Page 1 sur 6

PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : ven. 15 juil. 2011 15:11
par auronitens
Il faut arreter de se fourvoyer avec le " Piment d'Espelette "

Fervent adepte du Pays basque que je fréquente assidument , je peux vous dire le ' Piment d'Espelette" n'est qu'une appellation " marketting" pour servir les interets commerciaux de certains producteurs locaux .

Car en fait le Piment dit " d'Espelette" n'est rien de plus que le piment " Gorria", cultivé dans tout le pays basque ( tant français qu'espagnol) .
En l'occurrence : Gorria , en basque ça veut dire : Rouge
Ce piment Gorria , cultivé a Espelette et dans la dizaine de communes avoisinantes prend le nom de " d'Espelette" seulement quand il est séché et reduit en paillettes .
Un piment Gorria , cultivé a Espelette , et consommé frais reste un piment ... Gorria !! .
Donc :
- En frais c'est partout :Gorria ,
- Sec et reduit en poudre partout sauf a Espelette , c'est toujours Gorria .
- Mais sec et reduit en poudre dans la region IGP d'Espelette ; ça devient: " Espelette "

J'en ai souvent ( et longuement) parlé avec les producteurs ( marché d' Espelette tous les mercredi matin a Espelette et foire au Piment les 1er Week end d'Octobre a Espelette ),ce sont eux qui m'ont enseigné les subtilité de cette appellation. Ca en fait vivre un certain nombre dans le coin...

Mais ça n'enlève rien a sa qualité intrinsèque ..Un excellent condiment qui remplace le poivre

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : ven. 15 juil. 2011 18:53
par vin
Le couillu est reviendu ?
:kiss:

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : ven. 15 juil. 2011 19:13
par auronitens
vin a écrit :Le couillu est reviendu ?
:kiss:
Il y a sans doute une signification cachée qui m'échappe . Il y a un rapport avec le poivron Gorria ?,

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : ven. 15 juil. 2011 19:42
par vin
En cherchant bien, sans doute.

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : ven. 15 juil. 2011 22:35
par ro-zanna
Bonsoir,
Le piment d'Espelette est une AOC. Qui se vend aussi bien en poudre, qu'en pâte, qu'en corde sèche.
Et comme toute AOC, il doit comporter une étiquette.
Image
"Gorria" est le nom de la variété : Capsicum annum var 'Gorria' L.
Chacun peut cultiver du Gorria. Mais chacun n'aura pas l'AOC "piment d'Espelette", qui doit être cultivé selon un cahier des charges bien précis(que chacun peut aller consulter sur le site officiel), et qui est de plus une spécialité régionale.
Je ne vois pas où se situe le problème...

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : ven. 15 juil. 2011 23:15
par auronitens
ro-zanna a écrit : Je ne vois pas où se situe le problème...
je n'ai pas réussi a me faire comprendre .
Je voulais juste dire que l'appellation Piment d'Espelette ne commence que lorsqu'il est séché et reduit en poudre.
Le piment frais cultivé a Espelette , ça reste du Gorria.
C'est du moins ce que m'ont expliqué 2 producteurs , sur place, dans une exploitation a Espelette il y a moins de 3 semaines. Ce qui m'a incité a publier ce post, c'est en lisant le commentaire de je ne sais plus qui disant recemment qu'il avait repiqué des " Piments d'Espelette" .
Au vu de ce qui précède : ça n'est pas possible .
A moins que les producteurs ne fassent de la désinformation ? Mais dans quel but?

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : ven. 15 juil. 2011 23:41
par ro-zanna
auronitens a écrit : je n'ai pas réussi a me faire comprendre .
Je voulais juste dire que l'appellation Piment d'Espelette ne commence que lorsqu'il est séché et reduit en poudre.
Le piment frais cultivé a Espelette , ça reste du Gorria.

Ben non. :wink:
Je te renvoie à la page officielle, citée plus haut :
L’AOC «Piment d’Espelette» ou «Piment d’Espelette-Ezpeletako Biperra» concerne trois produits : la poudre, la corde et le piment frais (destiné à la transformation)


Après ça, que les producteurs te parle particulièrement de la poudre de piment d'Espelette AOC, plus que du reste, (corde et piment frais), c'est normal : ils vendent plus de poudre que de cordes ou de frais.
Mais ça ne change rien à l'AOC de la totalité des produits vendus :?: :?:
Ce qui m'a incité a publier ce post, c'est en lisant le commentaire de je ne sais plus qui disant recemment qu'il avait repiqué des " Piments d'Espelette" .
Le "je ne sais plus qui" a sans doute repiqué des Gorria.
Et??
je ne comprends toujours pas le problème. Le "Piment d'Espelette" est certes une AOC, mais est aussi entré dans le langage courant.
Personne, dans le monde amateur, ne parle de Gorria. Tout le monde parle de piment d'Espelette, c'est peut-être un "raccourci", mais c'est assez clair pour ne tromper personne quant à la variété dont on parle, non? .

A moins que tu ne veuilles montrer du doigts des grainetiers indélicats (? ), ou je ne sais quoi (je cherche...), je ne comprends pas trop où tu veux en venir :?: :?:

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : ven. 15 juil. 2011 23:51
par auronitens
Ben non , je ne veux montrer personne du doigt .
Mais bon... si tu tiens a ta version, garde la.
moi je m'en tiens a celle que m'ont donné les producteurs , sur place

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : sam. 16 juil. 2011 0:12
par bibiloba
Il me semble comprendre, d'après ce qu'indique Auronitens, que si on achète du piment d'Espelette, le consommateur s'attend à avoir un produit d'un goût particulier, différent de celui d'un simple piment dit "gorria" produit en dehors des 10 communes possédant l'AOC.

En y ajoutant un phénomène de mode et de médiatisation, on ne pimente plus qu'au piment d'Espelette, on ne sale plus qu'à la fleur de sel...et si on a l'esprit de contradiction, on sale au sel de l'Himalaya (le résultat est identique, à mon goût).

Et qu'en est-il de la différence entre le T-Basco et le Tabasco ? J'ai un doute...
L'unique plaisir est d'acheter français (c'est déjà pas mal), mais qu'on ne nous fasse pas croire...

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : sam. 16 juil. 2011 1:17
par ro-zanna
auronitens a écrit :Ben non , je ne veux montrer personne du doigt .
Mais bon... si tu tiens a ta version, garde la.
moi je m'en tiens a celle que m'ont donné les producteurs , sur place
Ce n'est pas "ma" version : je t'ai donné les liens vers le site officiel.
Le logo de l'AOC se retrouve sur tous les produits bénéficiant de cet AOC, à savoir:
L’AOC «Piment d’Espelette» ou «Piment d’Espelette-Ezpeletako Biperra» concerne trois produits : la poudre, la corde et le piment frais (destiné à la transformation)
Je ne comprends rien de rien au but de ce topic :shock:
bibiloba a écrit :Il me semble comprendre, d'après ce qu'indique Auronitens, que si on achète du piment d'Espelette, le consommateur s'attend à avoir un produit d'un goût particulier, différent de celui d'un simple piment dit "gorria" produit en dehors des 10 communes possédant l'AOC.
Le client aura un piment produit, récolté et conditionné selon le cahier des charges (donné plus haut) de l'AOC Piment d'Espelette. Dont le logo obligatoire figure plus haut;
Si tu n'as pas le logo, ce n'est pas de l'AOC.
Ce qui ne signifie pas que le "gorria" produit dans la région, sans AOC, est d'une qualité moindre. Tout dépend de son mode de culture et de son conditionnement.
Maintenant... un Gorria alsacien sera forcément différent d'un Gorria basque.
C'était ça la question?

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : sam. 16 juil. 2011 17:15
par Dam79
ro-zanna a écrit :C'était ça la question?
Je pense surtout que le piment d'Espelette est très cher!!! Alors que le gorria l'est bien moins. Il suffit de se rendre sur un marché pour voir les arnaques, les basques profitent de je ne sais quelle aura (comme les bretons) pour vendre ce genre de produit plus cher qu'il ne vaut réellement!
Ils ont juste un climat favorable à la culture des poivrons...

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : sam. 16 juil. 2011 18:49
par christianne
Bonjour, je vais mettre mon grain de sel ds ce débat

j'ai acheté une corde de piment frais provenant d'espelette avec AOC accrochée à la ficelle.
j'ai récupéré les graines et les ai semées j'ai dc eu des gorria l'année d'après.
j'avais discuté avec qq'un du syndicat qui m'avait expliqué que ds ce secteur il y a, à la fois la chaleur, la pluie et l'humidité de l'air (ce dernier facteur etant le + important à mon avis). Il m'a expliqué que chez moi, vu la sècheresse de l'air et l'absence de pluie j'aurai des piments + forts que celui cultivé ds le SO
Effectivement j'ai eu des piments qui ressemblaient à ceux où j'avais prélevé les graines ms ils avaient un gout différent, + piquant. Autre point! la chaleur très sèche fait que la floraison est "suspendue" et commence vraiment à partir du 15 aout lorsque l'atmosphère change.
L'année d'après, je les ai planté en pots et lors des journées les + chaudes, je mettais les pots à l'ombre! le soir je mouillais le feuillage. Ils ont fleuri + tôt

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : sam. 16 juil. 2011 22:10
par mure34
Bonsoir,
Je vais également mettre mon grain de piment.
J'ai également récupéré des graines de vrais Espelettes que j'ai semées.
Pour l'instant j'ai de beaux piments de la taille standard mais verts actuellement. Je les ai goutés mais piquent très peu.
Je vais attendre.
Peut-être que le manque d'humidité ne va pas conduire à une bonne maturité ?

PS. on en est pour l'instant à 2 vérités !!!

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : dim. 17 juil. 2011 10:40
par aygues31
bibiloba a écrit : Il me semble comprendre...
C'est pas le cas de tout le monde ... :lol: Auronitens a été pourtant clair quant à la simple info qu'il tentait de faire passer.
Le marketting de cette AOC est donc fort bien fait :top:
Le piment d'Espelette est tout simplement produit à Espelette pour des touristes qui acceptent d'en payer le prix fort ... très fort :mrgreen:
bibiloba a écrit : L'unique plaisir est d'acheter français (c'est déjà pas mal), mais qu'on ne nous fasse pas croire ...
Mais qu'il est bon de croire. :lol:

Pour mieux s'informer sur cette AOC très particulière on ira lire cet article où l'on nous dit :
<< Le prix à l'hectare dans la zone piment d'espelette démarre à 70 000 €. L'offre est rare.
Si la parcelle de piment est joliment placée, son prix de vente atteindra facilement 200 000 € ... >>

Ceci explique aussi cela :!:

Cela me rappelle une autre AOC : "La pomme de terre de l'île de Ré" AOC créée en 2000.
Certes, le climat et la nature des sols procurent sans doute à cette PdT un goût sublime :?: :lol: toutefois ...
... à côté de variétés très peu utilisées : Alcmaria (obtention Pay-bas en 1969), Goulvena, Carrera ...) figurant au cahier des charges de l'AOC, on trouve quoi :?: la BF 15 et la Roseval (qui font l'essentiel de la production) qui n'ont rien de variétés qu'on aurait pu espérer "locales".

Et quand on a un truc "bien local" comme le couteau de Laguiole, on le retrouve fabriqué en Chine ... allez comprendre :!: ... comprendre que l'appellation n'a jamais été déposée :mrgreen:

Espelette avait donc tout compris ... une AOC en bonne et due forme. :top: bravo, quand même, car beaucoup d'agriculteurs arrivent à bien vivre avec ce petit truc rouge qui pend dans les cuisines, au retour de vacances ... c'est bien pour eux.
à+

Re: PIment d'Espelette : les 4 verités !

Publié : dim. 17 juil. 2011 11:11
par ro-zanna
??
Ce sont en fait les AOC qui vous posent problème. c'est ça?