Chez Marcol en 17-18

Pour discuter autour de votre potager au fil des récoltes, c'est par ici !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 11:42

Bonjour à toutes, bonjour à tous :kiss:

Image

:welcome: dans mon jardin en réveil malgré les inévitables sursauts hivernaux

Soyez les bienvenu(e)s dans ce fil que j'ouvre pour 2017
J'espère qu'il vous sera agréable de visiter mon jardin-potager durant cette année et de vous y promener à loisir.

Mon lieu de vie.
Image
J'habite en Suisse à 10 km au sud de Fribourg. C'est une région de collines situées entre les plaines agricoles et les montagnes couvertes de sapins.
La photo (faite face au SE) montre les dernières collines enneigées à la limite de la première chaîne des Préalpes.
J'habite derrière la colline centrale.

Image

Comme vous le voyez sur la coupe transversale, le jardin-potager est situé sur la contre-pente de la dernière colline avant les pentes montagneuses des Préalpes. Cette orientation plein SE est une chance pour la végétation et ... pour le jardinier.
Il faut bien cette chance pour compenser l'ennui de l'ombre portée de la montagne qui repousse d'une heure l'arrivée du soleil en hiver par rapport au centre du village.

Mon quartier un jour de tempête
Image

Mon potager-jardin-verger
Image

La photo satellitaire permet de constater que le jardin est entouré de haies au N et à l'W et d'une prairie dans laquelle j'ai planté une dizaine d'arbres fruitiers. C'est par là qu'arrivent habituellement les campagnols ...
Dernière modification par Marcol le jeu. 02 mars 2017 18:05, modifié 1 fois.
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 11:48

Image

Mon potager s'étend sur environ 400 m2 d'un sol sableux, fortement limoneux avec peu d'argile, dans une pente bénéficiant d'une inclinaison moyenne de 18 % ce qui m'oblige à le cultiver en demi-buttes.

Pour aider votre compréhension (et la mienne!), je le divise en 5 secteurs, chacun différant par un aspect, un rôle ou un mode de culture.

Description du secteur 1

Image

Longues de 4.50 à 6 m, 4 planches de fleurs alternent avec 3 planches de pommes de terre et 1 planche de fraisiers.

Planification prévue pour 2017, de droite à gauche:
1) tulipes, cosmos et autres vivaces
2) pommes de terre Désirée
3) glaïeuls
4) fraisiers sous film polyéthylène noir
5) zinnias
6) pommes de terre Désirée
7) fleurs d'été
8 carottes sous voile anti-insectes

Les PdT seront cultivées pour la 3e année de suite à cette même place selon la pratique de A. Seiffert, de même que les fraisiers.

Sur le même niveau, il y a un étang en forme de coeur, une culture de 10 raisinets (groseillers grappe), une zone verte et la petite serre en verre.

Installée en 1982, la serre en verre me rend bien service, malgré ses petites dimensions.

Image
- structure alu fixée à des parpaings bien enterrés sur tout le périmètre
- 240 x 190 cm au sol, 2 m de hauteur au centre
- une porte à glissière, une fenêtre à bascule

Ma première et seule intention était d'y cultiver des tomates. Ce que j'ai fait pendant une dizaine d'années. J'estime que la dépense a été amortie en 7 ans, tellement les récoltes étaient abondantes.

Avec les années, j'ai découvert d'autres utilisations et, depuis ma retraite, elle est occupée 12 mois sur 12.

Améliorations apportées au fil des années:
1) Il était devenu nécessaire de mieux utiliser la hauteur. J'ai construit une table à 120 cm de hauteur sur laquelle je peux placer 6 plateaux pour faire les semis en serre froide.
2) Habitant dans un couloir à grêle (2-3 averses par année, une meurtrière tous les 5 ans) j'ai, au fur et à mesure des réparations des parois verticales, remplacé les verres de 2 mm par du 3 mm d'épaisseur.
Mais pour le toit, en 2010, j'ai mis des verres float sécurisés de 6 mm d'épaisseur. Plus jamais de dégâts, même s'il tombe des balles de golf !
3) Pour garder le max de chaleur du sol à l'intérieur de la serre + empêcher le froid extérieur d'entrer, j'ai intercalé entre les parpaings et le sol cultivé des planches de polystyrène de 4 cm d'épaisseur.
Image
4) Pour des cultures à risque comme les tomates, j'utilise un câble chauffant long de 6 m qui serpente dans le sol et me permet d'assurer une T° suffisante jour et nuit pendant le mois de préparation des plantons.
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 11:49

Image

Secteur 2 : c'est l'endroit où j'ai commencé le jardinage au printemps 72 - il n'y avait pas de potager sur cette propriété jusqu'alors.
Les planches mesurent 20 m sur 1 m 20, une mesure adoptée pour les 4 secteurs supérieurs.

Les deux premières planches sont divisées en tiers; sur chaque tiers sont cultivés les légumes d'une famille dans un ordre qui permet une rotation sur 3 ou 6 ans (dans le sens inverse des aiguilles d'une montre)
Les fleurs spontanées sont accueillies avec gratitude entre les lignes de légumes associés.

La planche voisine de la serre-tunnel a des rhubarbes aux deux extrémités + 5 buissons de mûres sans épines palissés sur 3 fils (sous lesquels il y aura diverses petites cultures).
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 11:51

Image

Secteur 3 : la serre-tunnel longue de 18 m et large de 4 m 50 installée en mai 2015 sur l'emplacement élargi du tunnel précédent

Elle me permet de jardiner 12 mois sur 12 même si je n'ai que le soleil comme chauffage.
La bâche est enterrée sur les 2 côtés longitudinaux, ce qui assure une tenue parfaite même en cas de tempête ou d'abondantes chutes de neige.
Les plaques ciment 50 x 50 cm qui dallent les deux allées redonnent la nuit la chaleur emmagasinée la journée; les 300 litres du tonneau d'eau font de même.
Au début mai, je remplace les portes matelassées des deux extrémités par des portes grillagées, ce qui permet une aération constante tout en interdisant l'intrusion non désirée de rôdeurs.

Les cultures d'été (tomates surtout) exigent les hautes températures que seul ce tunnel de maraîcher peut leur donner.
Aux heures les plus chaudes de juillet et d'août, la température dépasse les 40° malgré le courant d'air qui traverse le tunnel.
A ces températures-là, les cultures souffrent et la croissance s'arrête; mais le reste de la journée, elles apprécient cette chaleur et se rattrapent largement.

En hiver, les mâches, épinards, salades et poireaux en jauge sont à l'abri des précipitations et supportent les températures glaciales pour autant que je les couvre de voiles.

Image
Ayant ailleurs des carrés, j'ai nommé RECTANGLES les surfaces cultivées dans le tunnel.
Il y a le rectangle central (RC de 17 m x 1.70 m) entièrement dévolu à la culture des tomates. On voit l'emplacement des 28 pots - chacun alimentera en eau deux plants de tomates.
Actuellement des fèveroles semées le 25.10 poussent sur le RCS (Rectangle Central Sud) et des épeautres semées le 26.10 couvrent le RCN. Ces deux cultures seront fauchées à la veille de la plantation des tomates et laissées sur place après broyage comme couverture estivale.

Les Rectangles Latéraux sont dévolus à la culture des légumes avec une rotation sur 4 ans. Vous constatez que chaque RL a un traitillé qui délimite une petite surface à son extrémité Sud; ce "carré" est réservé pour des cultures limitées comme aubergines, courgettes, tomates en cage, ...
Actuellement
- le RLNW est couvert d'épinards entre lesquels je vais semer prochainement deux lignes de pois mangetout
- le RLNE (couvert de feuilles mortes) attend la prochaine plantation de pommes de terre primeurs cultivées sous paille
- le RLSE est couvert de poireaux repiqués en automne entre lesquels je vais semer des lignes de carottes primeurs
- le RLSW a déjà deux lignes de salades à tondre et recevra plus tard les plantons "feuilles" que je suis en train de préparer, par ex choux-pommes

Je me réjouis de vous montrer un suivi mensuel des cultures de ce tunnel tous les 21 du mois.
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 11:52

Image
Secteur 4 : 4 planches longues de 20 m avec de grosses bordures au sud (P) pour mettre à l'horizontale les parcelles, alors que 2 petites bordures (pp) délimitent les reliures (en hachures vertes sur la photo suivante)
Chaque planche est cultivée en 30 carrés de 75 x 65 cm accôtés à une reliure.
Chaque groupe de 5 carrés forme une séquence de cultures GFCRL: légumes Gourmands - légumes Feuilles - Céréales - légumes Racines - Légumineuses
Ces mêmes séquences se répètent partout dans le secteur 4, ce qui fait qu'au total il y a 24 séquences

Il y a deux sortes de décalage dans ce secteur:
- un décalage permanent pour éviter que, par ex, tous les carrés "G" soient alignés transversalement:
Image

- un décalage annuel de deux carrés pour éviter, par ex, que les cultures de "F" se retrouvent à côté du carré où elles étaient l'année précédente:
Image

Tous les carrés ont une couverture organique, si possible en toutes saisons: BRF, compost, foin, feuilles sèches, EV, paillettes de chanvre, ...

Les sentiers sont soit enherbés et je passe la tondeuse, soit recouverts de BRF et je :D désherbe à la main.

Je me réjouis de vous présenter, chaque 11 du mois, un suivi de la séquence-type :wink:
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 11:53

Image

Secteur 5 : 4 planches longues de 20 m où j'ai fait longtemps des essais: cultures sous les arbres, sous des cartons, en bunker de toile, sur butte élevée, en terrain épierré ou non, en butte pérenne ...

De droite à gauche:
planche 5.1: des framboisiers palissés sur 2 fils et cultivés sur un lit de BRF constitué essentiellement du broyage des cannes de l'année précédente. Semis de myosotis sous les framboisiers pour lutter contre les fruits verreux.

planche 5.2 ouverte en 2009: culture classique de légumes (mais les courges sont sous cartons couverts de foin)

planche 5.3: des arbres fruitiers palissés en espalier sous lesquels sont cultivés des fraisiers, de l'ail, de la ciboulette, des pommes de terre, des radis noirs, ...

planche 5.4 ouverte en 2010, transformée en Huggelkultur en 2014: culture de légumes dans le désordre le plus élaboré :wink:

Ce dernier mode de culture me plaît particulièrement, moi qui suis si organisé :veryhappy:

A proximité, à côté du tunnel-abri, il y a un grand CARRE (5 x 5 m) gagné sans retournement du sol :!: sur la prairie éternelle.
Méthode simple: une double couche de cartons, du foin, une bâche pendant 6 mois - après quoi j'ai tout retiré et semé de l'épeautre pour produire la paille dont j'ai besoin au potager.
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
Kalinda
Prince du jardin
Messages : 9284
Inscription : ven. 18 mars 2011 20:24
Région : Bretagne
Sexe : Femme
Localisation : région rennaise

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Kalinda » mer. 01 mars 2017 11:59

:coucou: Marcol,

je me réjouis de suivre ton potager cette année encore :)
Mes échanges.

mes jardins

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas,
c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.

Sénèque

Avatar de l’utilisateur
jardiniere31
Roi du massif
Messages : 11222
Inscription : jeu. 10 janv. 2008 17:19
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : haute garonne,nord ouest de Toulouse

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par jardiniere31 » mer. 01 mars 2017 15:06

idem pour moi :top:
j'ai appris déjà tellement de choses ici, et j'espère bien en apprendre encore beaucoup en 2017, merci marcol de ce beau partage :kiss:

Avatar de l’utilisateur
Michmich70
Fleur de pipelette
Messages : 973
Inscription : mar. 25 nov. 2014 6:12
Région : Franche Comté
Sexe : Homme

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Michmich70 » mer. 01 mars 2017 15:17

Bonjour,
Encore une belle année pleine d'enrichissement en perspective... je vais bientôt prendre modèle...

Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 15:35

Merci Kali, Jardi et Michmich :kiss:
Il me semble qu'ensemble nous traçons un beau chemin, un peu comme des compagnons du jardinage ...
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 15:38

Philosophie du jardinage: mes objectifs généraux

Apprécier la proximité avec la terre, sa faune et sa flore Image

Améliorer, année après année, la santé et la vitalité de mon potager Image

Inviter mes enfants, mes petits-enfants à découvrir un jardin d'Eden Image

Cultiver une vingtaine de légumes en bio sans concession Image

Cueillir chaque jour salades fraîches, radis croquants et légumes de saison Image

Proposer à tous les amis qui passent la possibilité de découvrir un petit paradis et de repartir les mains pleines Image

Manger sans crainte les légumes et les fruitsImage

Préserver la vie des sols - pas d'engrais chimiques, pas de biocides ! Image

Stimuler l'activité biologique de la faune et de la flore Image

Couvrir en permanence les sols d'une litière organique: paille, BRF ou déchets frais Image

N'arroser qu'au goulot avec l'eau de la source Image

Mettre de l'amour dans les légumes pour améliorer notre façon de se nourrir Image
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 15:42

Philosophie du jardinage: mes 3 interdits

- retourner la terre

- marcher sur les planches, même poser un seul pied

- désespérer de la nature et de ses bienfaits

En ce qui concerne le désherbage des surfaces de culture, je m'accorde un désherbage rigoureux au début du printemps et un autre en fin d'automne.
Le reste de l'année, porte ouverte aux adventices ... Image
... surtout si elles sont consommables :wink:
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 16:36

Du germoir à l'assiette

Cette année, comme annoncé dans la signature, je veux essayer de mieux maîtriser la chaîne allant de la germination à la consommation des fruits/légumes du jardin/potager.

Phase 1: installation d'un germoir à 28° de T° moyenne
Image
C'est une mini-serre avec un câble chauffant (malheureusement sans thermostat) serpentant dans 5 cm de sable et qui est relié à une minuterie.
Il m'a fallu plusieurs semaines pour trouver la programmation assurant en permanence 28° dans le germoir - T° optimale pour les semis à chaud (aubergine, blette, concombre, courge, courgette, poivron et tomate)
Trois fois par jour, je spraye les mottes avec un pulvérisateur à main pour entretenir l'humidité.
Contrairement à ce que je craignais, c'est pas une trop grande contrainte :veryhappy:

Ensuite les plants passent dans la nursery horticole

Phase 2: installation d'une nursery horticole non-chauffée dans une armoire du garage
Image
C'est une petite serre de balcon à 4 étagères sous LED horticoles dotées d'un spectre chromatique plus riche en tons bleus et rouges que les lampes ordinaires, ce qui favorise la pousse des plantes.
Les réglettes mesurent 46.5 cm, ont une puissance de 16 W et fournissent une énergie moyenne de 100 μmol/m²/s.
Consommation énergétique : 7,68 kWh/mois, pour une utilisation de 16h/jour. Les plantules vivent le 21 juin en permanence.
Ces LED ont une durée de vie de 25 000 heures environ.
25000/16/30/4 >>> je serai mort avant leur extinction :wink:

Me voilà équipé pour produire toute l'année mes plantons :top:

Phase 3: culture dans le potager, comme les années précédentes

Phase 4: cuisson à la vapeur douce des fruits/légumes récoltés au fur et à mesure de la saison
Image
Le Petit Robinson, permet de cuire al dente les légumes et les fruits.
J'expérimente depuis un mois ce cuitvapeur de Marion et j'en suis très satisfait.
Juste cuits à la vapeur douce, je retrouve le goût et la texture réelle des légumes qui ne sont pas abîmés par des T° trop agressives.
Une belle expérience et une satisfaction indéniable.
Vivement les prochaines récoltes-maison :top:
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7460
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par Marcol » mer. 01 mars 2017 16:46

Topo annuel sur le jardinage en moyenne altitude
pour terminer le bla-bla des présentations

Quand on jardine à plus de 900 m d'altitude, on a l'impression, au mois de mars, d'être un extra-terrestre par rapport à ce que montrent les jardiniers du forum et les pubs des jardineries! Il y a un tel décalage dans le temps, la météo, l'environnement, ...

ImageAlors il faut observer, réfléchir par soi-même jusqu'à trouver les solutions qui prennent en compte les contraintes, qui pour moi sont les suivantes:
- la T° moyenne plus basse: 3° de moins qu'au bas du village et 5° de moins qu'en plaine
- un hiver précoce avec des chutes de neige possibles pendant plusieurs mois
- le réveil tardif de la végétation au printemps avec les risques de gelée jusque tard dans la saison
- l'ombre portée par la montagne voisine qui recule l'heure du lever du soleil durant tout l'hiver
- de grandes amplitudes thermiques entre le jour et la nuit, ce qui rend les plantes fragiles et ralentit terriblement leur croissance
- l'accélération qui précède l'arrivée de l'été
- la durée écourtée de la saison, ce qui interdit beaucoup de semis en PT
Image

Les solutions peuvent se résumer en 2 mots: patience et rapidité
- patience avant de démarrer les travaux
- rapidité au moment de l'action

Heureusement beaucoup de légumes peuvent être cultivés sans problème: pommes de terre, laitues, poireaux, carottes, épinards, bettes, navets, scaroles, choux, pois, haricots, ... A CONDITION qu'on les ait préparés à l'intérieur ou qu'on attende la fin des saints de glace pour les semer/planter.
Pour les haricots, par ex, ma fourchette des semis va du 15 juin au 15 juillet. Par contre, pas de problème pour les récoltes tardives malgré les températures fraîches.
Il faut accepter que la saison de culture commence plus tard qu'en plaine. Mais il est permis d'être malin, de gagner du temps, en remplaçant le max de semis par des plantations de légumes préparés en jardinières.

Pour la culture des plantes qui réclament plus de chaleur (tomates, concombres, aubergines, poivrons, courgettes, ...) une serre est indispensable. Ce qui permet de cultiver en toutes saisons et récolter en hiver mâches, épinards et laitues - ce qui est impossible en PT.

Image

Quelques aspects particuliers

Lors des tempêtes hivernales, j'ai constaté que l'intérieur du tunnel était épargné par le refroidissement éolien: aucune différence entre la T° réelle et la T° ressentie. Alors qu'à l'extérieur la différence pouvait atteindre près de 10° avec un vent de 60 km/h

L'ennemi le plus virulent du jardin, chez moi, n'est pas la neige mais le gel et c'est au printemps qu'il est le plus traître. Depuis une semaine, par ex, le ciel nocturne est sans nuages; le matin vers 6 h , la terre a perdu toute la chaleur emmagasinée la veille et on a les T° les plus froides de l'hiver ... qui sont remplacées brusquement par de belles matinées ensoleillées. Sans protection adaptée, les cellules des plantes éclatent par modification du volume d'eau. Il faudra attendre la fin des saints de glace (11-13 mai) et même un peu plus tard pour oser repiquer en PT les plantes sensibles au gel. Ne pas se fier uniquement à la T° du sol - au printemps le gel se situe plus haut: entre 30 cm et 2m.
Image

Voilà, mon bla-bla introductif est terminé !
On peut dès maintenant passer à la vie réelle ...
D'un printemps à l'autre, visitez mon jardin-potager.
Suivez mes efforts tendant à maîtriser correctement la chaîne allant de la germination à la consommation.

Avatar de l’utilisateur
esox10
Empereur jardinier
Messages : 17712
Inscription : ven. 06 nov. 2009 19:28
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Homme
Localisation : Troyes

Re: Chez Marcol en 17-18

Message par esox10 » mer. 01 mars 2017 17:20

Bonjour Marcol,

Ta page 2016 est verrouillée et reste disponible à la consultation.
C'est toujours aussi beau toute cette neige.

Bonne saison 2017 :D
Les dents de la Seine. :D
jardin-esox-t140049.html
Lisez la charte du forum.
charte-forum-t97092.html

Répondre

Revenir à « Au potager des membres »