Reconstituer un sol détruit

Ce forum est dédié à tous ceux qui souhaitent jardiner en adoptant une démarche plus respectueuse de l'environnement. Vos idées, vos trucs ou vos questions sont les bienvenus.
Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7776
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par Nicole37n » jeu. 24 janv. 2019 16:07

Bonjour,

Il ne faut pas oublier que le climat de Rivesaltes est plutôt très chaud et le BRF devra être composté avant d'être mis sur le terrain.

Pour les champignons il faudrait de la couverture de forêt (humide) à mettre tremper 24 h dans l'eau puis filtrer ajouter de la levure et du sucre pour faire développer ces champignons tant sur le liquide que la litière (pour recommencer un filtrat) pendant 4à 5 jours à T° ambiante -20°.

Puis arroser la parcelle pour détoxiquer le terrain, Les champis feront le travail.

Voir aussi du côté du "flussig" pour détoxifier et la poudre de quartz "penac" de chez Plocher pour acidifier le sol et améliorer la croissance.
Nicole

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par Hallu » jeu. 24 janv. 2019 16:48

Pourquoi faudrait-il faire composter le BRF au préalable ? Acidifier attends de voir si c'est nécessaire. Si une fois la MO incorporée ça pousse toujours pas car pH trop élevé là tu pourras t'en soucier, mais un problème à la fois.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3911
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par chuferlu » jeu. 24 janv. 2019 17:54

Stanislaxurit a écrit :
jeu. 24 janv. 2019 14:32
Moi, je n'ai pas apprécié que l'on m'attribue toute une liste de critères qui s'avèrent à l'exact opposé en réalité ! Y compris les prédications sur la localisation de mon terrain :smoke: Mais tout le monde a le droit de se tromper !
Bah , c'est comme ça partout.
Il faut dire que souvent débarquent des gens qui demandent, critiquent et ne reviennent plus, ce n'est pas ton cas
les premieres infos que tu donnent si tu rebobinnes et peuvent facilement faire penser ...

Stanislaxurit a écrit :
jeu. 24 janv. 2019 14:32
Le pire dans tout ça c'est que je suis très probablement dans un système de pensée plus proche de bourru que des deux extrêmes cités précédemment... D'ailleurs si a tout hasard, monsieur bourru vous passez du côté de Rivesaltes, ça serait avec grand plaisir que je vous ferai visiter mon havre de paix, et gouter les différents vins que produisent ma famille. Et si c'est en fin d'automne, il y aura même du vin forcé maison :top:
Et nous?
on n'a pas droit pour ne pas t'avoir traîté d'ayathollah vert? :D :D
Stanislaxurit a écrit :
jeu. 24 janv. 2019 14:32
Maintenant, serait-il possible de revenir sur le sujet ? La reconstitution de ce sol !
Le problème de soude, je ne contrôle pas, mais je crois que c'est assez soluble?
Mo, MO et MO, de tout, du plus petit au plus gros , enfin pas trop...brindilles, BRF non composté , justement , le fait de se faire au sol réssuscite celui-ci
Et comme je te disais 2/300 gr au metre ça me semnble insignifiant
Nénesse est très pointu, moi j'y vais plus au feeling ou a ce que j'ai a proximité.
Le fumier, sauf très fibreux, j'éviterais au début.


[/quote]
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
Stanislaxurit
Bourgeon de bavard
Messages : 221
Inscription : lun. 01 juil. 2013 22:00
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par Stanislaxurit » jeu. 24 janv. 2019 18:23

chuferlu a écrit :
jeu. 24 janv. 2019 17:54
Et nous?
on n'a pas droit pour ne pas t'avoir traîté d'ayathollah vert? :D :D
Je suis un inconditionnel de l’œuvre de Sun Tzu :mrgreen: . Il suffira de me traiter d'autre chose, pour qu'éventuellement ça vous autorise de venir boire un ch'ti coup :top:

Attention, la soude que je mentionne est une plante. Que les anciens utilisaient pour extraire les cristaux de soude (carbonate de sodium) à partir de la cendre.
La soude, pour se développer correctement a besoin du sodium du sol.
C'est pourquoi on la trouve sur les sols ayant subi un phénomène de sodisation.
Sur un tel sol, ce n'est pas si simple de chasser le sodium car il est adsorbé sur les argiles. Nous rencontrons le même problème sur les sols ayant subi une intrusion d'eaux marines.

A la limite, on pourrait dire qu'il faudrait d'abord une monoculture de soude pendant plusieurs années pour extraire le sodium en excès. A chaque saison, bruler les plantes, garder la cendre.
Et bien entendu, ne pas irriguer à outrance et ne pas apporter d'engrais riche en sodium.

je vais prendre en compte également les proposition de Hallu . Et tenter l'expérience sur une partie de la zone.

Effectivement, le climat est chaud, mais surtout très sec ! Les MO mettent beaucoup de temps à se dégrader.

Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7776
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par Nicole37n » jeu. 24 janv. 2019 19:29

Hallu, le tableau indique un terrain très alcalin
Nicole

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19747
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par bourru07 » jeu. 24 janv. 2019 20:48

Je présente très sincèrement mes regrets à Stanilaxurit de m'être trop vite emporté. :oops:
C'est un défaut récurrent chez moi, exacerbé depuis quelques mois par un problème de santé.
Je n'arrive plus à supporter ces interventions fréquentes de jeunes (ou moins jeunes) qui n'ont
encore jamais posé leurs galoches dans la terre, sont en mal de distinguer un pied d'oseille d'une touffe de rumex,
mais se croient, pour faire bonne figure, obligés de nous réciter une sourate tirée du Net et de cracher sur les paysans.
J'ai cru reconnaitre un des ces discours dans ton message.
Pardonne moi...

Je me suis lourdement trompé : Toi, tu es du pays, et tes liens au terroir sont solidement ancrés dans ton sol.
Et ton parcours universitaire n'a rien à voir avec les idées tendances grappillées au hasard des âneries.
Je connais un peu ton coin, pas assez. J'ai passé plus d'un mois à arpenter les bords de l'étang de Thau,
et à m'étonner de la flore des sansouires et de leur système étrange de végétation.

Passer te voir à Rivesaltes ? Ce sera volontiers, (si le crabe me lâche un peu les grolles...)
Et goûter un Rivesaltes de vendanges tardives me réjouit à l'avance les papilles. :)
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
Stanislaxurit
Bourgeon de bavard
Messages : 221
Inscription : lun. 01 juil. 2013 22:00
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par Stanislaxurit » jeu. 24 janv. 2019 21:15

Alors là, je suis très touché et très agréablement surpris par cette réponse bourru, Merci ! :top:
Étant moi-même passé par la case "problèmes de santé", je peux comprendre tout à fait que l'on puisse parfois sortir de ses gonds...et pas qu'un peu !

Eh bien, pas de problème. Tu as une carte d'invitation tu passe quand tu veux. Tout le plaisir sera pour moi !

Au plaisir d'échanger à nouveau avec toi.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par Hallu » jeu. 24 janv. 2019 21:36

Nicole37n a écrit :
jeu. 24 janv. 2019 19:29
Hallu, le tableau indique un terrain très alcalin
Le BRF c'est pH 7,5, comme tout ce qui est vieux : tronc, bois, paille. Donc pas de soucis. Après s'il trouve que ses plantes poussent mal à cause du sol trop basique, j'ai vu récemment dans une vidéo de Konrad Schreiber qu'apparemment planter des légumineuses auxiliaires aide, car leurs racines sont acides, donc la racine de la plante potagère souffre moins du pH basique en forçant ses racines à aller vers les légumineuses. Mais bon c'est pour cas extrêmes. D'abord voir si ça pousse ou non une fois qu'il a mis et incorporé de la MO.

Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1131
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par Pellia » jeu. 24 janv. 2019 23:34

Bonsoir,
@Stanislaxurit, j’ai lu un peu en diagonal toutes les réponses, les rapports d’analyses sont très intéressants. Fait analyser tes sols, on te donnera les conseils, c’est la première chose à faire. Je n’ai pas d’avis à donner, je ne sais pas exactement, ce que tu veux faire de ces terres. Ne compte pas avoir des poules, des oies et une herbe luxuriante, ta terre sera à nue, où ces bestioles passent, l’herbe ne repousse pas, idem avec des canards.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3911
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par chuferlu » ven. 25 janv. 2019 2:31

Stanislaxurit a écrit :
jeu. 24 janv. 2019 18:23
chuferlu a écrit :
jeu. 24 janv. 2019 17:54
Et nous?
on n'a pas droit pour ne pas t'avoir traîté d'ayathollah vert? :D :D
Je suis un inconditionnel de l’œuvre de Sun Tzu :mrgreen: . Il suffira de me traiter d'autre chose, pour qu'éventuellement ça vous autorise de venir boire un ch'ti coup :top:

.
Bien reçu.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Fruit de la jacasse
Messages : 1484
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par nénesse 55 » ven. 25 janv. 2019 10:25

Hallu a écrit :
jeu. 24 janv. 2019 21:36
Le BRF c'est pH 7,5, comme tout ce qui est vieux :
Juste un correctif. Le BRF est constitué de rameaux jeunes, ce qui justifie sa richesse en sucres et en chaînes carbonées moins densément polymérisées, donc plus facile à dégrader. Il est juste que pour des raisons de capture électrique des cations positifs, les racines préfèrent un environnement légèrement acide. D'autant que lorsque les botanistes affirment que la plupart des plantes (exceptées les franchement acidophiles) préfèrent un sol neutre, certains (pas tous d'où la confusion) précisent que le PH est supérieur à 5,5 ce qui pour le béotien peut inclure une belle acidité. Pour eux, un sol vraiment acide affiche un PH <5,5.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par Hallu » ven. 25 janv. 2019 11:31

Pardon par "vieux" j'entends "qui n'est pas une feuille ou une herbe/tige verte". J'aurais dû dire tout ce qui est dur. Paille, tronc, branches jeunes ou vieilles, le pH est de 7/7.5. Globalement je pense qu'on se focalise trop sur le pH en jardinerie. Les spécialistes du sol vivant se demandent de plus en plus si chauler n'a pas été une immense erreur (en gros ça ne servait à rien). Globalement ils semblent penser que tout sol à pH entre 5.5 et 8 convient aux plantes potagères (et peut-être toutes les plantes ?) : elles s'adaptent. Et si certaines en bavent, les plantes auxiliaires pourraient mieux les aider qu'un changement de pH chimique par chaulage par exemple. Même si le mieux c'est encore de choisir les bonnes plantes à cultiver.

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Fruit de la jacasse
Messages : 1484
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par nénesse 55 » ven. 25 janv. 2019 13:45

Hallu a écrit :
ven. 25 janv. 2019 11:31
. J'aurais dû dire tout ce qui est dur. Paille, tronc, branches jeunes ou vieilles, le pH est de 7/7.5. Globalement je pense qu'on se focalise trop sur le pH en jardinerie.
Effectivement, sauf valeurs s'écartant fortement des moyennes, le PH est accessoire, le plus important étant le rapport C/N. De 50 à 80 pour des pailles et des rameaux de feuillus, le rapport s'envole allégrement au-delà des 400 avec du bois de cœur.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19747
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par bourru07 » ven. 25 janv. 2019 16:23

Le plus tordu, dans un tel sol, c'est de se débarrasser de ce sel accumulé,
(et d'empêcher les éventuelles remontées d'eau saumâtres ultérieures.
A part délaver, quelqu'un connait il des solutions ?
Les vignerons qui cultivent du Picpoul entre Mèze et Marseillan, peut-être. :?:
Peut-être interroger Filippi, qui a du être confronté au pb, et pourtant, gère de splendides pépinières...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
labricotier
Graine de timide
Messages : 69
Inscription : mer. 30 janv. 2019 23:55
Région : Bretagne

Re: Reconstituer un sol détruit

Message par labricotier » ven. 01 févr. 2019 14:59

Les personnes les plus à même de répondre à ta question sont les Bourguignon, Claude et Lydia, spécialistes de la microbiologie des sols.
Ils te conseilleront très bien aussi sur l'usage du BRF.
C'est exactement le genre de problème qu'ils connaissent et aiment résoudre. Ils sont d'une grande générosité, peut-être qu'un simple mail suffira.
Quelle époque épique !

Répondre

Revenir à « Au jardin naturel »