Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Ce forum est dédié à tous ceux qui souhaitent jardiner en adoptant une démarche plus respectueuse de l'environnement. Vos idées, vos trucs ou vos questions sont les bienvenus.
ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par ro-zanna » sam. 27 oct. 2012 21:39

N'est ce pas? :roll:
C'est usant...
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par ro-zanna » sam. 27 oct. 2012 21:44

aygues31 a écrit :
Produire ses légumes, mais aussi jouer à y mélanger les fleurs et les légumes
Ouh là! comme tu y vas Aygues! C'est limite dangereux ça... :shock:
Et t'as des données sur les besoins NPK des fleurs?
Tu les prends en compte dans ton calcul fertilisation, ou bien tu espères qu'elles ne vivront de rien et ne pomperont rien à tes légumes?
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

Astrée
Fleur de pipelette
Messages : 990
Inscription : mar. 09 nov. 2010 0:11
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Astrée » sam. 27 oct. 2012 22:14

Tu exagères rozanna. Il reste dans du simple. Donc pas trop dangereux.

Moi, j'ai eu plus de mal à doser le NPK dans mes tomates, parce que j'avais planté des courgettes en intercalaire, et le temps que çà pousse, j'avais mis des radis et des salades au milieu, ainsi que des oignons, de l'ail et des soucis.

J'ai eu une chance assez inouïe, le temps que je calcule tout çà, avec les variations spatio-temporelles relatives, tout a poussé tout seul. Du coup, je n'ai rien ajouté, c'était trop tard. En fait, comme chaque année depuis 40 ans d'ailleurs. Chaque année, je me fais avoir, je n'ai jamais le temps de calculer le bon dosage NPK avant que tout soit mangé, tellement c'est long à faire.

ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par ro-zanna » sam. 27 oct. 2012 22:27

Je n'ose répondre... le risque que tout soit coupé au montage est trop grand. (si si, j'ai calculé!) :sleep:
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

Avatar de l’utilisateur
Dam79
Liseron du clavier
Messages : 2450
Inscription : mer. 04 nov. 2009 12:17
Région : Bretagne
Localisation : Toujours plus à l'ouest

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Dam79 » dim. 28 oct. 2012 2:01

Le tout c'est d'actionner les moyens naturels au prorata de ce que l'on y met à pousser et de les entretenir en fonction de son sol, ce n'est quand même pas très compliqué :)

Le reste, c'est de la polémique pour frustré du bulbe...
Le Thrace ESOPE, Rats des champs

Avatar de l’utilisateur
aygues31
Prince du jardin
Messages : 9553
Inscription : mar. 30 janv. 2007 12:57
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme
Localisation : Région Toulousaine

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par aygues31 » dim. 28 oct. 2012 10:17

Astrée a écrit : L'approche naturelle, c'est justement de se dire que la meilleure technique pour apporter aux plantes ce dont elles ont besoin c'est de faire confiance à la Nature ...
Cette approche naturelle, si elle est pertinente et efficace, doit pouvoir s'appliquer partout, quelque soit la nature du sol, sa profondeur et sa place sur notre planète ... c'est un mode naturel où, comme tu m'y invites, il ne faut rien rajouter pour produire.

Ainsi, les petits Guyanais pourront crever de faim très vite sur des sols latéritiques de quelques cm d'épaisseur où les réserves nutritives sont épuisées en 2 ou 3 ans.
Ils le savent d'ailleurs très bien puisqu'ils abandonnent leurs "abatis" tous les 2 ans en allant déboiser un autre coin de forêt.

Pendant ce temps, les habitants des terres les plus fertiles (et la, c'est vrai, sans rien avoir besoin de rajouter) pourront continuer de se gaver.
Astrée a écrit : faire confiance à la Nature qui fait çà depuis 3,8 milliards d'années, et qui a prouvé qu'elle savait le faire de manière fiable.

La nature sait nourrir ses habitants depuis tant de temps :!: sans aucune différence entre les terres d'Afrique et celles de l'Asie ! ... si on pouvait arrêter de dire n'importe quoi, ça permettrait de se faire confiance quant à ce qu'on avance. :mrgreen:

Le pillage actuel des terres arables ne tient pas compte de la fertilité de ces sols ! ils sont tous identiques quant à la capacité de produire pour nourrir des populations ...

... et tu rajoutes <<de manière fiable >> ... voyons :!:

Cette approche naturelle d'un jardin ne peut se concevoir que sur des terres ou le taux de matières organiques est égal ou supérieur à 5%, c'est la première condition à toutes les autres.
Hors de la, point de salut ...

... les récoltes seraient alors (sans rien rajouter pour produire) dans un rapport de 1 à 100 selon les endroits où l'on cultiverait.

Cette condition n'est pas à mettre dans une liste de conseils au même titre que ceux concernant la rotation, la protection des auxiliaires et la manière d'arroser ... c'est un précédent indispensable et préambulaire à tout le reste.

C'est bien de faire de la poésie et de rêver à une nature respectée mais faudrait-t-il quand même mettre un peu de sérieux dans nos propos et commencer par respecter les connaissances les plus primaires que l'on a du fonctionnement d'un sol.

Et quand on me répond << C'est bien, tu commences à comprendre, çà me fait plaisir. Tous les espoirs sont permis. >> ... je vois que tu es beaucoup plus doué pour te moquer que de respecter les fondamentaux !
à+
la bonne excuse des mauvais jardiniers ? ... la lune! :lol:

Une enquête sur la qualité des TERREAUX :top:
Viens participer, on a besoin de toi

Avatar de l’utilisateur
aygues31
Prince du jardin
Messages : 9553
Inscription : mar. 30 janv. 2007 12:57
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme
Localisation : Région Toulousaine

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par aygues31 » dim. 28 oct. 2012 10:24

ro-zanna a écrit : Ouh là! comme tu y vas Aygues! C'est limite dangereux ça... :shock:
Et t'as des données sur les besoins NPK des fleurs?
Tu les prends en compte dans ton calcul fertilisation, ou bien tu espères qu'elles ne vivront de rien et ne pomperont rien à tes légumes?
Mais quelle bassesse :pastop: comment veux tu qu'on prenne au sérieux ce que tu écris quand on voit la mesquinerie à laquelle tu sais te livrer. :mrgreen:
Tes propos sont creux et plein d'erreurs grossières .. alors, comme tu ne sais quoi dire, tu balances. :bravo:

Et Mme Ro-zanna nous jure qu'elle ne pratique pas l'asticotage (Alain, au secours ... Aygues me fait des misères)
à+
la bonne excuse des mauvais jardiniers ? ... la lune! :lol:

Une enquête sur la qualité des TERREAUX :top:
Viens participer, on a besoin de toi

Salamandar

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Salamandar » dim. 28 oct. 2012 15:00

alain a écrit : Je viens de faire une mise à jour avec les infos apportées par Astrée, merci
très bonne mise à jour, merci a toi et les autres personnes qui aident au développement du sujet! j'avais pas vu, trop pris dans la lecture des petites querelles des amoureux de la nature!

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Empereur jardinier
Messages : 22708
Inscription : sam. 03 déc. 2005 21:24
Région : Centre
Localisation : Touraine

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Marcus » dim. 28 oct. 2012 19:45

Bonjour,
Dam79 a écrit :Le tout c'est d'actionner les moyens naturels au prorata de ce que l'on y met à pousser et de les entretenir en fonction de son sol, ce n'est quand même pas très compliqué :)
Effectivement on peut dire ça également, c'est une vision une peut simpliste qui se tient parfaitement.
Mais comme c'est un sujet qui s'adresse à des néophytes dans le domaine, je ne pense pas que : "il faut en mettre ni trop ni trop peu, mais le faire en fonction des cultures envisagées et du sol que l'on a " soit très parlant et aide a commencer un potager naturel. Un débutant demandera un peu plus de précision avec des combien, des quand, des quoi, des quelle plantes, des pourquoi.

Dam79 a écrit :Le reste, c'est de la polémique pour frustré du bulbe...
Parfaitement d'accord :top:

Salamandar a écrit :La distinction est toute faite, nous somme à la page 9 et sans insulte!
Il est vrai qu'entre les pages 5 et 9 la moyenne est plutôt bonne avec de bons échanges :top:
Malheureusement les premiers échange de la pages 10 retombent dans les travers habituels, c'est vraiment dommage :?
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet. P.Desproges

Un peu de chez moi

Avatar de l’utilisateur
Dam79
Liseron du clavier
Messages : 2450
Inscription : mer. 04 nov. 2009 12:17
Région : Bretagne
Localisation : Toujours plus à l'ouest

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Dam79 » dim. 28 oct. 2012 20:32

Marcus a écrit :Un débutant demandera un peu plus de précision avec des combien, des quand, des quoi, des quelle plantes, des pourquoi.
Bien-sûr, je sais bien... je ne dirais rien à ce sujet, ça devient une vrai foire à pub le forum.
:|
Le Thrace ESOPE, Rats des champs

Avatar de l’utilisateur
Ayn
Pépinière à blabla
Messages : 2575
Inscription : lun. 31 août 2009 22:24
Région : Pays de la Loire

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Ayn » dim. 28 oct. 2012 20:40

Dans ce cas, Marcus, est-ce que ça mettrait tout le monde d'accord d'écrire une petite liste en trois catégories (pour faire simple pour les débutants, car bien sûr après il y a le détail), des plantes très gourmandes, des plantes moyennement gourmandes et des plantes peu gourmandes voire pour lesquelles l'excès de fumure est nocif.

Par exemple :

Légumes aux besoins importants :
Tomates, aubergines, poivrons, piments, pommes de terre (famille des Solanacées)
Courgettes, concombres, melons, potirons, potimarrons et autres courges (famille des Cucurbitacées)
Choux (famille des Brassicacées)
Maïs

Ces légumes devront être mis en tête de rotation après un apport de fumier ou compost en plus des autres apports éventuels (BRF d'automne, engrais vert azoté...)


Légumes aux besoins moyens

Carottes, panais, fenouil (Apiacées)
Poireaux (Alliacées)
Betteraves
Radis d'hiver
Navets
Chicorées
Laitues

Ces légumes peuvent arriver en rotation juste après les précédents, et utiliser les restes de fumure encore présent, ou après un engrais vert mais sans ajout de fumier ni compost.

Légumes aux besoins faibles
Haricots, fèves, pois, lentilles (famille des Fabacées)
Ail, oignon, échalote (famille des Alliacées)
Radis
Cresson
mâche
persil
aneth
coriandre
basilic

Ces légumes peuvent arriver en troisième position, sur un sol qui a déjà reçu des légumes très gourmands puis des légumes moyennement gourmands, sans le moindre rajout de fumure. Ils poussent dans les sols pauvres. L'excès d'azote notamment peut leur être préjudiciable.

Exemple d'une rotation sur 3 années successives pour une parcelle donnée :

automne N-1 : apport de compost 1/2 mûr + semis d'engrais vert + couvert de BRF
printemps N : culture de pommes de terre (sous paille)
fin d'été N : culture de haricots verts et d'épinards (semés sous les restes de paille)
automne N : récolte de haricots, laitues mises à la place
hiver N : récolte d'épinards, fèves mises à la place
printemps N+1 : culture d'oignons blancs et de radis
été N+1 : phacélie
automne N+1 : nouvel amendement pour recevoir à nouveau une culture gourmande en N+2 (compost + engrais vert + BRF)
printemps N+2 : fauche de l'engrais vert, culture de poivrons et aubergines associées à des tagètes, plantés directement sous les fanes de l'engrais vert (que l'on laisse sécher 2 semaines) sans travail du sol ni enfouissement.
etc...

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Empereur jardinier
Messages : 22708
Inscription : sam. 03 déc. 2005 21:24
Région : Centre
Localisation : Touraine

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Marcus » dim. 28 oct. 2012 21:06

Bonsoir,

Pour ce soir j'ai survolé ton post, je rentrerai un peu plus dans les détails plus tard.


Mais il m'est venu tout de suite une réflexion, certains légumes sont gourmands, ok, mais ils ne sont pas tous gourmand de même chose au même moment. Il y aura des différences de demande entre les légumes fruits, les légumes feuilles, les légumes fruit à développement tardif ou a développement précoce, ect..... Donc dans les apports que l'on anticipe on peut également prévoir de charger plus ou moins en engrais vers, en brf, en fumier composté, en compost, en cendre, en purin suivant les besoins.

D'ailleurs Thorez a parfaitement décrit cet aspect dans les fondamentaux de son guide du jardin Bio.
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet. P.Desproges

Un peu de chez moi

Avatar de l’utilisateur
Ayn
Pépinière à blabla
Messages : 2575
Inscription : lun. 31 août 2009 22:24
Région : Pays de la Loire

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Ayn » dim. 28 oct. 2012 21:33

Oui, c'est une bonne remarque.

Je cherchais juste à faire très simple pour les débutants qui n'ont jamais cultivé le moindre légume auparavant.

Mais il est évident qu'après le jardinier devra rentrer dans la connaissance de chaque légume. Mais cette étape peut se faire dans un second temps et petit à petit au fil des années (et d'éventuelles mauvaises surprises et déconvenues avec tel ou tel légume).

Et si le jardinier n'est pas débutant, mais plutôt en transition entre un jardinage conventionnel et un jardinage bio-écologique, alors il a l'avantage de déjà avoir ces notions des besoins spécifiques de chaque légume, et de n'avoir que ses méthodes de culture à changer (ce qui n'est déjà pas une mince affaire !).

Astrée
Fleur de pipelette
Messages : 990
Inscription : mar. 09 nov. 2010 0:11
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Astrée » dim. 28 oct. 2012 22:02

Il y a une autre façon de régler le problème : la culture mélangée de légumes aux besoins différents.

En simplifiant très grossièrement (et je sais qu'il faudra préciser certaines incompatibilités), le principe est de mélanger, chaque fois que possible, des racines, des feuilles et des fruits. En plus de nettement augmenter la productivité d'une surface de sol, à règle généralement le problème de l'équilibre des apports, entre autres avantages.

Avatar de l’utilisateur
Dam79
Liseron du clavier
Messages : 2450
Inscription : mer. 04 nov. 2009 12:17
Région : Bretagne
Localisation : Toujours plus à l'ouest

Re: Guide pour un jardin plus naturel [en cours]

Message par Dam79 » dim. 28 oct. 2012 23:01

D'autant que ça va droit dans le mur Ayn si tu apportes "la fumure" soit-disante nécessaire avant la culture pour les plantes gourmandes et que le temps n'y est pas...

=> maladie

Fractionner, fractionner et fractionner à la mesure de la pousse et du temps qui se profil.

Dans celles qui ont des besoins importants et que tu as cité, certaines préfèrent l'humus stable (le compost) solanacées, cucubitacées, d'autres l'humus plutôt fugace! Donc une terre ou les bactéries explosent, les brassicacées.

Le pois n'a pas des besoins faibles, il lui faut de l'eau et un sol très vivant, pas forcément travaillé car il y aura là un risque d'azote en trop.
Pour les radis, il faut un sol archi vivant, quand c'est "stable", sur du sol acide notamment, ils ne bougent pas, il faut que l'eau leur passe dessus, et ce tous les jours ci-possible.

Je vais m'arrêter là, mais franchement, le listing Ayn, c'est 0 pointé, nul, nul et archi-nul. Autant conseiller d'acheter un bouquin dit "bio", mais qui n'aidera en rien à la compréhension du jardinage, pas plus que vos posts.

Un légume, c'est une plante, compliqué comme toutes les plantes.
Le Thrace ESOPE, Rats des champs

Répondre

Revenir à « Au jardin naturel »