Produire ses propres graines

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11861
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Produire ses propres graines

Message par christianne »

Bonjour,

Je pense qu'il pourrait être intéressant de créer un fil sur la production de nos propres graines.
Je ne sais pas si ce thème a déjà été traité dans sa globalité.
Je pense que ça rendrait service aux débutants

J'ai trouvé un lien intéressant sur cette pratique
https://fermesdavenir.org/fermes-daveni ... -1-comment
mais il y en a des dizaines
https://www.google.fr/search?rls=aso&cl ... gAa61p6ADQ

Je possède ce livre
Le plaisir de faire ses graines de Jérôme Goust qui est très complet et très clair aussi.
Sur le lien ci dessus
Les variétés fixées (ou paysannes) désignent donc à la fois les variétés anciennes, les variétés nouvelles (non hybridées en laboratoire) ainsi que toutes les variétés que vous pourrez créer dans votre jardin, en sélectionnant les semences des sujets adaptés à vos conditions climatiques.
Ne pas récupérer les graines F1.

Je commence avec les haricots:
Depuis des années je fais mes graines de haricots. je sélectionne les plus beaux, les mieux formés, je leur mets un petit nœud pour les repérer, j'attends qu'ils soient secs pour les récolter. Après séchage complet, je les conserve dans une boite hermétique pendant 2 ou 4 ans.
En principe, les haricots ne s'hybrident pas mais j'ai eu quelques plants de haricots verts qui se sont hybridés avec (peut être) des tarbais. Au lieu de fleurs roses j'ai eu des fleurs blanches et les haricots avaient des fils et étaient durs.
DSCF1409.jpg
Dernière modification par christianne le ven. 20 janv. 2017 3:07, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11861
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Produire ses propres graines

Message par christianne »

Faire ses graines d'aubergines
J. Goust recommande de choisir une belle aubergine bien formée en début de saison.
Pour les Dourga blanches, (je ne fais que celle là pour éviter une hybridation éventuelle même si les aubergines sont autogames) J'attends qu'elle soit complètement mûres, pour les blanches, elles deviennent jaune vif. En octobre avant les gelées je la récolte. en général elle est fendue. Il dit de laisser la chair pourrir pour récupérer les graines facilement. Les laver, les sècher complètement avant de les mettre dans un contenant hermétique
Dernière modification par christianne le ven. 20 janv. 2017 10:22, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11861
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Produire ses propres graines

Message par christianne »

Pour les graines de tomates:
Ne jamais prendre des F1

Je choisis des tomates bien formées et conformes que je laisse bien murir.
Certains laissent pourrir la pulpe pour l'éliminer.
Quelqu'un sur le forum avait insisté sur le choix de tomates à l'ombilic simple (point ou petit trait) car, disait il, les ombilics torturés étaient le signe d'une hybridation possible
ombilic tomate non hybridée.JPG
ombilic tomate hybridée.jpg
Avatar de l’utilisateur
Enibas
Grossiste en parlotte
Messages : 4179
Inscription : lun. 24 janv. 2011 8:55
Région : Champagne Ardenne

Re: Produire ses propres graines

Message par Enibas »

Coucou Christiane super intéressant ce post avec les explications détaillées et photos :top:

Je me posais justement la question sur les variétés de tomates que tu m'as envoyé : si je veux également récolter des graines, et si mes plants ne sont pas trop éloignés les uns des autres, les tomates que je sèmerai plus tard issus de ces graines récoltées ne seront elles pas hybridées ?
:welcome: Dans mon Jardin et autres 2020
Profiter du moment présent. Voilà un défi à relever dès maintenant! :daisy:
Avatar de l’utilisateur
Michmich70
Fleur de pipelette
Messages : 973
Inscription : mar. 25 nov. 2014 6:12
Région : Franche Comté
Sexe : Homme

Re: Produire ses propres graines

Message par Michmich70 »

Bonjour,
Je vais suivre ce post avec beaucoup d'intérêt puisque j'ai décidé de commencer à récolter mes graines cette année. Je vais débuter avec les pois, les haricots et le maïs pour l'instant... peut-être pourrais-je y ajouter les PdT, mais il y aura davantage de condition à réunir puisque ce sera fonction de la récolte et de la conservation...
Avatar de l’utilisateur
Enibas
Grossiste en parlotte
Messages : 4179
Inscription : lun. 24 janv. 2011 8:55
Région : Champagne Ardenne

Re: Produire ses propres graines

Message par Enibas »

:welcome: Dans mon Jardin et autres 2020
Profiter du moment présent. Voilà un défi à relever dès maintenant! :daisy:
Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11861
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Produire ses propres graines

Message par christianne »

Enibas a écrit :Voici des liens qui sont fort intéressants :top:

:arrow: tomates-fleur-aux-graines-photos-t176479.html
:arrow: hybridation-t176087.html
Merci Enibas
je mets là la réponse de aygues31 sur l'hybridation des tomates
aygues31 a écrit :
Romain86 a écrit : Si je met 2 pieds de variétés différentes ... Est-ce qu'il y aura eu hybridation ?
Bonjour Romain86,
Le mode de fécondation des tomates fait que l'hybridation est très rare.
La fécondation, chez la tomate, est autogame (elle se fait entre le pollen et les ovules de la même fleur).
Dans 99,5% des cas, les graines d'une variété redonneront la même variété que celle de la tomates dont elles viennent.

à+
Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11861
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Produire ses propres graines

Message par christianne »

Le cas des curcubitacées

Selon J. Goust (Je recommande vivement l'achat de son bouquin, c'est une vraie mine!)
Curcubitacées tableau hybridation.jpg
Hybridation genres curcubitacées.jpg
Les hybridations se font facilement entre variétés d'une même espèce.
En cas d'hybridation possible, il faut faire une pollinisation manuelle
Je repère une fleur mâle et une femelle prêtes à s'ouvrir.
La veille au soir, je mets un petit fil pour les empêcher de s'ouvrir.
Le matin, je prends la fleur mâle, j'enlève les pétales et ne conserve que le pistil.
J'ouvre la fleur femelle et dépose le pollen du pistil dans la fleur femelle que je referme délicatement après.
Dernière modification par christianne le ven. 20 janv. 2017 12:44, modifié 1 fois.
jardini
Graine de timide
Messages : 96
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:16
Région : Maghreb
Sexe : Homme

Re: Produire ses propres graines

Message par jardini »

Comme ici on ne trouve pas toutes les semences comme en France,

j'ai donc commencé l'an dernier à produire mes propres graines,

je le faisais déjà partiellement en France,

j'ai déjà ressemé de la laitue reine de mai avec mes propres graines et elles sont bien identiques à l'original,

j'attend cette saison pour voir le résultat sur l'ensemble des cultures.

@
Maroc près d'Essaouira
CBD
Fruit de la jacasse
Messages : 1011
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Produire ses propres graines

Message par CBD »

Le mode de fécondation des tomates fait que l'hybridation est très rare.
L"hybridation n'est pas rare chez moi.
En principe, les haricots ne s'hybrident pas mais j'ai eu quelques plants de haricots verts qui se sont hybridés
idem chez moi ça s'hybride assez facilement, + ou- selon les variétés.

A mon avis vous avez peu d'insectes, peu de butineurs dans vos jardins, donc peu de pollinisation potentielle pour constater ça .
Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11861
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Produire ses propres graines

Message par christianne »

CBD a écrit :
Le mode de fécondation des tomates fait que l'hybridation est très rare.
L"hybridation n'est pas rare chez moi.
En principe, les haricots ne s'hybrident pas mais j'ai eu quelques plants de haricots verts qui se sont hybridés
idem chez moi ça s'hybride assez facilement, + ou- selon les variétés.

A mon avis vous avez peu d'insectes, peu de butineurs dans vos jardins, donc peu de pollinisation potentielle pour constater ça .
J'ai eu les mêmes graines de haricots pendant 7 ou 8 ans sans jamais avoir d'hybridation.
J'ai beaucoup d'insectes car je n'utilise aucun pesticide, surtout beaucoup d'abeilles.
j'avais mis une rangée de verts d'un côté d'un haut grillage et les tarbais de l'autre. donc les fleurs étaient proches
je n'ai plus recommencé et ça n'a concerné que quelques plants. Les graines et les haricots étaient identiques, ce n'est que l'année d'après qu'ils ont été modifiés
Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11861
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Produire ses propres graines

Message par christianne »

Piments et poivrons

L'autogamie des piments poivrons est contestée.
Il est conseillé d'éloigner les piments et les poivrons de 50m pour éviter que des poivrons piquent. ça m'est arrivé.
Par contre je n'ai jamais eu d'hybridation entre les divers poivrons ci dessous
IMG_7274.JPG
IMG_6218.JPG
IMG_7258.JPG
Attention, les poivrons & piments doivent être récoltés très mûrs pour que les graines soient valables
Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11861
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Produire ses propres graines

Message par christianne »

Mâche

Pollinisation entomophile (par les insectes). Plante hermaphrodite. fleurs ouvertes qui peuvent être hybridées
Les graines tombent facilement. Il faut donc couper la tige qui porte les graines délicatement dès qu'on constate qu'en les tapotant, les graines commencent à tomber.
Les suspendre ensuite dans un sachet papier pour les récupérer.
Dernière modification par christianne le sam. 21 janv. 2017 2:25, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11861
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Produire ses propres graines

Message par christianne »

Chénopodiacées: épinards, betterave, poirée, blettes ou bettes, arroche

Elles sont allogames donc s'hybrident facilement.
Si on veut faire les graines d'épinards, on ne peut pas laisser fleurir d'autres chénopodiacées. Sur mon bouquin, on indique que les fleurs mâles fleurissent en 1° (pollen s'envole) et les femelles après. Mais pour être certain du sexe des plantes il faut attendre que tout soit fleuri, donc conserver de nombreux plants car on risque d'avoir uniquement des mâles ou des femelles
CBD
Fruit de la jacasse
Messages : 1011
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Produire ses propres graines

Message par CBD »

christianne a écrit :J'ai eu les mêmes graines de haricots pendant 7 ou 8 ans sans jamais avoir d'hybridation.
J'ai beaucoup d'insectes car je n'utilise aucun pesticide, surtout beaucoup d'abeilles.
j'avais mis une rangée de verts d'un côté d'un haut grillage et les tarbais de l'autre. donc les fleurs étaient proches
je n'ai plus recommencé et ça n'a concerné que quelques plants. Les graines et les haricots étaient identiques, ce n'est que l'année d'après qu'ils ont été modifiés
Comme quoi! ça doit alors surement dépendre des variétés. :?:
Je parlais de haricots à rame, c'est vrai que je n'ai pas précisé (en nain je n'ai pas eu de soucis jusqu'à maintenant, mais je n'en cultive que 2 variétés contre 6 ou 7 pour les rames)
Gros soucis depuis quelques années avec l'autoproduction de graine de haricots à rame. Je soupçonne la variété Mélissa d'avoir la capacité de se croiser plus facilement car j'ai beaucoup de graines issues de cette variété qui se sont hybridées avec d'autres variétés (notamment selma zebre, neckarkonigin, peu être phénomène). Les graines hybrides sont visibles si le phénotype de celles produites par les parents le permet. Ca donne parfois des croisements très intéressants, plus vigoureux avec des haricots plus longs et aussi bons que les variétés que je cultive, des sortes de F1...

Du coup je ne me prend plus la tête maintenant, c'est un peu dommage mais je sème tout en vrac et advienne que pourra, tant que la descendance ne produit pas de fil dès le plus jeune âge du haricot ça me va jusqu'à ce que je rachète des semences un de ces jours, il y a tellement de variété et de nouvelles sélections que c'est pas évident de trouver celle qui plaît et s'y plaît et au prix des semences ça n'invite pas à tester.
Répondre

Revenir à « Au coin du potager »