Utilisation de Scories Thomas

Ce forum est consacré aux discussions sur l'utilisation des engrais.
Jondeuf
Graine de timide
Messages : 10
Inscription : sam. 03 oct. 2009 11:10
Région : Alsace

Utilisation de Scories Thomas

Message par Jondeuf » dim. 15 déc. 2013 17:26

Bonjour à tous,

Les scories Thomas semblent être passées de mode en tant qu'amendement phosphaté, mais il se trouve que je viens d'en découvrir trois gros sacs dans un des bâtiments de la ferme que je suis en train de rénover. (j'aurai préférer des pièces d'or, mais non :wink: ...

Quel est l'usage de cet engrais ? (je pense que seuls les anciens pourront avoir une réponse d'usager)
ou est il préférable de les épandre ... en déchetterie ?

NB j'ai remis en état un grand verger et je vais agrandir mon petit potager (100 m2).

Merci pour vos réponses et merci d'éviter les polémiques sur l'intérêt du naturel :(

Jondeuf

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 17704
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par bourru07 » dim. 15 déc. 2013 18:22

Salut Jondeuf,
Elles ne sont pas passées de mode, elles ont tout simplement disparu.
Avec la sidérurgie en Lorraine. :cry:
Pour des arbos, en terrain acide, c'était le Pérou
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Jondeuf
Graine de timide
Messages : 10
Inscription : sam. 03 oct. 2009 11:10
Région : Alsace

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par Jondeuf » dim. 15 déc. 2013 20:06

Merci bourru07 pour l'info,

Tu n'aurais pas de précisions sur les dosages préconisés en épandage par exemple ?

bonne soirée.

Jondeuf

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 17704
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par bourru07 » dim. 15 déc. 2013 20:22

Non. De vagues souvenirs seulement.
On les utilisait surtout sur terrains acides, pour monter le pH
et apporter en plus une forte dose de phosphore.
Regarde sur les sacs, il doit y avoir la composition NPK, plus la teneur en Ca.
Normalement, si l'on en stockait dans cette ferme, c'est que le sol et les cultures
en avaient besoin.
Fais gaffe quand même, si tu es sur terrain calcaire, les scories pourraient avoir un effet contre productif.
Quel est ton pH et que cultivait on sur cette exploitation?
Dernière modification par bourru07 le dim. 15 déc. 2013 22:13, modifié 1 fois.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
renepontadit
Grappe de parlotte
Messages : 1918
Inscription : dim. 19 déc. 2010 12:34
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Saint-Etienne

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par renepontadit » dim. 15 déc. 2013 20:31

Bonjour, Jondeuf,
Les scories Thomas, ou scories de déphophoration, contiennent de 14 à 20 % d'acide phosphorique P2O5 et 50 % de chaux, avec un pourcentage variable d'oligo-éléments : manganèse, magnésium, bore, cuivre, cobalt, molybdène.
C'est un excellent engrais pour les terres lourdes, froides et acides, pour les prairies et les vergers, mais aussi pour les légumes.
Doses : de 300 à 600 kg/ha.
Ou à doses doubles ou triples, mais tous les 2 ou 3 ans.
Je te conseille vivement d'épandre de suite tes sacs, c'est le bon moment.
René.

Avatar de l’utilisateur
renepontadit
Grappe de parlotte
Messages : 1918
Inscription : dim. 19 déc. 2010 12:34
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Saint-Etienne

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par renepontadit » dim. 15 déc. 2013 20:36

Bien sûr, il faut regarder le pH, mais je partais du principe que s'il y en avait dans une ferme, c'est que c'était fait pour épandre sur les cultures de la ferme.
Mais on les utilisait aussi pour poudrer les litières de animaux (pour fixer l'azote en évitant des dégagements d'ammoniac).
René.

Jondeuf
Graine de timide
Messages : 10
Inscription : sam. 03 oct. 2009 11:10
Région : Alsace

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par Jondeuf » lun. 16 déc. 2013 19:30

Merci pour tes précisions Renepontadit,

Effectivement le sol est lourd, argileux et acide.

Je vais faire un calcul pour l'épandage sur les 25 ares que j'ai consacré au verger, je dois utiliser au maximum de ... 75 kilogrammes (300/4) par an !

bref avec mes six sacs de 50 kilos, me voilà prêt pour quelques années :wink:

Merci aussi à Bourru07 et bonnes fêtes de fin d'année à tous ceux qui me liront.

Jondeuf

Avatar de l’utilisateur
renepontadit
Grappe de parlotte
Messages : 1918
Inscription : dim. 19 déc. 2010 12:34
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Saint-Etienne

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par renepontadit » lun. 16 déc. 2013 23:00

Bonnes fêtes à toi aussi, Jondeuf, joyeux Noël et bonne année 2014.
Tu nous tiens au courant de tes aménagemnts et de tes cultures !
René.

Jondeuf
Graine de timide
Messages : 10
Inscription : sam. 03 oct. 2009 11:10
Région : Alsace

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par Jondeuf » jeu. 19 déc. 2013 13:15

Je n'y manquerai pas.
Bonnes fêtes encore

Richard

Avatar de l’utilisateur
b126
Fleur de pipelette
Messages : 750
Inscription : mar. 12 févr. 2013 15:45
Région : Belgique
Sexe : Homme
Contact :

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par b126 » mar. 05 mai 2015 10:44

Bonjour Jondeuf,

Par curiosité, as-tu épandu tes scories? Et quel est le résultat selon toi?

papyrazzi1
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : ven. 02 mai 2014 16:37
Région : Belgique
Sexe : Homme

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par papyrazzi1 » mar. 05 janv. 2016 21:31

Voici un fil qui m'intéresse ! En effet...
Il y a 25 ans, j'ai acheté un "beau" terrain enherbé pour y construire mon habitation. Lors des fouilles, l'entrepreneur a été confronté à un sol très "particulier", extrêmement dense et fortement "damé". Cela fit mon bonheur car je me suis immédiatement dit : «Chouette ! terrain bien "stable" !»
Le précédent propriétaire, agriculteur nonagénaire à l'esprit encore bien vif, m'expliqua plus tard que toute la surface de mon terrain (et plus encore) avait servi au début du siècle comme gare de triage pour le "chemin de fer"; que plus tard, le sie fut réaménagé en gare de voyageurs (normale, donc) avec une zone technique séparée. Sur mon terrain fut construit une place publique pavée (pour les besoins de la "nouvelle" petite gare locale) et que le "chemin de fer" utilisa, en guise de fond de route, de gros blocs de pierre du pays et... les énormes tas de scories provenant du délestage des locomotives à vapeur.
Le proprio précédent, "petit futé rusé", 3 ans avant de lotir son terrain, a donc vendu tous les pavés "à prélever sur place"(1er profit), puis proposa à un très gros entrepreneur local d'y venir déverser "gratuitement" ses terres "en trop". Ainsi, près de 50 camions vinrent recouvrir l'ancien "fonds de route" d'une couche de +/- 25 cm de terres fortement argileuses... provenant elles-mêmes de fonds de construction !
Après passage d'engins agricoles, ni vu ni connu : il y avait maintenant un "beau terrain à vendre" parsemé d'une belle couverture verte (chiendent !) et très attractif à la vue (2ième profit) !
...
...

Bien des années plus tard, je me suis enfin intéressé au jardinage (potager) et ai entrepris de planter un verger (pommiers, poiriers, pruniers, reine-claudiers).
C'est à cette occasion que j'ai compris mon malheur : la scorie fortement damée et renfermant d'innombrables blocs de pierre s'est avérée un barrière quasi infranchissable : pour chaque trou, la barre à mine était obligatoire ! Mon dernier trou (L.100 x l.80 x P.80)cm m'a demandé 3 jours ! Pour les premiers (il y a 3 ans), j'ai dû faire appel à un grutier et sa pelle hydraulique. Celui-ci a dû revenir avec une pelle de 7,5 T car celle de 2,5 T n'avançait pas : elle se levait à l'arrachage tant "le damage" se tenait fortement !

Pourquoi toute cette longue histoire dans ce fil ?
Pour la bonne et simple raison que lorsque j'ai fait ces trous, j'ai retiré du sol des m³ de scories et que chaque fois que je refais un trou, je me retrouve avec plusieurs brouettes de scories que je remplace d'emblée par :
   - un mélange de terres +
   - terre compost +
   - terre arable + compost + broyages de bois (pour le 20 derniers cm) !!!

Puis, je vais porter les scories à la déchetterie locale dès que j'ai une pleine remorque.

Je me demande donc si je n'ai pas avantage à tout bonnement remettre (profiter de ?) ces scories dans mes trous de plantation (après un bon mélange avec les terres sorties du trou, dont argile pure). Cela m'épargnerait de devoir stocker beaucoup de terres pour le remplacement des scories et cailloux et m'éviterait toute la manutention pour l'élimination des scories.

Pour mieux comprendre mon sol, voici une photo...
Image

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 17704
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par bourru07 » mar. 05 janv. 2016 22:44

Hélas pour toi, papyrazzy, scories Thomas et résidus de combustion du charbon
des foyers de machines à vapeur n'ont en commun qu'une partie de nom et rien en
matière de vertus fertilisantes. :pastop:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
b126
Fleur de pipelette
Messages : 750
Inscription : mar. 12 févr. 2013 15:45
Région : Belgique
Sexe : Homme
Contact :

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par b126 » mer. 06 janv. 2016 1:01

Pense à y enterrer l'ancien proprio en passant...
Quelle honte!

papyrazzi1
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : ven. 02 mai 2014 16:37
Région : Belgique
Sexe : Homme

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par papyrazzi1 » mer. 06 janv. 2016 12:50

Zut ! J'espérais déjà que, non seulement je serais débarrassé de ce fardeau, mais qu'en plus ce serait "bénéfique"* à mon terrain.
En effet, en cherchant sur l'Internet ce que je pouvais faire avec les scories de charbon, j'ai trouvé cette fiche qui m'avait paru très intéressante et fort prometteuse (dommage que les liens par BBCodes [URL] soient interdits): http://armeflhor.pagesperso-orange.fr/s ... harbon.pdf.
La petite photo en gros plan montre un substrat qui ressemble étrangement à ce que j'ai chez moi après décompactage.

A lire tout ce que ces résidus semblent contenir, j'avoue que je pensais que cela pouvait être une "manne céleste"* pour mon sol (il est vrai que je n'y entends rien à la chimie et au besoin des plantes en matière d'apports nutritionnels) que je cultive sans aucun engrais ou amendements autres que compost et purins de plantes. Je me base tout simplement sur la nature qui n'a jamais eu besoin de nous pour faire pousser les plantes et les arbres. Le compost, les purins, le déchets de bois... c'est du naturel... quoiqu'en concentré et accéléré.

* De là mes questionnements.

@bourru07 : d'après ce que "je comprends" (si peu, hélas !) de cette fiche sur les bienfaits/risques des scories de charbon, cela se rapproche des effets des scories Thomas, non ?

@ b126 : je ne peux plus enterrer cette personne : elle est partie il y a bien longtemps. Mais ce qui est vrai, c'est qu'elle a tout fait pour que je ne l'oublie jamais ! Etrangement, je ne lui en ai jamais voulu pour sa roublardise et son esprit malicieux m'a beaucoup fait sourire par l'ironie de la situation (séculaire) : le vieux paysan qui roulait le jeune diplômé de la ville !

Voisine
Grappe de parlotte
Messages : 1728
Inscription : ven. 03 mars 2017 13:56
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Utilisation de Scories Thomas

Message par Voisine » jeu. 21 févr. 2019 19:38

Bonjour,

J'ai trouvé aussi, un sac de granulés, d'engrais phospho-potassique.

C'est parce qu'il est écrit scories Thomas dessus que je fais des recherches et vois ce post.
Mais je ne comprends pas.
Pourriez vous le dire autrement, svp, de façon à ce que je réussisse à déchiffrer

Image
Pièces jointes
DSCN3986.JPG
Le " gratuit" n'existe pas puisqu'il y a moins cher que gratuit.

Répondre

Revenir à « Aux engrais »