'Aliette en arrosage .
J'ai consulté le post vers lequel tu me renvoies et... ouille ! Je crains que tu n'aies raison :cry:
Même s'il va mieux et ne s'avachit plus en journée depuis que je l'ai placé en ombre totale, les autres signes sont là ce me semble.
On va y aller à l'Aliette mais le problème étant là depuis un an au moins, j'ai peu d'espoir.

(Merci toutefois ! :top: )

Gensba
Graine de timide
Messages : 18
Inscription : dim. 07 oct. 2018 21:11
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Gensba » jeu. 02 mai 2019 11:30

CHANIWA a écrit :
mer. 01 mai 2019 8:08
Mais non tu t’arrêtes à la première paire de feuilles faut pas couper la branche.
C’est à partir de cette première paire de feuilles que ça va rebourgeonner et que la branche va se diviser en 2 (comme un Y).
C’est fait pour supprimer la pousse qui a séché. Le reste des feuilles abîmées s’éliminera tout seul. Ou elles sont trop abîmées et tomberont, ou elles resteront mais seront pas belles.
Mais pas de souci, il va pas mourir... ou sinon c’est que ce n’est pas la faute du vent.
Compte tenu que nous avons tous les mêmes symptômes après le même traumatisme...
pas d’angoisse c’est costaud un érable.
Et puis lorsqu’ils sont seuls dans la nature ils se débrouillent, alors que dans le cas présent nous sommes aux petits soins !
Merci pour ces précisions ! Je n'ai toujours pas bien compris, le mieux peut être serait que je prenne une photo des quelques branches qui me posent problème ! Pour le moment je ne touche plus à rien.

Comme je ne peux pas le déplacer (il est en pleine terre et si je le déplace, ce sera forcément plein sud) quelles pourraient être les solutions préventives ? Est ce que pulvériser de l'eau de temps en temps peut éviter un dessèchement ?

Je pourrais également planter à proximité (et éventuellement de manière temporaire) des plantes qui feraient écran (bambous ?). J'ai mis un pittosporum pas loin déjà.

Merci !

opusoculi
Grossiste en parlotte
Messages : 4839
Inscription : jeu. 01 sept. 2011 1:26
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Gironde

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par opusoculi » jeu. 02 mai 2019 15:29

Gensba a écrit :
mar. 30 avr. 2019 14:46
Bonjour à tous,

J'ai fait l'acquisition d'un acer palmatum bloodgood il y a quelques semaines déjà, et que j'ai planté il y a exactement 10 jours, avec arrosage à la plantation.

La semaine suivant la plantation il a plu de manière abondante de sorte que je n'ai pas arrosé.

J'ai fait un trou énorme, mis près de 15 cm de billes d'argile au fond, et fait un mélange terreau arbuste, pouzzolane, et un chouïa de terre de bruyère, avec enfin un paillage pouzzolane.

Il est planté au nord de la maison, il a du soleil le matin très tôt et un petit peu le soir.

Ce matin, je me suis aperçu qu'il était très mal en point :

IMG_7513.JPG
IMG_7512.JPG
IMG_7519.JPG

IMG_7516.JPG
IMG_7515.JPG
IMG_7514.JPG


Peut-être n'ai-je pas assez arrosé depuis 10 jours ?
Ou peut-être est-ce du au vent (il a beaucoup soufflé le weekend dernier, de sorte que les branches de l'érable était toute emmêlée les unes aux autres, et ont peut être été asséchées).

Sauf erreur, il n'était pas autant atteint dimanche, j'ai l'impression qu'en deux jours il a cuit.

Je suis très attristé et vous remercie d'avance pour vos bons conseils !
Reprenons.
C'est un Acer amoenum blood good planté il y a 15/20 jours environ.
Tu l'as planté dans un mélange qui convient, OK.
Ton petit arbre avait des feuilles, il sortait de serre ou d'un lieu marchand protégé. Planté en plein air il a du affronter les différences de température surtout la fraicheur nocturne, le vent le soleil et la température froide du sol. Il a subi un stress qui se manifeste par le bord des feuilles sèches. Ce désagrément est très fréquent , d'autant plus que l'arbre peut avoir été planté dans une orientation différente par rapport à la lumière, différente de ce qu'elle était au paravant.

Ton blood good va s'acclimater, il lui faut du temps pour s'adapter à son nouvel environnement; ne pas l'arroser excessivement.
blood good est une des variété qui supporte le mieux le soleil , tu pourras arroser ces feuilles cet été quand le soleil sera couché; et même s'il perdait des feuilles cet été , une fois qu'il aura fait assez de racines dans son nouveau sol, il devrait te donner beaucoup de satisfactions. Patience !

Note:
On ne plante pas les Acer au moment de la pousse, c'est un stress supplémentaire.
Arroser les feuilles maintenant est déconseillé, trop d'humidité=maladies cryptogamiques.
On attend qu'ils aient fini de pousser et quand le bourgeon terminal est fermé, on procède à la plantation.

Gensba
Graine de timide
Messages : 18
Inscription : dim. 07 oct. 2018 21:11
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par Gensba » jeu. 02 mai 2019 17:44

opusoculi a écrit :
jeu. 02 mai 2019 15:29
Gensba a écrit :
mar. 30 avr. 2019 14:46
Bonjour à tous,

J'ai fait l'acquisition d'un acer palmatum bloodgood il y a quelques semaines déjà, et que j'ai planté il y a exactement 10 jours, avec arrosage à la plantation.

La semaine suivant la plantation il a plu de manière abondante de sorte que je n'ai pas arrosé.

J'ai fait un trou énorme, mis près de 15 cm de billes d'argile au fond, et fait un mélange terreau arbuste, pouzzolane, et un chouïa de terre de bruyère, avec enfin un paillage pouzzolane.

Il est planté au nord de la maison, il a du soleil le matin très tôt et un petit peu le soir.

Ce matin, je me suis aperçu qu'il était très mal en point :

IMG_7513.JPG
IMG_7512.JPG
IMG_7519.JPG

IMG_7516.JPG
IMG_7515.JPG
IMG_7514.JPG


Peut-être n'ai-je pas assez arrosé depuis 10 jours ?
Ou peut-être est-ce du au vent (il a beaucoup soufflé le weekend dernier, de sorte que les branches de l'érable était toute emmêlée les unes aux autres, et ont peut être été asséchées).

Sauf erreur, il n'était pas autant atteint dimanche, j'ai l'impression qu'en deux jours il a cuit.

Je suis très attristé et vous remercie d'avance pour vos bons conseils !
Reprenons.
C'est un Acer amoenum blood good planté il y a 15/20 jours environ.
Tu l'as planté dans un mélange qui convient, OK.
Ton petit arbre avait des feuilles, il sortait de serre ou d'un lieu marchand protégé. Planté en plein air il a du affronter les différences de température surtout la fraicheur nocturne, le vent le soleil et la température froide du sol. Il a subi un stress qui se manifeste par le bord des feuilles sèches. Ce désagrément est très fréquent , d'autant plus que l'arbre peut avoir été planté dans une orientation différente par rapport à la lumière, différente de ce qu'elle était au paravant.

Ton blood good va s'acclimater, il lui faut du temps pour s'adapter à son nouvel environnement; ne pas l'arroser excessivement.
blood good est une des variété qui supporte le mieux le soleil , tu pourras arroser ces feuilles cet été quand le soleil sera couché; et même s'il perdait des feuilles cet été , une fois qu'il aura fait assez de racines dans son nouveau sol, il devrait te donner beaucoup de satisfactions. Patience !

Note:
On ne plante pas les Acer au moment de la pousse, c'est un stress supplémentaire.
Arroser les feuilles maintenant est déconseillé, trop d'humidité=maladies cryptogamiques.
On attend qu'ils aient fini de pousser et quand le bourgeon terminal est fermé, on procède à la plantation.
Merci pour cette réponse claire et précise.

Avatar de l’utilisateur
lambada
Bourgeon de bavard
Messages : 451
Inscription : jeu. 29 mai 2014 20:23
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par lambada » jeu. 02 mai 2019 20:10

opusoculi a écrit :
mer. 01 mai 2019 18:51
La photo de l'arbre en entier (même sans me rompre le cou) montre à l'évidence un Acer japonicum . Ce n'est pas un palmatum dissectum viridis comme annoncé précédemment. Il a eu une erreur d'étiquetage.
C'est une bonne nouvelle , car les feuilles et les branches (y compris leur couleur) sont en bonne santé.
Il pousse trop peu , d'accord. L'engrais va l'aider à nourrir ses bourgeons . Arrose-le, il n'est pas malade.
Les japonicum ont besoin d'un sol plus acide que les palmatum, c'est peut-être la raison pour laquelle il pousse peu. Une couverture de sol épaisse avec de la tourbe blonde PH 4,5 environ l'aidera.
La tourbe blonde ne se trouve qu'en grosses bales, donc difficile pour toi d'en trouver.


Il pourrait s'agir de Acer japonicum green cascade. Dans cette hypothèse tu ne perds pas au change. Il poussera en retombant .
Alors là, je suis sur le c** !
C'est certain ?

Le voici il y a 2 ans (déjà une autre gueule...). Là, il est bien plus fourni, et les feuilles se tiennent.
Du coup là, je le trouve vraiment très très mal...
Non seulement il ne pousse pas, mais il régresse :(

Image

Avatar de l’utilisateur
christelle68
Fleur de pipelette
Messages : 524
Inscription : dim. 19 mars 2017 13:37
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : village en Nord Ardèche

Re: Re: Maladies des Acer, diagnostic et soins de culture.

Message par christelle68 » jeu. 02 mai 2019 21:18

vous en trouver encore de l'Aliette ?

Répondre

Revenir à « Aux érables du Japon »