arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Ce forum est dédié à toutes vos questions relatives à l'arrosage.
andy69
Graine de timide
Messages : 28
Inscription : dim. 17 févr. 2008 23:10
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Localisation : Lausanne

arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par andy69 »

Bonjour,

Je suis en train de préparer un arrosage enterré de mon jardin (je travaille un plan) et je souhaite connaître vos avis concernant le nombre de turbines que je peux raisonnablement avoir par réseau d'arrosage enterré sachant que :

le débit que j'ai au robinet est d'environ 2500 litre/heure et que la pression à l'entrée de la maison est de 5 bars (je dois donc avoir environ 4,5 bars au robinet, ayant 15 mètre de tuyauterie + 3 mètres de dénivelé depuis l'entrée de l'eau dans la maison, à vérifier). La longueur des réseaux peuvent avoir entre 20 et 50 mètres, c'est selon. De plus, quel devrait être le diamètre des tuyaux idéal ?

Je regarde les produits gardena qu'on peut trouver ici : http://www.gardena.com/opencms/opencms/ ... lanner.pdf

Est-ce qu'un arroseur oscillant R140 doit être considéré comme une turbine en terme de nécessité de débit/pression ou doit-il être seul sur un réseau ?

Question subsidiaire (et qui va vraisemblablement de soit, mais bon, par souci de bien comprendre) : la multiplication des réseaux à pour but de ne pas faire marcher les réseaux simultanément parce qu'on a pas assez de pression/débit et/ou qu'on ne peut pas faire marché différent type d'arrosage sur un même réseau (turbine/tuyère/goutte à goutte/etc..), j'ai juste ? :oops:

Merci infiniment pour vos avis
andy

PS: mon plan prévoit un arrosage de pelouse, un arrosage de potager et un arrosage de massifs de fleurs/rocaille.

Avatar de l’utilisateur
loup blanc
Fleur de pipelette
Messages : 661
Inscription : ven. 19 juin 2009 15:01
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Hérault

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par loup blanc »

Bonjour,
je vais répondre sur une partie de vos questions d'après la pratique que j'en ai.
Pour le réseau de distribution, si vous pouvez, faites une distribution fermée (anneau) afin de perdre le moins de pression possible. Sur cette distribution enterrée, vous branchez vos remontées pour alimenter vos tuyères.
Pour le nombre de tuyères que vous pouvez mettre, il faut tenir compte du débit du tuyau d'alimentation que vous utiliserez. Par exemple :
consommation tuyère 60 litres/heures (supposition car je n'ai pas trouvé cela sur le site que vous indiquez)
débit 500 litres (supposition aussi) donc vous divisez votre débit par la consommation de la tuyère et vous obtenez : 500/60 = 8 tuyères.
Dans les caractéristiques des arroseurs, il doit être indiqué la consommation horaire, la pression nécessaire et les distances d'arrosage (entre autre). En principe avec trois bars, vous avez ce qu'il vous faut.
Pour le tuyau, utilisez un 32mm minimum (selon votre arrivée) et pour les remontées du 25 mm maxi. Pour les raccords, utilisez des raccords Plasson. Ils sont très étanches s'ils sont bien montés. Evitez les tuyaux PVC, prenez des PET hautes pressions (tuyaux noirs avec bandes bleues et indication pression maxi).
Evitez de mélanger des arroseurs n'ayant pas le même débit horaire. En général, on sépare les tuyères et les turbines car elles n'arrosent pas de la même façon. Il faut moins de temps d'arrosage avec une tuyère qu'avec une turbine. Si vous mettez des gouttes à gouttes, branchez les sur un réseau séparé, bon arrosage pour arbustes, arbres, vivaces (plantes de plate bande et de haies).
Et surtout enterré bien tout votre arrosage afin d'éviter tout problème lors de période très froide.
pour ce qui est de l'arroseur alternatif, cela ne me plaît pas plus. En espaces verts, je n'ai jamais vu cela. Nous avions tendance à préférer utiliser des turbines ou asperseurs plutôt que des tuyères.
Pour ce qui est des marques, préférez Toro ou Rain Bird ou Hunter, ils sont plus spécialisés que Gardena.
J'espère que cela vous aidera un peu
A plus
Pierre
Le forestier voyageur au chevet des arbres
"Tout ce que tu fais à la terre, c'est à toi que tu le fais"

andy69
Graine de timide
Messages : 28
Inscription : dim. 17 févr. 2008 23:10
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Localisation : Lausanne

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par andy69 »

Bonjour Pierre,

Merci pour votre post. J'ai appris 2-3 trucs en plus. Pas bête du tout la distribution fermée :wink:

je suis surpris : selon le calcul que vous avez fait, ça voudrait dire que pour une tuyère de 60l/h, au vu du débit que j'ai, je pourrais en mettre 40 (2500/60). C'est énorme, non !?

La séparation des arroseurs avec un débit différents et la séparation des tuyères/turbines et potentiellement problématique pour moi. Idéalement, j'aimerais avoir que des tuyères et en bordure de jardin, ce dernier étant aménagé de manière saisonnière, comme un piscine hors-sol pour les enfants en été.
Je n'ai pas trouvé de tuyère arrosant sur un diamètre de 10 m (ou alors, j'ai mal vu). Les turbines sont apparement plus appropriées pour un tel rayon. Je ne vois pas comment je pourrais mettre tout ceci sur un même réseau et me sens contraint à en faire 2, voire 3, même si le débit/pression suffirait pour un réseau.

Pour illustrer mon propos, j'ai mis une image google map. Comme vous le voyiez, le jardin se divise grosso modo en 3 parties, A, B et C. A et C aurait des turbines et B des tuyères. La surface à arrosé est encadrée de rouge.

Image

Ca c'est pour la partie pelouse.

Pour le potager (en C), je ne sais pas pour quel arrosage opté. Le goutte à goutte me semble pas approprié, étant donné que la configuration d'arrosage change sans cesse d'année en année et même durant l'année, au gré des cultures. Quelle est donc la manière de faire le mieux pour un potage, sachant aussi qu'il faut avoir qqch. d'amovible pour passer la bèche ici ou là. Je compte l'ignorer dans mon plan d'arrosage de pelouse, dans le sens que C fait un tout, peut importe l'existence du potager. Je compte arroser la pelouse la nuit uniquement. Il sera aussi arrosé à ce moment là.

Quand au 2 massifs de fleurs, ça je pense que le GàG est le plus approprié.

Vos remarques/conseils sont les bienvenues.
andy

PS: j'ai fait une recherche sur les marques que vous avez cités plus haut. Effectivement, ça m'a l'air des marques plus spécialisée que gardena.

Avatar de l’utilisateur
loup blanc
Fleur de pipelette
Messages : 661
Inscription : ven. 19 juin 2009 15:01
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Hérault

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par loup blanc »

Bonjour,
il n'y a pas que le débit qui compte, il faut aussi que la pression reste suffisante ca qui relativise pas mal le nombre d'asperseurs que vous pouvez utiliser.
Pour le potager, le mieux est encore le goutte à goutte. Il existe de système où c'est vous qui installez les goutteurs avec le débit et l'espacement que vous voulez. Ce sont les mieux car ils vous donnent de la souplesse quant à la distance et, dans le cas d'un arbre, au nombre que vous allez mettre. L'avantage d'un réseau de goutte à goutte c'est qu'il n'est pas enterré donc vous pouvez le retirer ou l'écarter pour travailler le sol. C'est ce qui se pratique dans les Espaces verts. Ce système est même utilisé (en jetable) dans certaines cultures (melons, maïs, vignes, etc).
Sauf à choisir des turbines et tuyères ayant le même débit et la même pression de fonctionnement, il est impératif de séparer les deux réseaux. De toutes les façons, un asperseur arrosant un secteur (partie de cercle) par jet ne demande pas le même temps qu'un autre arrosant plein cercle (ou partie) en même temps.
Pour vous donner un exemple :
sur un terrain de sport, on sépare les asperseurs des zones intérieures qui font un tour complet des asperseurs du périmètre qui n'arrosent que des demi cercle ou quart de cercle. Pour le même apport, les pleins cercles devront tourner deux fois plus que les demi ou quart de cercle.
Que vous fassiez un seul réseau ou plusieurs en consommation vous cela ne changera pas grand chose sauf que vous pourrez avoir une meilleure gestion en séparant les tuyères et les turbines. En principe, pour un gazon en période chaude est sèche, il vous faut faire un apport d'environ 20mm/jour pour qu'il soit au top mais vous pourrez peut-être apporter un peu moins. Vous règlerez cela en fonction du comportement de l'herbe.
Enfin pour concevoir la disposition de vos asperseurs, prenez un compas, selon l'échelle réglez le par rapport au rayon d'arrosage désiré, et faites des cercles sur votre plan. Il faut que chaque asperseur arrose son voisin (limite) il faut boucher toutes les parties pas arrosées. Les asperseurs ont des portées réglable donc essayez de ne prendre que les mêmes modèles. C'est plus cohérent. Par exemple je prendrai un modèle pouvant arroser de 6 (voire moins) à 13 mètres
Pour la partie C, vous avez peut-être raison, il vous faudra bien le réfléchir.
Partie A et B, il vous faudra au moins une quinzaine d'asperseurs.
Bonne continuation
Pierre
Le forestier voyageur au chevet des arbres
"Tout ce que tu fais à la terre, c'est à toi que tu le fais"

Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4420
Inscription : mar. 18 févr. 2003 0:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par arroser »

Le post initial indiquant un arroseur GARDENA que je ne connais pas, je ne suis pas intervenu jusqu'à maintenant, mais il faut corriger quelques détails
loup blanc a écrit : De toutes les façons, un asperseur arrosant un secteur (partie de cercle) par jet ne demande pas le même temps qu'un autre arrosant plein cercle (ou partie) en même temps.
Pour vous donner un exemple :
sur un terrain de sport, on sépare les asperseurs des zones intérieures qui font un tour complet des asperseurs du périmètre qui n'arrosent que des demi cercle ou quart de cercle. Pour le même apport, les pleins cercles devront tourner deux fois plus que les demi ou quart de cercle.
c'est en grande partie faux.

On utilise des buses ayant un débit totalement différent pour les demi cercle et les pleins cercles.
Par exemple, en simplifiant énormément la démarche et le calcul, une buse 6m3 pour les cercles complets, et une buse 3m3 pour les cotés.
De cette façon, le temps d'arrosage est le même en théorie, puisque la turbine balayant deux fois moins la surface va débiter deux fois plus d'eau.
les buses ici pour exemple : http://www.hunterindustries.com/Resourc ... NT148w.pdf

En fait, c'est un peu plus complexe que ça (mais ça va devenir très très technique !), mais il faut utiliser les nombreuses buses livrées avec les turbines pour équilibrer la pluviométrie, et non pas pour seulement obtenir la distance souhaitée.
Si on sépare les turbines sur un terrain de sport, c'est surtout parcequ'on a rarement le débit nécessaire pour toutes les faire tourner ensemble..... :roll:
loup blanc a écrit :Par exemple je prendrai un modèle pouvant arroser de 6 (voire moins) à 13 mètres
c'est très difficile pour un particulier raccordé sur l'eau de ville d'utiliser des arroseurs 13mètres.
1°/ le débit nécessaire, ainsi que la pression nécessaire, est extremement important. Rares sont les personnes ayant une installation domestique pouvant alimenter ces arroseurs.
Et si jamais l'installation domestique est suffisante, il ne pourra fonctionner qu'une à 2 turbine à la fois.

Rappellons quand même qu'une turbine PGP (qui est un modèle très courant), nécessite plus de 1100 litres/h avec 3,5 bars de pression au niveau de l'arroseur (donc beaucoup plus au départ).
Pour RAIN BIRD, c'est débit identique.... mais avec 4,5 bars à l'arroseur !

je laisse imaginer à ceux qui ont des notions d'hydrauliques les besoins en pression nécessaire au départ de l'installation pour faire fonctionner ces arroseurs à 13 mètres :|

source : http://www.arrosage.com/Produits/Turbines/pgpdata.html

De plus, c'est assez difficile à aborder techniquement en terme de pertes de charges, le calcul des diamètres de canalisation ne pouvant s'improviser et ne laissant pas le droit à l'erreur.

2°/ Quand à mélanger des arroseurs qui arroseraient à la fois à 6m, et à 13 mètres, sur un même réseau, ce serait une catastrophe en terme de pluviométrie : l'arroseur 13 mètres débitant beaucoup beaucoup plus d'eau au m² que l'arroseur 6 mètres qui aurait besoin alors de tourner seul de 3 à 5 fois plus longtemps !
(on est plus dans un rapport demi cercle/cercle complet)

Ce mélange revient à rouler avec une jante de 13 pouces et une jante de 18 pouces sur le même essieu.
ça roule, mais c'est pas bien :smoke:
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)

Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4420
Inscription : mar. 18 févr. 2003 0:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par arroser »

andy69 a écrit : je suis surpris : selon le calcul que vous avez fait, ça voudrait dire que pour une tuyère de 60l/h, au vu du débit que j'ai, je pourrais en mettre 40 (2500/60). C'est énorme, non !?
c'était une valeur théorique pour l'exemple ; en fait une tuyère a un débit extremement variable, qui peut aller au dessus de 1000 l/h !

Disons qu'une valeur plus réelle se situe entre 180 litres et 800 l/h (l'angle de l'arroseur "tuyère" étant un facteur très important pour connaitre le débit exact).

Même si vous prenez une valeur moyenne juste pour vous faire une idée, ça change votre calcul (2500/500) :mrgreen:
Sachant de plus qu'il est IMPOSSIBLE d'utiliser 100% du débit disponible au départ, le résultat dans votre cas est de 4 (ça reste théorique, mais plus approchant de la réalité).

Sachez enfin que la distance change le nombre d'arroseurs qu'on peut mettre sur une même canalisation.
Par exemple, toujours pour la démonstration sans que ce soit une règle, vous allez mettre 6 arroseurs au début, mais seulement 2 sur la canalisation la plus longue (donc les arroseurs les plus éloignés)...

pas facile ? :wink:
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)

andy69
Graine de timide
Messages : 28
Inscription : dim. 17 févr. 2008 23:10
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Localisation : Lausanne

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par andy69 »

Pfiouou, effectivement, rien n'est simple.

Merci arroser et Pierre. C'est très instructif et surtout ça me permet de fixer les idées sur l'élaboration d'un plan et poser les cercles au compa.

Selon vos remarques, l'idée que j'avais de faire 3 réseaux, voire 4 pour la pelouse semble être celle vers laquelle je vais m'orienter en étant le plus uniforme possible dans mes tuyeres/turbines pour chaque réseau.

C'est marrant, tout à l'heure j'arrosais (à la main) et pestais parce que mon tuyau, comme régulièrement, s'est désolidarisé de ma poignée par la pression (pourtant c'est du bon matos). Moralité : complétement mouillé mais encore plus motivé pour un arrosage enterré :D

andy69
Graine de timide
Messages : 28
Inscription : dim. 17 févr. 2008 23:10
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Localisation : Lausanne

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par andy69 »

J'ai fait un premier jet (sans jeu de mots :roll: ) d'un plan. Contrairement à ce qu'on peut voir, c'est sur du papier millimétré et tout est dans les proportions.

L'idée est donc de faire des réseaux (4 en tout) les plus équilibrés possibles entre tuyères/turbines et rayon (-> débit nécessaire). Manque le réseau potager et massif fleurs, mais c'est une autre histoire.

Mon commentaire : je verrais plutôt la tuyère 90 degrés du réseau orange un peu plus à gauche avec un rayon d'environ 5 mètre.

Pour ce qui est le bas gauche du plan, c'est une partie qui est relativement à l'ombre -> arrosage moins essentiel. Le bas droite, c'est là ou il y a le potager planté au milieu qui a lui même son propre arrosage.

Et vos commentaires/critiques ?
Merci


Image

Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4420
Inscription : mar. 18 févr. 2003 0:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par arroser »

andy69 a écrit :J'ai fait un premier jet (sans jeu de mots :roll: ) d'un plan. Contrairement à ce qu'on peut voir, c'est sur du papier millimétré et tout est dans les proportions.
il n'y a pas assez d'arroseurs... les croisements ne sont pas bons.
De plus, difficile de faire fonctionner une tuyère à 5,5 m !!! comptez plutôt 4,30 m à 4,50 m....

Pour les zones plus ombragées, il ne faut pas réduire le nombre d'arroseurs, mais plutôt les mettre sur un réseau à part, et réduire les temps d'arrosage....

Je vous ai fait un brouillon rapide, avec des MP ROTATOR : ça offre à la fois les avantages des tuyères, et les avantages des turbines, sans les inconvénients de chacune.
Arrosage de 4 à 8 mètres pouvant être mélangé sur un même réseau, la pluviométrie est équilibrée.

Infos : http://www.hunterindustries.com/Resourc ... NT-621.pdf

Pour cette étude sur votre plan, il faut 2 ou 3 réseaux.
3 réseaux permet d'avoir un meilleur contrôle justement des temps d'arrosage, et laisse une marge d'erreur plus importante (donc plus tranquille pour la pose :D ). Par contre, un troisième réseau augmente un le prix des fournitures d'environs 20% à 30% (3ème EVanne, + de tuyau, tuyères avec régulation de pression, .... ).

Il faut poser en tuyau de 32mm, pas en 25 !

FACILE ! :smoke:

grosse image =====>
Pièces jointes
brouillon étude papier
brouillon étude papier
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)

andy69
Graine de timide
Messages : 28
Inscription : dim. 17 févr. 2008 23:10
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Localisation : Lausanne

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par andy69 »

arroser a écrit :
andy69 a écrit :J'ai fait un premier jet (sans jeu de mots :roll: ) d'un plan. Contrairement à ce qu'on peut voir, c'est sur du papier millimétré et tout est dans les proportions.
vous n'avez pas indiqué ces proportions.... 8)
Oui, c’est vrai. Faire un scan est assez aléatoire en tenant compte que chacun à son propre écran/dimension. L’échelle officielle est de 0,5cm = 1m pour une impression sur A4.

J'ai mis l'échelle 0,5=1m sur le plan. Il faut entendre que 0,5 cm sur le papier A4 = 1m en réel. le plan est sur une feuille A4.

Je l’ai remis avec des dimensions clés du terrain afin de pouvoir se rendre de compte des distances. Ce qu’on y voit sont 4 réseaux (j’ai numéroté chacun avec la couleur correspondante).

Cliquez sur la petite image ci-dessous :


Image

Ou sur ce lien :

http://img269.NePasUtiliser/img269/5791/99242973.jpg



Réseaux :

Bleu : 2 turbines
1. rayon 9,4m, angle 100°
2. rayon 9m, angle 90°


Rouge : 2 turbines
1. rayon 10m, angle 180°
2. rayon 10m, angle 80°

Vert : 3 turbines
1. rayon 10m, angle 70°
2. rayon 9m, angle 90°
3. rayon 10m, angle 90°

Orange : 2 tuyères
1. rayon 5,5m, 360°
2. rayon 5m, 180° (à imaginer un peu plus sur la gauche en horizontal !)

En espérant que c’est plus clair :?

PS : je ne veux pas trop abuser de vos compétences. Une appréciation de mon plan serait déjà beaucoup pour moi. Merci infiniment.

Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4420
Inscription : mar. 18 févr. 2003 0:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par arroser »

andy69 a écrit : PS : je ne veux pas trop abuser de vos compétences. Une appréciation de mon plan serait déjà beaucoup pour moi. Merci infiniment.
j'ai édité mon précédent post ci dessus, vous avez quelques réponses ;)
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)

andy69
Graine de timide
Messages : 28
Inscription : dim. 17 févr. 2008 23:10
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Localisation : Lausanne

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par andy69 »

arroser a écrit :
FACILE ! :smoke:
:lol: Evidemment pour quelqu'un dont c'est le métier. Je suis assez bluffé, j'aurais jamais pensé le faire ainsi. En plus sans une tuyère/turbine au milieu de la pelouse :top:

Le débordement me conviens aussi : c'est là que généralement on mets les pots de terrasse avec des fleurs/arbustres myrtillé/etc...

Je crois avoir compris un concept d'arrosage dans son ensemble. Merci.

Je vais refaire au propre et vous le soumets. A priori, 3 réseaux me semble le plus approprié pour avoir un arrosage plus modulable (cf les partie plus ombragées), quitte à ce que ça me coute un peu plus cher.

Avatar de l’utilisateur
loup blanc
Fleur de pipelette
Messages : 661
Inscription : ven. 19 juin 2009 15:01
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Hérault

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par loup blanc »

Bonsoir,
merci Arroser, je me demandais quand est-ce que tu interviendrais, j'étais surpris de ne pas voir tes commentaires éclairé.
Pour ce qui est du plan d'arrosage, je confirme sur le manque d'aperseurs. J'en mettrai plus plein cercle dans la grande pièce (au moins deux pour assurer la couverture complète. Il faut que chaque asperseur arrose ceux d'à côté, il ne faut pas de délaissé (as de carreau) et ne pas oublier que l'arrosage est moins efficace lors de coup de vent.
J'avais oublié les différentes caractéristiques des buses utilisées quant au débit. >Toutefois, ce que je disais sur les terrains de foot ou rugby est vrai. Je l'ai suivi quelques fois sur plan et chantier.
En tout cas, andy69, je pense que tu peux suivre les conseils de Arroser, il est du métier.
A plus
Pierre
Le forestier voyageur au chevet des arbres
"Tout ce que tu fais à la terre, c'est à toi que tu le fais"

Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4420
Inscription : mar. 18 févr. 2003 0:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par arroser »

loup blanc a écrit : J'en mettrai plus plein cercle dans la grande pièce
effectivement, mettre deux moyens (MP ROTATOR 2000) ou un grand (MP ROTATOR 3000), mais ce n'est pas indispensable.
Disons que c'est la cerise sur le gateau :smoke:

Attention toutefois au débit dans ce cas : le MP ROTATOR présente beaucoup d'avantages, mais devient contraignant en 360°/grande portée (le MP 3000 en 360° nécessite 950l/h, soit 40% environ du débit disponible, soit l'obligation d'ajouter un réseau).
Il faut tenir compte de ce paramètre qui peut sensiblement changer l'étude technique pour un unique arroseur supplémentaire... :roll:
L'étude doit être réalisée dans son ensemble, au mieux des "règles de l'Art" ; mais il faut aussi trouver un équilibre entre coût et efficacité :wink:

On entre là dans des détails de finition.
loup blanc a écrit :Toutefois, ce que je disais sur les terrains de foot ou rugby est vrai. Je l'ai suivi quelques fois sur plan et chantier.
si le problème de "mélange" sur une même ligne d'arrosage d'arroseurs plein-cercles et d'arroseurs 180° s'est présenté sur un terrain de sport, c'est que les préconisations des fabricants n'ont pas été respectées ou que l'installateur a cherché quelques économies en faisant n'importe quoi sans gérer la pluviométrie :devil: .

RAIN BIRD préconise de mettre les arroseurs 360° sur la même ligne : http://www.rainbird.fr/2009-spec-cd/pdf ... SF1103.pdf ou ici avec un débit plus faible : http://www.rainbird.fr/2009-spec-cd/pdf ... SF1105.pdf et ici avec des arroseurs... luxueux :mrgreen: http://www.rainbird.fr/2009-spec-cd/pdf ... SF1405.pdf

les plans téléchargeables ici : http://www.arrosage.com/Ressources/Conc ... plans.html (en anglais, mais très détaillés :top: )
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)

Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4420
Inscription : mar. 18 févr. 2003 0:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: arrosage enterré - nombre de turbine par réseau

Message par arroser »

andy69 a écrit : Je vais refaire au propre et vous le soumets. A priori, 3 réseaux me semble le plus approprié pour avoir un arrosage plus modulable (cf les partie plus ombragées), quitte à ce que ça me coute un peu plus cher.
Dans ce cas, il faut essayer autant que possible d'équilibrer un peu les réseaux, en tenant compte du fait que le plus proche du point d'eau aura un débit plus important, et que le troisième plus éloigné aura un débit plus faible...
C'est pas toujours facile :mrgreen:

Pour cela, il faut commencer par noter les débits unitaires de chaque arroseur en fonction de son angle, calculer le débit total, puis répartir en fonction du débit de chaque ligne d'arrosage et de la logique du terrain.

Pour connaitre les débit unitaires, il faut aller voir le lien indiqué plus haut pour le MP ROTATOR, les débits sont indiqués. prendre 3 à 3,5 bars de pression (puisque vous indiquez 4,5 bars au départ).

Voici un exemple de la procédure :
1°/ vous prenez le débit unitaire de chaque arroseur en fonction de l'angle et de la pression.
Vous allez avoir des valeurs comme 220l/h pour le premier, 520l/h pour le second, 110 l/h pour le troisième .... etc ... à noter sur votre plan !

2°/ vous allez additionner les débits unitaires, pour obtenir le débit total.
Dans votre cas, en buses MP ROTATOR, vous allez obtenir approximativement 3480 l/h (je sais j'ai regardé :smoke: )

3°/ Vous avez 2500 l de débit au départ, mais avec les pertes de charge, disons que vous allez avoir en gros 2000 litres utiles.
Donc 2000 litres utiles pour 3480l/h il faut au moins deux réseaux !

4°/ Comme vous décidez de faire 3 réseaux, divisez 3480 litres par 3 (ça tombe bien, c'est un multiple de 3 :devil: )
Résultat = 1160 l
Donc chaque réseau doit faire théoriquement 1160 litres/h

5°/ C'est là où ça se complique :mrgreen: vous suivez toujours ?
Disons que vous divisez votre terrain en 3 zones géographiques.
Il va vous falloir rassembler les arroseurs par zones, additionner les débit de chacun pour les 3 zones, tout en restant dans cette notion des 1160 litres/h
Et des fois, ça tombe pas bien du tout !!!!! :|

6°/ enfin, en regroupant les arroseurs sur vos trois réseaux pour obtenir votre débit de 1160 litres, il va vous falloir pondérer l'ensemble pour que le premier réseau soit un peu au dessus de cette valeur, et le dernier réseau un peu en dessous (dernier voulant dire "éloigné") !!!! :karate:

à ce stade là, vous me détestez !

Il faut obtenir quelque chose comme (c'est un exemple idéal, on obtient rarement ça) :
réseau A = 1290 l
réseau B = 1170 l
réseau C = 1020 l

Cet équilibre entre les débits et les emplacements des arroseurs dans chaque zone est une étape difficile !
Mais il faut IMPÉRATIVEMENT éviter d'avoir un réseau de 2000 l/h et un réseau de 400 l/h !!!!!!!!! :roll:




Au final, avec les débits de chaque réseau et les longueurs totales de chaque réseau A, B & C, vous allez (je vais) pouvoir déterminer les diamètres des canalisations.
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)

Répondre

Revenir à « À l'arrosage »